Sud-Kivu : la société civile appelle à la cessation des hostilités à Fizi


Image Post

Politique Publié le : 18/03/19 à 12:12:53
Par : Gaël Mpoyo




La société civile de Minembwe (Sud-Kivu) demande aux groupes armés locaux, qui s’affrontent depuis deux semaines à Lulenge, d’arrêter les hostilités de toute urgence pour préserver la paix dans le territoire de Fizi. Dans un communiqué rendu public mercredi 6 mars, elle dénonce les violences à caractère ethnique qui ont fait plus de dix morts. 

Des villages entiers ont été incendiés, des enfants, des femmes et de vieillards poussés au déplacement et des vaches tuées ou emportées. Pendant ce temps, les autorités locales affirment avoir dépêché mercredi même une délégation dans la zone touchée à Lulenge pour tenter d’entamer le premier dialogue entre les belligérants. 

Ce sont les FARDC qui conduisent cette délégation. Un dialogue a été organisé à Minembwe-Centre entre les communautés Banyamulenge, Babembe et Bafuliru sur ces conflits.

Les participants se sont mis d'accord sur la cohabitation pacifique. Mais pendant que les troupes des FARDC débarquaient au village Babengwa, où les affrontements ont cessé, des sources locales affirment que les combats se poursuivaient encore sur l'axe Matanganika, proche de Babengwa. 

Le président de la société civile de Minembwe, Rugira Nyatotora, rappelle dans un communiqué que ces conflits avaient commencé fin février lorsqu’un berger a été froidement abattu par des miliciens Maï-Maï.

La riposte des miliciens Twigwaneho Banyamulenge n’a pas tardé. Ces derniers ont attaqué des villages et incendié sept maisons, où ils ont trouvé leurs collègues assassinés.

Selon d’autres sources locales, le groupe armé Ngumino a également participé aux combats pour soutenir les Twigwaneho. Le commandant de cette milice, le colonel Semahungure, accompagné de ses hommes et ses alliés burundais, est passé lundi dernier par Minembwe-Centre pour renforcer la milice Twigwaneho à Lulenge, ajoutent les mêmes sources.

La société civile de Minembwe demande l’implication de la MONUSCO, des FARDC, de la police, des autorités civiles territoriales et des sages de toutes les communautés pour arrêter ces violences.     


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Sud-Kivu : La Société Civile s'oppose à toute tentative de balkanisation de la RDC.

Dans une déclaration rendue publique le vendredi 07 août 2020, relative au contexte socio-politique, économique et sécuritaire en République Démocratique du Congo, la société civile du Sud-Kivu regrette que les tuer...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Sud-Kivu : Non convaincue par la décision du premier juge, la population crie justice et promet de...

Une marée humaine a envahi l'artère principale de la ville de Bukavu ce vendredi 7 août 2020. L'avenue Patrice Emery Lumumba a vomit la population qui est venue en masse pour dire non à une justice à double vitesse dans laquelle le pr&...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Sud-Kivu : Vital Kamerhe a été injustement condamné, Me Éphrem IRAGI sur les raisons de la parti...

L'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés "AFDC-A" en sigle était aux côtés de l'Union pour la Nation Congolaise "UNC" dans la marche de ce vendredi 7 août 2020, en vue d'exiger la libération du directeur de ca...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Sud-Kivu : Procès Ngwabidje contre Kalemaza, le juge s'est déporté du dossier.

La quatrième audience du procès qui oppose le gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi à Me Heri Kalemaza a été renvoyé au 14 août 2020. Pour ce vendredi 7 août 2020, le juge président du dossier s'e...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Sud-Kivu : L'AFDC-A sera ce 7 Août aux côtés de l'UNC pour réclamer la libération de Vital Kame...

L'Union pour la Nation Congolaise sera dans les rues de plusieurs villes de la République Démocratique du Congo pour exiger la libération de son président national, le directeur de cabinet du chef de l'État, M. Vital Kamerhe dét...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire