Incendie à Bukavu: le maire est incapable et doit démissionner, (le collectif Amka Congo).


Image Post

Société Publié le : 02/07/19 à 09:34:19
Par : Aboubakar Kigabi




L'incendie du 1 juillet 2019 qui a consumé 105 maisons dans l’avenu camp zaïre en commune de Kadutu  prouve à suffisance que la ville de Bukavu souffre d'un manque criant de leadership responsable, à même d'imposer des règles rigoureuses en matière d'urbanisation et de gestion idoine de l'habitat. C'est sous ce ton que le collectif des mouvements citoyens Amka Congo réagit au lendemain de cette catastrophe. 

 

Selon ce collectif, plusieurs questions méritent d'être posées, entre autres : comment peut-on vivre l'impuissamment à de telles catastrophes sans que des solutions palliatives durables ne soient trouvées ?

Où sont le Maire de la ville et son administration ? 

Quel autre message  faudra-t-il transmettre, encore une fois, à cette pauvre population qui, vouée à elle-même, est obligée de passer des nuits à la belle étoile, avec plus de 200 maisons parties en fumée au Camp zaïre, et cela en plein cœur de la ville ?

Quelle suite avait été réservée à d'autres précédents cas d'incendies, notamment survenus à Ruziba et à Nkafu?

À quoi servirait le camion anti-incendie ? Où serait-il pendant ce drame ?

Quid de ces spoliateurs des sites dits ''impropres à la construction'' qui sont connus, mais toujours protégés ?

 

À toutes ces questions et à bien plus, il sied que les autorités répondent et rassurent. Et, s'il le faut, qu'il leur soit appliqué des sanctions exemplaires pour imprudence, négligence, incompétence, etc., selon le cas, martele Amka Congo.

 

Pour le Collectif AMKA-Congo, il est plus que temps de gérer autrement la Ville de Bukavu autrement, afin que ses habitants soient apaisés, puisqu'ils en ont le droit en tant que citoyen de ce pays, la RDC, le patrimoine commun à tous les congolais.

 

"Devant un échec de haute facture pareil, la moindre des choses serait de démissionner, partir et laisser la ville se prendre en charge," suggère ces mouvements citoyens. 

 

Pour lui, Nul ne dira qu'il n'avait jamais été averti que la Ville de Bukavu n'est pas administrée comme elle devrait l'être, à l'instar de bien d'autres agglomérations. Sinon, ne rien faire est une attitude négative qui ne présage qu'un avenir auguré de mauvaises surprises.

 

 

Le Collectif AMKA-Congo qui est de cœur avec la population de Camp Zaïre et de toutes les autres victimes des tragédies à répétitions en province du Sud Kivu, demande au Président de la République de mettre sur pied une Commission d'évaluation des risques et de la gestion des mesures préventives à la Mairie de Bukavu, et qu'une Cellule de crise soit mise sur pied pour comprendre les raisons profondes qui justifieraient que les Services de la Mairie n'interviennent pas en pareilles circonstances.

 

Cette démarche s'inscrit dans le but de comprendre où vont les fonds mobilisés par la Mairie, ceux qui lui sont rétrocédés et ceux qu'elle reçoit des partenaires au développement, telle que la Banque Mondiale.

 

 

À l'allure où vont les choses, il nous faut une unité d'intervention rapide composée des sapeurs-pompiers, lesquels ne devront plus demeurer sous la responsabilité du Maire qui s'est révélé incapable de protéger les personnes et leurs biens placés sous sa responsabilité, lorsqu'il est l'Autorité Exécutive de la Première Entité Territoriale Décentralisée (ETD) de la Province, soutien Rémy Kasindi.

 

Pour les acteurs de Amka congo, le maire a déjà fait montre de ses limites dans la gestion des questions d'urgence pareilles que le surcharger avec d'autres attributions serait un échec ''ab initio'', car visiblement incapable de gérer même les petites questions qui relèvent de ses compétences, tel que la gestion des déchets, la propreté de la voirie, etc. !```


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Ebola : Clôture à Goma de l’atelier de renforcement des capacités en leadership des acteurs imp...

Le coordinateur général de la riposte à l’épidémie à la Maladie à virus Ebola dans les provinces du Nord, Sud-Kivu et de l’Ituri, le Prof. Steve Ahuka Mundeke, a clôturé ce mardi 19 novembre ...

Société - il y a 47 minLire la suite

Sud-Kivu-frais de lecture du budget rectificatif 2019 : Amka Congo invite le Procureur Générale p...

Dans un communiqué de presse parvenu à libregrandlac.com, le Collectif AmkaCongo se dit scandaliser et choquer, de par les informations en sa possession, du comportement de certains Députés provinciaux qui seraient en train d’exige...

Société - il y a 5 hrsLire la suite

Ebola : La RDC tend vers le 3e Vaccin ?

Selon un communiqué de l’Ambassade Russe en RDC,  ‘‘EpiVakEbola’’ est le nom d’un autre vaccin de l’origine Russe qui sera bientôt introduit dans la population Congolaise. A part les 500 000 doses du Vaccin Joh...

Société - depuis hierLire la suite

Gratuité à Goma : Des Ecoliers et élèves dans les rues pour réclamer la reprise des cours

Plusieurs centaines des écoliers et élèves de certaines écoles publiques de la ville de Goma, sont descendus dans les rues ce lundi 18 novembre 2019. Ils réclament la reprise des cours suspendus depuis bientôt une semaine.  ...

Société - il y a 2 joursLire la suite

RDC : Beni, capitale des violences dans l'est du pays

C’est le conflit le plus violent dans l’est de la République démocratique du Congo, menaçant la stabilité régionale: une quarantaine de civils ont été massacrés en dix jours dans la région de Ben...

Société - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire