RDC : 663 exécutions sommaires et extrajudiciaires en six mois, selon l'ONU


Image Post

Politique Publié le : 26/07/19 à 10:44:50
Par : Africanews.com




Près de 700 personnes ont été victimes d’exécutions sommaires et extra-judiciaires de janvier à juin 2019 en République démocratique du Congo (RDC), dont un tiers commises par les forces de sécurité, a rapporté jeudi l’ONU.

Les membres des forces de l’ordre et de sécurité sont désignés comme responsables “d’au moins 245” exécutions extrajudiciaires et les groupes armés “d’au moins 418” exécutions sommaires, selon le rapport  semestriel du bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’Homme (BCNUDH).

Dans l’ensemble, le BNUDH a documenté “3.039 violations et atteintes aux droits de l’homme sur l’ensemble du territoire de la RDC, soit une baisse par rapport à la même période l’année précédente (3.324 violations)”, a déclaré Abdoul Aziz Thioye son directeur en RDC.

Quant aux responsables de ces violations des droits de l’Homme, les membres des forces de l’ordre et de sécurité viennent en tête avec “59% des violations”, les groupes armés étant eux responsables de “41%” de ces violations, a-t-il indiqué.

Baisse de près de 8% sous Tshisekedi

“Parmi les agents de l’État, les militaires de (l’armée congolaise) sont ceux ayant commis le plus grand nombre de violations, avec plus d’un quart du nombre total de violations documentées par le BCNUDH au cours du semestre”, a-t-il expliqué.

“Près de 81%” de ces violations “ont été commises dans les provinces affectées par le conflit, dont près de la moitié commise par des agents de l’État et l’autre moitié par des combattants de groupes armés”, selon M. Thioye.

Au premier semestre, “461 violations liées à des restrictions à l’espace démocratique sur l’ensemble du territoire, soit une baisse de près de 8% par rapport à la même période de l’année 2018” ont été enregistrées, a-t-il encore précisé.

Il justifie cette baisse par l’ouverture de l’espace politique et démocratique constatée après l’investiture du président Félix Tshisekedi fin janvier.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Massacre de Beni : Un rescapé affirme avoir vu la Monusco se joindre à l’Ennemi

Selon un rescapé du massacre de la nuit du vendredi au réveil du samedi 16 novembre, interviewé par les confrères de la Radio Moto OICHA, des casques bleus sont venus parler aux rebelles Ougandais en plein carnage.   Des pr&eacut...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : le Congo ne changera pas, si nous ne sortons pas de la distraction, de la main tendue (Cardina...

Dans son Homélie à l’occasion de sa  messe de prémisse de ce dimanche 17 novembre 2019 au stade des martyrs de Kinshasa, le  Cardinal Ambongo,  pense que la RDC ne changera pas si nous ne sortons pas de la distraction, de la mai...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Burundi : l'opposant Agathon Rwasa dénonce des manigances visant à écarter son parti avant les é...

Quelques mois avant l‘élection présidentielle de 2020 au Burundi, le principal dirigeant de l’opposition, Agathon Rwasa, dénonce des “arrangements” visant à “se débarrasser” de son parti, le Conseil ...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : faire cesser les massacres des ADF à Beni, un défi pour l'armée et Tshisekedi

C’est le conflit le plus violent dans l’est de la République démocratique du Congo, menaçant la stabilité régionale: une quarantaine de civils ont été massacrés par des miliciens en dix jours dans la r&...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Durban : Claude Nyamugabo élu à la vice-présidence de la Conférence des ministres africains de l...

Le ministre congolais de l’Environnement, Claude Nyamugabo Bazibuhe, a été élu vice-président de la Conférence des ministres africains de l’environnement, à la clôture des travaux de la 17ème session ord...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire