RDC : un nouveau chef des rebelles hutus rwandais tué (source militaire)


Image Post

Politique Publié le : 11/11/19 à 04:51:25
Par : Africanews.com




L’armée congolaise a affirmé dimanche avoir tué un nouveau chef de guerre de la milice hutue rwandaise FDLR créée dans l’est de la République démocratique du Congo après le génocide des Tutsi en 1994, avec dans ses rangs des responsables des massacres.

L’armée a tué samedi dans la province du Nord-Kivu, près de l’Ouganda, “Musabimana Juvenal connu sous le sobriquet du général Jean-Michel Africa”, indique-t-elle dans un communiqué reçu par l’AFP à Goma.

“C’est après un affrontement intense (…) que ce dernier et quatre de ses gardes du corps ont pu être neutralisés”, ajoute le communiqué signé par un porte-parole militaire dans la région, le major Guillaume Ndjike Kaiko.

 “Les opérations se poursuivent dans le territoire du Rutshuru pour éradiquer les groupes armés locaux et étrangers”, ajoute-t-il.

Mi-septembre, l’armée congolaise avait annoncé avoir tué le chef suprême du FDLR, Sylvestre Mudacumura, visé depuis juillet 2012 par un mandat d’arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI).

Sa mort avait été qualifiée de “bonne nouvelle pour la paix et la sécurité dans la région” par Kigali, qui avait salué “l’engagement du président (congolais) Félix Tshisekedi” contre les groupes armés dans l’est de la RDC.

La rébellion rwandaise des FDLR a été créée par des Hutu rwandais réfugiés dans l’est de la RDC, alors le Zaïre, après le génocide des Tutsi au Rwanda de 1994 qui a fait plus de 800 000 morts selon l’ONU. Ils sont opposés au pouvoir de Kigali.

Ses fondateurs, ainsi qu’un certain nombre de ses plus anciens combattants, sont recherchés par la justice internationale qui les accuse d’avoir pris une part active au génocide des Tutsi et au massacre de Hutu modérés.

Début octobre, cinq hommes arrêtés au Rwanda à la suite d’une attaque ayant fait 14 morts dans le nord du pays ont affirmé être des rebelles des FDLR.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : des images qui pourraient embarrasser la MONUSCO

Une image qui pourrait mettre en difficulté la mission de l’ONU en RDC (MONUSCO). Postée sur Twitter par des internautes, une photo montre un véhicule blindé blanc estampillé UN renversé. L’engin conti...

Politique - il y a 13 hrsLire la suite

Bukavu : Je suis fatigué d'être ministre de la rue de Vital Kamerhe (Manu Birato).

Le co-fondateur de l'Union pour la Nation Congolaise "UNC" en sigle M. Manu BIRATO a claqué la porte de ce parti cher au directeur de cabinet du chef de l'État Vital Kamerhe.  Il l'a annoncé lors d'une conférence de presse qu'il anim&eac...

Politique - il y a 19 hrsLire la suite

Sud-Kivu : Avec qui Théo Ngwabidje dirige la province ? Le bureau de l'Assemblée provinciale convo...

Les sources proches de l’assemblée provinciale de Sud-Kivu affirment que les membres du bureau de cet organe délibérant ont été convoqués à Kinshasa.  A seulement un jour de la présentation du projet d'...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Sud-Kivu : l'UNC condamne la mauvaise foi de l'autorité provinciale dans la désignation des mandat...

Dans un communiqué à l'intention de toutes les structures de l'Union pour la Nation Congolaise, l'inter fédération du Sud-Kivu constate avec regret la mauvaise foi des autorités provinciales de ne pas collaborer étroitement avec...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

RDC – Violences à Beni : le cri de détresse de femmes parlementaires

Face à l‘éruption de violence qui fait des ravages ces derniers temps à Beni dans l’est de la RDC, des députées congolaises n’ont pas d’autres solutions que de solliciter l’implication de la communaut...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire