Cas-info.ca : « Prochain Gouvernement : FCC et CACH d’accord pour la nomination du « formateur »


Image Post

Politique Publié le : 18/03/19 à 12:12:33
Par : Gaël Mpoyo




Revue de presse du 7 mars 2019

Les tractations en vue de la nomination d’un formateur du gouvernement occupent les manchettes de la presse en ligne de ce jeudi, y compris la renonciation par certains députés nationaux de siéger dans l’hémicycle du palais du peuple.

Le Front Commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le Changement (CACH) se sont mis d’accord pour la nomination d’un formateur du prochain gouvernement, rapporte Cas-info.ca.

Selon ce média qui cite un communiqué signé par Néhémie Mwilanya pour le compte du FCC et Jean-Marc Kabund pour le compte du CACH, les deux coalitions recommandent à l’actuel président de la République, Félix Tshisekedi, de nommer « diligemment » ledit formateur du gouvernement.

Politico.cd, interprète ce communiqué comme un appel de deux coalitions « à Joseph Kabila pour qu’il propose le nom d’un Premier ministre qui sera nommé par Félix Tshisekedi ». Le site relève le fait que les deux plateformes ont exprimé leur volonté de gouverner ensemble dans le cadre d’une coalition gouvernementale.

Mais aux yeux de 7sur7.cd, cet accord éloigne donc la perspective de la nomination d’un informateur qui semble de plus en plus hypothétique.

L’autre sujet traité par les médias congolais est relatif à la renonciation par certains députés nationaux de leurs mandats parlementaires. Parmi eux : Martin Fayulu, Vital Kamerhe, Jean-Claude Baende et bien d’autres.

Le cas de Martin Fayulu, La Prospérité parle d’un « branle-bas politique » et titre sur Fayulu qui laisse la chaise vide à l’Assemblée Nationale. Le journal indique que l’intéressé a adressé une lettre au bureau provisoire de l’assemblée nationale pour qu’il prenne des dispositions d’usage en la matière.

Sur ce même sujet, Cas-info.ca cite le leader de la coalition Lamuka qui dit : “Je ne peux pas être et président élu, et député”. Celui l’on surnomme « le soldat du peuple » se considère toujours comme le président élu de la République Démocratique du Congo.

Mais « en renonçant à son mandat de député, Fayulu crache sur ses électeurs », estime congoprofond.net. Pour ce media donc, les nombreux électeurs de l’ancien « soldat, aujourd’hui commandant du peuple » sont désarçonnés par ce choix, et devront certainement regretter leurs voix accordées à Martin Fayulu pour être la voix des sans-voix.

Politico.cd note qu’en tout, ce sont vingt-cinq députés qui ont décidé d’abandonner leurs mandats à l’Assemblée nationale.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Sud-Kivu : la société civile appelle à la cessation des hostilités à Fizi

La société civile de Minembwe (Sud-Kivu) demande aux groupes armés locaux, qui s’affrontent depuis deux semaines à Lulenge, d’arrêter les hostilités de toute urgence pour préserver la paix dans le territoire de...

Politique - il y a 6 moisLire la suite

Martin Fayulu : « C’est Joseph Kabila qui dirige toujours tout »

  Septante jours après les élections présidentielle et législatives nationales et provinciales en République démocratique du Congo, Martin Fayulu, donné largement vainqueur par diverses sources mais non dés...

Politique - il y a 6 moisLire la suite

Sud-Kivu : Candidat sénateur Emmanuel MUGISHO KAZA un symbole du combat pour le développement du S...

Un avocat  connu pour son engagement dans la lutte contre les antivaleurs et sa rigueur dans le travail ; veut aller à la chambre haute du parlement de la RDC en vue de lutter pour le respect de l’article 175 de la constitution qui stipule que 40% des ...

Politique - il y a 6 moisLire la suite

RDC : près de 53 % de Congolais satisfaits de l'action de Félix Tshisekedi (sondage)

Une étude menée par le cabinet « Target Research and consulting » révèle que la majorité des Congolais se disent satisfait de la politique menée par Félix Tshisekedi depuis s...

Politique - il y a 6 moisLire la suite

Bukavu : Des candidats sénateurs et gouverneurs en débat social avec la population

Dans le souci faire connaître à la population les projets des différents candidats gouverneurs et sénateurs au Sud-Kivu, La Nouvelle Dynamique de la société civile (NDSCI) vient de tenir un dialogue social ce mercredi 13 Mars 201...

Politique - il y a 6 moisLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire