Bukavu : insécurité à Bagira, la société civile condamne l'inertie du conseil de sécurité urbain.


Image Post

Société Publié le : 26/10/19 à 17:28:07
Par : Aboubakar Kigabi




La commune de Bagira est en proie de l'insécurité. Toutes les nuits, des hommes armés en tenues policières ou militaires attaquent les ménages, pillent et tuent parfois leurs victimes. Les quartiers les plus touchés sont entre autres ; Mulambula, Kanoshe,  Nyakavogo, Lumumba et Ciriri.

 A Mulambula par exemple,  il ne se passe plus un jour sans enregistrer un cas d'attaque des hommes armés.  L'on y signale aussi l'insécurité des pêcheurs vivants à kalengera et Cikonyi qui sont victimes des cas d'attaques sur  des militaires rwandais et d'autres bandits sur le lac Kivu.

 Au quartier Chai, plus de 4mois, les habitants de cette partie de Bukavu sont  sans postes de Police Nationale Congolaise, de suite de l'incendie  après que la de deux postes de la police par la population après  qu'un policier ait tiré sur un habitant.

 La société civile noyau Communal de Bagira par l'entremise de son président M. Gentil Kulimushi fait savoir qu'à part ces attaques nocturnes des bandits armés non autrement identifiés, plusieurs habitants sont dépouillés de leurs biens et argent sur l'axe Paroisse de Burhiba-couvent Soeurs Dorothé-cimetières Km4, Centre de santé Uhaki- derrière l'institut Burhiba, l'axe Mulimbilimbi-mulonge. 

 La société civile noyau communal de BAGIRA renseigne qu'elle avait déjà plaidé sur la réhabilitation des postes de Police Nationale Conglaise dans la commune de Bagira mais les recommandations ont été classées sans suite par les autorités communales et urbaines. Elle signale que quelques postes de PNC avaient déjà déposé leurs devis de réhabilitation mais les autorités communales ont ignoré ce danger.

 "La présence des anciens policiers, chassés du service fait peur à la population de Bagira car ces derniers seraient capables de tout pour survivre et ça influencerait négativement sur notre sécurité proximative, » dit Gentil kulimushi.

 Toutefois, la société salut le courage exceptionnel du chef de quartier Mulambula qui a lancé la campagne de lutte contre la vente et consommation des boissons fortement alcoolisées dans son entité. Elle condamne la légèreté du conseil de sécurité de la ville de Bukavu qui ne répond pas aux attentes sécuritaire de la population de Bagira car depuis le conseil de sécurité tenu à Bagira au mois de juin 2019,aucune recommandations n'a jamais été exécutée.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Gratuité : Les enseignants du Sud-Kivu menacent d’être immaitrisables après mars, Mabunda joue ...

A Bukavu, ce 20 février, les enseignants ont été reçus par Jeanine Mabunda présidente de l'assemblée nationale. Les professionnels de la craie, ont exprimé leurs indignations  sur les difficultés qu’ils ...

Société - il y a 17 hrsLire la suite

Bukavu: Albert Migabo face à la population de son entité, ‘‘Nous avons réussi à 80% notre p...

Le chef de Quartier Ndendere l'a  dit au cours d'une assemblée générale tenue ce 18 février en commune d'Ibanda. Cette assemblée avait comme objectif d'évaluer les activités de l'année 2019 et voir les pe...

Société - il y a 18 hrsLire la suite

RDC: Une ONG alerte sur les conditions difficiles des enfants victimes d’Ebola

Alors que la violence augmente en RD du Congo, le rapport Ebola de World Vision trouve les enfants «tristes, isolés et stressés ». Une revelation de cette organisation au public lors du Festival Amani qui s’est tenu du 14 au 16 ...

Société - il y a 3 joursLire la suite

Kalehe : la NDSCI craint le retour dans les groupes armés de 33 éléments exclus de la police à K...

La police nationale congolaise a exclus de ses rangs 33 éléments recrutés d'une manière non conforme dans le commissariat de police de kalonge ce week-end. Il est donc interdit à ces hommes de prêster au sein de la police nation...

Société - il y a 4 joursLire la suite

Bukavu : 7 personnes tuées en un mois à Bagira ( Société civile)

La situation sécuritaire ne cesse de se détériorer à Bukavu, plus particulièrement dans la commune de Bagira où l'on enregistre des morts par assassinat, des corps sans ramassés dans différents quartiers, mais des ...

Société - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire