RDC : des images qui pourraient embarrasser la MONUSCO


Image Post

Politique Publié le : 09/12/19 à 09:52:02
Par : Africanews.com




Une image qui pourrait mettre en difficulté la mission de l’ONU en RDC (MONUSCO). Postée sur Twitter par des internautes, une photo montre un véhicule blindé blanc estampillé UN renversé. L’engin contiendrait des sacs de coltan, un minerai au coeur des conflits armés à l’est du pays.

Cela fait penser à un accident. Si les circonstances (lieux, date, etc.) de l’accident ne sont pas précisées, les auteurs du tweet affirment qu’outre le matériel et les éléments de la MONUSCO, l’engin transporterait aussi des casiers de bière.

Pire encore des sacs contenant du coltan auraient été trouvés dans le véhicule. C’est un minerai de couleur noire ou brun-rouge dont on extrait le niobium (d’abord appelé colombium) et le tantale. Il est formé par l’association de deux minéraux : la colombite et la tantalite en proportion variable. Le métal est souvent utulisé dans la fabrication des condensateurs et des équipements électroniques.

Bilan “mitigé” en 20 ans

Ces images pourraient, une fois de plus, soulever l‘éternel problème de l‘éthique des éléments envoyés en mission de maintien de la paix, car très souvent des Casques bleus sont accusés de comportements déviants dans des zones où ils interviennent.

Ce qui nourrit parfois une sorte d’hostilité de certains dirigeants africains à l‘égard des missions onusiennes de maintien de l’ordre. « Vingt ans après le déploiement des forces onusiennes dans mon pays et en raison de leurs résultats largement mitigés au plan opérationnel, mon gouvernement réitère son exigence du début effectif et substantiel du retrait de cette force multilatérale », déclarait le 25 septembre dernier, Joseph Kabila lors de l’Assemblée générale des Nations unies.

Une prise de position vue par l’opposition comme un “chantage” à l‘égard de la MONUSCO. Les minerais (cobalt, coltan, etc.) de l’est de la RDC sont devenus tristement célèbres en ce qu’ils alimentent les affrontements en cours depuis plus de 20 ans entre groupes armés à l’est de la RDC. Lesquels groupes armés sont, d’après des ONG, soutenus aussi bien par des multinationales que par des États voisins.

Ces conflits ont déjà fait des milliers de morts et alimentent l’une des crises humanitaires des plus graves de l’histoire africaine. Et malgré une forte présence, la MONUSCO peine jusqu’ici à mettre hors d‘état de nuire les groupes armés.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Bukavu : les organisations de la société civile recommandent le remplacement sans condition du Mai...

Dans une déclaration rendue publique ce mardi 21 Janvier 2020 par le président urbain de la société civile Me Zozo Sakali, les organisations de la société civile ont dressé un tableau sombre de la gestion du Maire de Buka...

Politique - depuis hierLire la suite

RDC : la peur d'une "balkanisation" enflamme les ressentiments contre le Rwanda

La peur d’une “balkanisation” de la République démocratique du Congo revient en force dans les discours, alimentée par des bruits insistants d’une intervention militaire du Rwanda à l’Est, et les souvenirs d&rsqu...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : des ministres "fidèles" à Kabila dans le viseur du président Tshisekedi

  Le président congolais Félix Tshisekedi a menacé de “virer” des ministres, voire de dissoudre l’Assemblée nationale, si ses partenaires de la coalition fidèles à...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : La stabilité et la paix durable passent par l'appropriation et l'application des ODD ( Élodi...

La République Démocratique du Congo fait face à plusieurs défis liés à la situation sécuritaire volatile dans sa partie Est, mais également ceux de relance de l'économie et de son développement durabl...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : la police empêche une marche interdite de l'opposition

La police a empêché vendredi à Kinshasa une marche interdite en surveillant de près son instigateur, l’opposant et ex-candidat à l‘élection présidentielle Martin Fayulu, qui dénonce les massacres et la &...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire