Editorial : Vital Kamerhe, ailleurs que premier ministre


Image Post

Politique Publié le : 26/04/19 à 17:12:39
Par : MAGLOIRE PALUKU




Magloire Paluku, un journaliste Congolais dans son billet de ce vendredi 26 avril 2019 après plusieurs spéculations sur la démission de l’actuel Directeur de Cabinet du chef de l’Etat Congolais Vital Kamerhe pense que Vital Kamerhe est mieux placé à son poste que chercher à devenir le chef du gouvernement Congolais. A découvrir dans ce billet de Magloire Paluku.

Vital Kamerhe ne peut pas être premier ministre, un choix de la coalition CASH-FCC que ne peut faire Joseph Kabila. Le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) est un fin négociateur qui mérite tout sauf le contact avec certains hommes forts du FCC.

 

Depuis 2010, quand l'ancien speaker de l’assemblée nationale lançait son parti politique après une grande déchirure de Mars 2009 lors de sa démission forcée, il avait demandé aux députés « d’accepter sa démission sans débat ni vote » !  Un signe d’une inéluctable humilité dans un contexte précis où le Pprd et son autorité morale ne pouvaient recevoir autre réaction immanquable. De 2010 à 2018,Vital Kamerhe s'est montré plutôt combatif au niveau national et international. En une année il avait réussi à placer son parti politique et lui-même à la troisième place, après Joseph Kabila et son pprd et Étienne Tshisekedi avec son Udps. Jeté dans les oubliettes des débats internes, l’homme est ressuscité de ses cendres tel un Phénix de la politique Congolaise, dont l'immortalité traversera les dialogues de la cité de l'Oua avec Edem Kodjo, celui de la Cenco, et ceux de l'opposition jusques Novembre 2018 à Genève.

 

IL mérite les affaires étrangères ?

 

VITAL Kamerhe est dans la peau de Gérard Kamanda wa Kamanda, le premier ministre des affaires étrangères qui honora le Congo-Zaïre à l’Organisation de l'Unité Africaine,sous Diallo Telli, entre 1967 et 1972,en devenant le directeur de cabinet du président de l’OUA. L’homme de Bukavu, formé par l'un des plus grands politiciens Congolais, feu Mushobekwa wa Katana, qui signa au nom des Nations Unis l'attaque contre Saddam Hussein pour lancer l’opération trempette du désert contre l’invasion du Koweït en 1991, a été dans les grandes écoles jusques dans les bribes de la jeunesse de l’UDPS.

 

En 1998,Vital Kamerhe,  avait réussi à convaincre Laurent-Désiré Kabila, par la cohérence de ses pensées et sa mémoire fidèle et éléphantesque, pour le dialogue avec les rebelles du RCD-Goma. C'est ainsi qu'il devint l'adjoint du Secrétaire Général du Gouvernement de la RDC pour la Monuc, le professeur Ntuaremba. Toujours entre deux avions avec parfois certaines missions qui commençaient dans le salon VIP de l’aéroport de Ndjili, Vital Kamerhe a un carnet d'adresses si plein qu'il a toutes les portes à ouvrir sans se faire trop prier.

 

Rien que dans la sous-region des Grands-Lacs, avec sa maîtrise de la politique de l’Est de la RDC qui lui avait coûté aussi son poste de président de l'assemblée nationale, il faut espérer à une reprise sans faute d’une diplomatie à dents de scie. IL a vu venir la Monuc devenue Monusco,il connait tous les acteurs du dialogue inter-congolais de Sun City, il connaît ceux qui pèsent dans la politique africaine et internationale Congolaise ,il connait les turpitudes des contrats économiques  Internationaux de la RDC depuis 2006, il connaît la diplomatie parlementaire que vient de prôner l’honorable Jeannine Mabunda, la deuxième femme de l'histoire de la RDC à diriger les parlementaires après Phénomène Omatuku de la constituante sous l'Afdl.

 

VITAL KAMEREHE premier ministre ?

 

Ça sera un miracle. Ce poste réservé à la majorité parlementaire ne peut être une chaise non électrique pour CASH. Les caciques du FCC ont tout pouvoir sur toute victime expiatoire qui oserait badiner avec la coalition. Et même si Vital Kamerhe devenait, par accident, premier ministre ; il va perdre de son pouvoir en gagnant un prestige aléatoire. Étant Le Directeur de cabinet du chef de l'Etat, il est « un vice-président de la république » d'un gouvernement parallèle  de conseillers qui trônent à la présidence !

 

En étant le ministre des affaires étrangères, il va rester le représentant idéal du pouvoir CASH dans le monde et le justifiant de la coalition CASH-FCC comme il sait très bien le faire. Il sera partout avec le chef de l'Etat Félix Tshisekedi, qui, visiblement est en odeur de sainteté avec les États-Unis,la Monusco qui fait ses valises sans tracas ni fracas, mais aussi avec les Ong qui n'ont que pour cible l'ex président de la RDC. L'heure est enfin arrivée de voir Vital Kamerhe confirme son destin du Phénix de la politique Congolaise, dans une autre peau de nommé.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Massacre de Beni : Un rescapé affirme avoir vu la Monusco se joindre à l’Ennemi

Selon un rescapé du massacre de la nuit du vendredi au réveil du samedi 16 novembre, interviewé par les confrères de la Radio Moto OICHA, des casques bleus sont venus parler aux rebelles Ougandais en plein carnage.   Des pr&eacut...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : le Congo ne changera pas, si nous ne sortons pas de la distraction, de la main tendue (Cardina...

Dans son Homélie à l’occasion de sa  messe de prémisse de ce dimanche 17 novembre 2019 au stade des martyrs de Kinshasa, le  Cardinal Ambongo,  pense que la RDC ne changera pas si nous ne sortons pas de la distraction, de la mai...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Burundi : l'opposant Agathon Rwasa dénonce des manigances visant à écarter son parti avant les é...

Quelques mois avant l‘élection présidentielle de 2020 au Burundi, le principal dirigeant de l’opposition, Agathon Rwasa, dénonce des “arrangements” visant à “se débarrasser” de son parti, le Conseil ...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : faire cesser les massacres des ADF à Beni, un défi pour l'armée et Tshisekedi

C’est le conflit le plus violent dans l’est de la République démocratique du Congo, menaçant la stabilité régionale: une quarantaine de civils ont été massacrés par des miliciens en dix jours dans la r&...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Durban : Claude Nyamugabo élu à la vice-présidence de la Conférence des ministres africains de l...

Le ministre congolais de l’Environnement, Claude Nyamugabo Bazibuhe, a été élu vice-président de la Conférence des ministres africains de l’environnement, à la clôture des travaux de la 17ème session ord...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire