RDC-Beni: La Banque de Sang à Sec dans 6 zones de santé, des morts s'en suivent


Image Post

Société Publié le : 10/07/19 à 16:23:18
Par : Ericksson LUHEMBWE




Six zones de santé de Beni alertent sur la carence en poche de sang sécurisé. Une anémie  criante à la Banque de Sang qui ravitaille six zones de santé en ville et Territoire de Beni inquiète le professionnel de la santé. Cette situation entraîne morts d'hommes surtout les femmes selon le médecin responsable de la banque du Sang dans la zone touchée. Des réactions dans le chef de la population de Beni à découvrir dans ce papier.

 

Selon François Kamate, quelques fois ils sont obligés de se ravitailler à partir de Goma à plus de 400 Kilomètres.  Lors de la parade quotidienne, le médecin responsable a partagé sa crainte. Pour lui, à part Ebola le manque du sang augmente le nombre des décès dans la région.

 

Un journaliste de libregrandlac.com a réalisé un micro baladeur pour savoir c’est quoi le nœud de ce problème.

 

"Il faut qu'il y ait une motivation pour le donneurs bénévoles du sang ne fus qu'une boîte de lait pour combler le vide ce qui ne se fait pas, alors que  bien que donneur si l'un des membres de ma famille se trouve dans le besoin il va acheter à 20$ américains " indique François KAMATHE un habitant du coin.

 

Pour Madame Alexandrine valisirya " actuellement nombreux hésitent parce-que ils ont Peur qu'en arrivant à l'hôpital le docteur peut découvrir certaines autres maladies qui peuvent le surprendre tel que Ebola, Sida et autres c'est pourquoi ils hésitent d'y aller" a-t-elle indiqué.

 

 

 

" Il y a beaucoup des plaintes par rapport à ce sujet, pour les uns leurs Sang est commercialisé alors que ils donnent gratuitement, en plus le malade achète très cher ce sont des raisons comme celles-là qui découragent les donneurs bénévolat occasionnels, il y a besoin revoir le prix à la baisse au Lieu de 20 ou 50 Dollars américains" estime Ézéchiel Muhindo, un autre Habitant de Beni.

 

 

 

Par contre Madame Salima Sindani crois que cette réticence est dit au stress voire le traumatisme qui touche la population dans cette partie de la république à cause de la maladie à virus D'Ebola ainsi que les massacres des civils qui n'exclut pas les femmes enceintes et les enfants pense -t-elle.

 

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Australie : le député national Luc Mulimbalimba obtient 1.000 ordinateurs pour créer un parc info...

Le député National élu de la circonscription électorale d'Uvira au Sud-Kivu, Dr. Luc MULIMBALIMBA est en Australie pour une mission parlementaire et de  la promotion de l'enseignement supérieur en République Démocrat...

Société - il y a 8 minLire la suite

Bukavu : les militaires et civiles spolient l'Institut Bangu (société civile)

La société civile noyau communal  de Bagira dénonce la spoliation de la parcelle de l'institut Bangu. Dans sa déclaration du 05 Novembre 2019, dont une copie a été réservée à libregrandlac.com, cet...

Société - il y a 5 hrsLire la suite

Walungu: 43 détenus de la prison centrale de Walungu se partagent 1kg de haricots par jour.

L'alimentation des prisonniers dans la province du Sud-Kivu pose toujours problème. A la prison centrale de Walungu, la ration journalière est de 1kg de haricots par jour pour 43 détenus. Cette situation est à la base de la dégradation...

Société - il y a 22 hrsLire la suite

Ebola en RDC : une radio cesse d'émettre par crainte de représailles

Une radio locale engagée dans la lutte contre l‘épidémie d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo a annoncé lundi qu’elle cessait d‘émettre par peur de représailles ay...

Société - il y a 23 hrsLire la suite

Goma : Les enseignants de nouveau en Grève

Vendredi et Samedi 08 novembre 2019, les enseignants des écoles publiques de la ville de Goma ont décidé d’aller de nouveau en grève après l’expiration du moratoire donné au gouvernement Congolais. Ce lundi 11 novemb...

Société - depuis hierLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire