Sud-Kivu : Soutien aux députés nationaux qui n'ont pas voté pour le Projet d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises d’un montant de 100 millions de dollars américains (Jackson Kalimba, jeune entrepreneur).


Image Post

Économie Publié le : 18/10/19 à 18:05:50
Par : Aboubakar Kigabi




Les jeunes entrepreneurs de la province du Sud-Kivu pensent que les députés qui n’ont pas voté la loi ce jeudi 17/10/2019, portant le projet d’appui au développement des micro, petites et moyennes entreprises d’un montant de 100 millions de dollars américains à l’Assemblée Nationale ont raison. L'un d'eux, le directeur général d’Innovation Business Technology Collegy "IBTC" en sigle Jackson Kalimba estime que cette loi est discriminatoire   car réservée uniquement pour le Nord-Kivu, Lubumbashi, Kinshasa et Matadi. 

"Les jeunes entrepreneurs ne sont pas seulement au Nord Kivu, Lubumbashi, Matadi et Kinshasa. Si non, c’est une discrimination au moment où le chef  de l’Etat prône le développement de la République Démocratique du Congo en général et veut que tout le monde puisse participer au développement du pays. N'est pas orienté ce financement  des jeunes entrepreneurs dans d'autres provinces s’est craché sur leurs efforts déjà fournis", dit-il.

Il soutient que le gouvernement congolais avait obtenu de la Banque mondiale en Septembre 2018 un fond pour appuyer les entrepreneurs, l’encadrement et subventions, principalement pour les jeunes et femmes et cela ne devrait pas se faire d'une manière sélective. 

Pour Jackson Kalimba, cette loi autorise la ratification de l’accord de financement de crédit n° 6287-ZR du 21 septembre, conclu entre la République Démocratique du Congo et la Banque mondiale. Ainsi pour éviter la discrimination, ce financement doit s’étendre sur toute l’étendue de la RDC en vue de donner  au pays un nouveau départ.

"Le chef de l’Etat vient d’inaugurer un laboratoire agricole à Kalambo au Sud-Kivu, comment les jeunes entrepreneurs dans le secteur de l’agri-business pourront bénéficier des résultats de ce laboratoire s’ils ne peuvent pas accéder à ce financement?", s'interroge le directeur général de l'Innovation Business Technology Collegy.

 Pour rappel, le Projet d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises (PADMPME), d’un montant de 100 millions de dollars américains, vise le soutien aux entrepreneurs dans. les villes de Kinshasa, Matadi, Goma et Lubumbashi.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Sud-Kivu : La dynamique des jeunes entrepreneurs plaide pour une répartition équitable du fonds sp...

La dynamique des entrepreneurs du Sud-Kivu se félicite de l'adoption par le gouvernement congolais du décret portant création, organisation et Fonctionnement du Fonds Spécial pour la Promotion, l'Entreprenariat et l'Emploi des Jeunes « ...

Économie - il y a 1 semaineLire la suite

Le FMI prêt à accorder rapidement des facilités de crédit à la RDC

Le Fonds monétaire international (FMI) s’est déclaré prêt vendredi à accorder rapidement des facilités de crédit à la la République démocratique du Congo pour sortir le plus grand pays d’Af...

Économie - il y a 3 semainesLire la suite

Sud-Kivu : le président de la dynamique des jeunes entrepreneurs plaide pour la création d'un fond...

Les jeunes entrepreneurs de la province du Sud-Kivu vont face à des problèmes dans l'exercice de leur travail. Pour faire face à cette situation, le président de la dynamique des jeunes entrepreneurs du Sud-Kivu M. Élie Matabaro dit Gr...

Économie - il y a un moisLire la suite

Bukavu: Arrestations des travailleurs de la Pharmakina qui réclament l'application du décret-loi p...

Depuis 2010, les agents  de la Pharmakina sont sans augmentation des salaires et se sont vus être retirés le don lait, la rupture de gratification annuelle sans notification, la cotisation caisse de sécurité sociale est passée de 3...

Économie - il y a 2 moisLire la suite

Ituri : Rawbank gèle les comptes des actionnaires Shore Business

La Banque Commerciale de la RDC  gèlerait des comptes des actionnaires du pays. Plus de 6.000 investisseurs membres de Shore Business ont indiqué dans leur mémorandum adressé à Jean BAMANISA SAIDI que leurs entreprises n’ont...

Économie - il y a 2 moisLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire