Tueries de Sange : La SOJEF exige le délogement de toutes les familles militaires dans les maisons de civiles.


Image Post

Société Publié le : 01/08/20 à 06:34:11
Par : Aboubakar KIGABI




Dans son  mémorandum adressé au Gouverneur de province, la Solidarités des Jeunes Fuliiru "SOJEF" en sigle recommande que soient délogées des maisons des civiles toutes les familles militaires dans la cité de Sange en territoire  d'Uvira au Sud-Kivu. 

Cette recommandation est consécutive à l'assassinat de 13 personnes par un militaire de 122ème Bataillon de Réaction Rapide basé à kabunambo dans la plaine de la Ruzizi en état d'ébriété a tiré le jeudi 30 Juillet2020 vers 20 heures. 

Selon le Coordinateur de Solidarité Des jeunes Fuliiru « SOJEF » en sigle, la cohabitation entre les militaires et les civiles est à la base de plusieurs violations des droits humains à Sange et dans toute la plaine de la Ruzizi et la solution est de démilitariser les zones civiles. 

Dans le carnage du 30 Juillet 2020, la population de Sange et la SOJEF  pointe le doigt le commandement des forces armées de la République Démocratique du Congo et exigent le départ sans conditions des tous élément FARDC du 122é bataillon spéciale commando, de la MONUSCO, des toutes les autorités locales (le conseil local) dont le chef de cité et refusent la présence des militaires dans les bars, salles de cinéma et marchés avec des faits militaires dans toute la cité.  

Par ailleurs, la SOJEF et la population de Sange demandent de déloger toutes les familles militaires dans les maisons des civiles. 

L'assassinat de ces personnes a provoqué la colère de la population de Sange qui a manifesté presque toute la journée de vendredi 31 Juillet 2020 en exposant les corps des victimes sur la route nationale n°5. 

Le bilan de ces manifestations est lourd.  Les habitants se dont attaque à la base dela  MONUSCO basé à SANGE entraînant la perte  d'un appareil de communication et une salle d'entente et le portail dela incendiés.

Le député provincial Ombeni Mbabaro a été aussi attaqué et blessé, des véhicules de la délégation du gouverneur ont été endommagé par des jeunes qui exigeaient que l'autorité provinciale procède à l'enterrement des victimes qui étaient exposées sur la RN5.  

Il sied de noter que la population des villages de Nyakabere, Kibirizi, Mutarule, Rwenena craignent que ce militaire en cavale ne puisse faire irruption et causer des dégâts humains importants


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : La résidence de Moïse Katumbi victime d’une attaque armée par des inconnus à Lubumbashi

La résidence officielle de Lubumbashi dans le Haut Katanga appartenant à Moïse Katumbi, président du parti politique Ensemble pour la République victime d’une attaque armée par des inconnus dans la nuit de mercredi à ...

Société - il y a 2 hrsLire la suite

RDC : plus de 4 mille cas de violations des droits de l’homme au 1er semestre de 202

La RDC a  connu  4 mille 113 violations et atteintes aux droits de l’homme au cours du premier semestre de 2020 sur son territoire,  soit une augmentation de 17% par rapport au semestre précédent, soit de juillet à décemb...

Société - il y a 3 hrsLire la suite

Sud-Kivu : Le Barza Intercommunautaire des jeunes demande au gouvernement de désarmer les groupes a...

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi 06 Août, les jeunes des différentes mutualités tribalo-ethniques vivant au sud-kivu et réunis au sein de la plateforme Barza Intercommunautaire des jeunes pour la paix au sud-kivu, se sont d...

Société - il y a 3 hrsLire la suite

Sud-Kivu : Deux Géomètres arrêtés pour avoir tenté d'exécuter l'arrêté du gouverneur désaff...

Le gouverneur de la province Sud-kivu M. Théo Ngwabidje Kasi à signé l'arrêté N°20/057/Cab/GP/SK du 30 juillet 2020, portant désaffectation et octroie d'une parcelle.  Selon l'esprit de cet arrêté, deux per...

Société - il y a 3 hrsLire la suite

Sud-Kivu : Le gouverneur Théo Ngwabidje ne serait-il pas parmi les saigneurs du Sol de Bukavu ?

La province du Sud-Kivu en général et la ville de Bukavu en particulier, font face à un problème foncier.  Des domaines publics sont spoliés. Des maisons construites sur des sites impropres à la construction sont vendus par...

Société - il y a 7 hrsLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire