Nord-Kivu : Sur la tête il n’ya qu’une seule bouche (FELLER Lutaichirwa à la presse du Nord-Kivu)


Image Post

Politique Publié le : 26/06/19 à 12:26:23
Par : Daniel Michombero




Dans une conférence de presse organisée par le gouverneur ai du Nord-Kivu ce mercredi 26 juin, les journalistes ont voulu savoir la motivation de FELLER Lutaichirwa  sur son silence vis-à-vis de la presse locale. Le concerné qui n’a pas avalé cette affirmation d’un côté pense qu’il ne devrait pas beaucoup parler à lors que le titulaire était encore là.

‘‘ Vous avez quel problème avec la presse du Nord-Kivu ? Par ce que  depuis maintenant 150 mois à la tête de la province, vous n'avez jamais tenu pareille conférence de presse organisée à la veille de votre départ?, ’’ demande Rosalie Zawadi présidente de l’Union Nationale de la Presse du Congo.

‘‘ La réponse que je peux vous donner madame, ce que si vous observez bien, sur notre tête, il y a deux yeux, deux oreilles, deux narines mais il n’y a qu’une seule bouche. Je pense que le gouverneur a beaucoup communiqué avec les journalistes. Il n’aurait pas renoncé et je ne serais pas ici et ce ne pas que je ne pas démérité. Par ce qu’il a ouvert ce régime de renoncement voilà ce qui me fait l’obligation de communiquer…,’’  a répondu le gouverneur ai de la province du Nord-Kivu.

12 ans et 6 mois sont écoulées mais le vice-gouverneur n’avait jamais invité la presse comme aujourd’hui. FELLER Lutaichirwa est à tout cas l’homme politique qui parle moins à la presse en province. Pourtant il quitte la tête de la province après avoir touché plusieurs coins et dossiers sensible du Nord-Kivu. L’assemblée provinciale elle a annulé plusieurs de ses arrêtés signés quelques jours avant son départ. Carly Nzanzu Kasivita, le successeur de Julien Paluku Kahongya se livrera-t-il au micro et à la plume comme s’était le cas il y a quelques mois quand il était ministre et député provincial ? Fuir la presse, c’est s’éloigner de la population, pourtant l’approcher sans prudence c’est brûler la cité. Les nouveaux animateurs ont donc le choix.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


En vacance parlementaire : le député National Bonga Laïs invite les parents à s'approprier la gr...

Le député national élu de Bukavu Guillaume Bonga Laïs a communié avec sa base le dimanche 23 Février 2020 dans la commune de Kadutu. A l'occasion, le député national Guillaume Bonga Laïs est revenu sur plusieur...

Politique - il y a 15 hrsLire la suite

Bukavu : Édouard Dibwe nommé secrétaire ai de l'Udps- Sud-Kivu: une frange des militants conteste...

C'est depuis la mâtiné de ce samedi 22 février que la nouvelle vient de tomber dans les oreilles de certains militants de L'UDPS contestant la nomination de Edouard Ilunga Dibwe, la situation est tellement chaude au parti cher au président F&e...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Uvira : La Nouvelle société civile congolaise noyau de KILIBA conteste le sit in de la NSCC Sud de...

Des jeunes identifiés appartenant à la nouvelle société civile congolaise, noyau de Kiliba ont contesté l'initiative de la Nouvelle Société Civile Congolaise axe Sud de la province du Sud-Kivu de procéder à ...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Bukavu :Mabunda visite le BDOM récemment incendié et promet son soutien

Apres son speech improvisé devant la population de la province du Sud-Kivu, l'Honorable Présidente de l'Assemblée Nationale s'est dirigée au Bureau Diocésain des Œuvres Médicales BDOM,pour s'enquérir de la situation...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Sud-Kivu : Arrivée de J. Mabunda, combat entre les militants de deux ailes de l'AFDC-A

Les militants de deux ailes de l’Alliance des forces démocratiques du Congo et alliés (AFDC-A) se battent à l’entrée du port Emmanuel où la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda est attend...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire