Arrivée Katumbi: La sécurité renforcée à l'entrée de l'aéroport et des lacrymogènes dans la foule


Image Post

Politique Publié le : 10/06/19 à 16:39:49
Par : Daniel Michombero




La population a voulu entrer vers la piste de l'aéroport de Goma, mais la police a renforcé la sécurité. Les militants et membres de la coalition Lamuka ont été bloqués d'accéder. Dans la route, les militants en colère ont érigés des barricades pour empêcher toute circulation sur la chaussée mais la police a usé de la force et les a disperser à coup de gaz lacrymogène.   

Les effectifs de la police ont été renforcés pour barrer la route à toutes ces personnes qui voulaient entrer par force vers la piste de l’aéroport international de Goma.  Sans succès, la colère n’a fait qu’augmenté les invités à cette arrivée,  ont commencé à regagner la ville.

En route, les militants en colère ont pris des pierres qu’ils ont jetées sur la chaussée sur l’axe Aéroport-ville Birere. La foule a commencé par fracasser des vitres des véhicules en circulation. Comme la police ne pouvait pas cautionner des dérapages qui se sont observés, des gaz lacrymogènes ont été tirés pour disperser les manifestants.  

La population a voulu entrer vers la piste de l'aéroport de Goma, mais la police a renforcé la sécurité. Les militants et membres de la coalition Lamuka ont été bloqués d'accéder. Dans la route, les militants en colère ont érigés des barricades pour empêcher toute circulation sur la chaussée mais la police a usé de la force et les a disperser à coup de gaz lacrymogène.   

Les effectifs de la police ont été renforcés pour barrer la route à toutes ces personnes qui voulaient entrer par force vers la piste de l’aéroport international de Goma.  Sans succès, la colère n’a fait qu’augmenté les invités à cette arrivée,  ont commencé à regagner la ville.

En route, les militants en colère ont pris des pierres qu’ils ont jetées sur la chaussée sur l’axe Aéroport-ville Birere. La foule a commencé par fracasser des vitres des véhicules en circulation. Comme la police ne pouvait pas cautionner des dérapages qui se sont observés, des gaz lacrymogènes ont été tirés pour disperser les manifestants.  


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC – Affaire 15 millions $ : la LUCHA veut connaître l'évolution du dossier

On devrait peut-être en savoir davantage sur l’affaire du détournement présumé de 15 millions de dollars en RDC. Et ce sera à l’issue d’une rencontre prévue ce mardi à Kinshasa entre Flory Kabange Nu...

Politique - il y a 6 hrsLire la suite

RDC – Ouganda : la sécurité, grand enjeu des routes transfrontalières en vue

La RDC et l’Ouganda entendent construire des routes transfrontalières. Question de multiplier les échanges commerciaux, mais également d’intensifier le combat contre des groupes armés dont grouillent leurs frontiè...

Politique - il y a 13 hrsLire la suite

RDC : il y a un an Kamerhe et Tshisekedi promettaient de renoncer à la politique

Sous « pression » de leurs bases, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe se sont retirés de l’accord de Genève désignant Martin Fayulu candidat unique de l’opposition à la présidentielle du 23 d&eacu...

Politique - il y a 13 hrsLire la suite

RDC : retour d'exil d'un opposant de l'ancien régime Kabila

L’un des fondateurs du mouvement citoyen Filimbi, Floribert Anzulini, est rentré dimanche à Kinshasa après plus de quatre ans en Belgique où il avait fui le régime de l’ancien président Joseph Kabila. Joint par l&rs...

Politique - depuis hierLire la suite

RDC : un nouveau chef des rebelles hutus rwandais tué (source militaire)

L’armée congolaise a affirmé dimanche avoir tué un nouveau chef de guerre de la milice hutue rwandaise FDLR créée dans l’est de la République démocratique du Congo après le génocide des...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire