Lubero : Les habitants de Bunyatenge en déplacement suite aux atrocités rebelles (société civile)


Image Post

Société Publié le : 27/07/19 à 06:00:34
Par : Jean Claude Kalere




Le village de Bunyatenge au sud du territoire de Lubero reste sous le contrôle des Miliciens Mai-Mai. L’alerte est de nouveau faite par les forces vives locales. Elles notent un déplacement massif des habitants depuis l’avènement des miliciens dans la région. 

Des exactions commises aux populations 

A en croire le président de la société civile de Bunyatenge, depuis plusieurs mois, les paisibles civils font face au paiement des taxes illicites exigées par les miliciens. 

« Les Mai-Mai exigent un jeton mensuelle de 1000 franc congolais aux habitants. Ce qui cause trop des problèmes dans l’entité. Une personne qui résiste est soumis à un traitement inhumain. Certains habitants vident les milieux. Ils se dirigent vers les zones jugées sécurisées. Les habitants qui sont encore dans le village, sont ceux qui n’ont pas des moyens pour se déplacer » a dit à libregrandlac Guidos président de la société civile de Bunyatenge.

Bunyatenge, un village sans dispositif sécuritaire

Pas d’installation policière moins encore de l’armée, s’indigne les habitants de la place. Ceux-ci indiquent que le village entière est contrôlé par les groupes des miliciens dont en majorité ceux du NDC Rénové de Guidon. Depuis, les activités socioéconomiques sont quasi inexistantes. La majorité des boutiques n’ouvre plus ses portes, poursuivent-ils.

D’une seule voix, ils exhortent l’implication urgente des forces de défense et de sécurité. 

Notons que la présence d’une panoplie des groupes rebelles à Lubero a toujours été déplorée par l’administrateur du Territoire. Ce cadre appelle ainsi, les Mai-Mai à une massive reddition auprès des forces loyalistes. Dit-il pour la reconstruction de la province du Nord-Kivu. 

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Ebola : Clôture à Goma de l’atelier de renforcement des capacités en leadership des acteurs imp...

Le coordinateur général de la riposte à l’épidémie à la Maladie à virus Ebola dans les provinces du Nord, Sud-Kivu et de l’Ituri, le Prof. Steve Ahuka Mundeke, a clôturé ce mardi 19 novembre ...

Société - il y a 2 hrsLire la suite

Sud-Kivu-frais de lecture du budget rectificatif 2019 : Amka Congo invite le Procureur Générale p...

Dans un communiqué de presse parvenu à libregrandlac.com, le Collectif AmkaCongo se dit scandaliser et choquer, de par les informations en sa possession, du comportement de certains Députés provinciaux qui seraient en train d’exige...

Société - il y a 6 hrsLire la suite

Ebola : La RDC tend vers le 3e Vaccin ?

Selon un communiqué de l’Ambassade Russe en RDC,  ‘‘EpiVakEbola’’ est le nom d’un autre vaccin de l’origine Russe qui sera bientôt introduit dans la population Congolaise. A part les 500 000 doses du Vaccin Joh...

Société - depuis hierLire la suite

Gratuité à Goma : Des Ecoliers et élèves dans les rues pour réclamer la reprise des cours

Plusieurs centaines des écoliers et élèves de certaines écoles publiques de la ville de Goma, sont descendus dans les rues ce lundi 18 novembre 2019. Ils réclament la reprise des cours suspendus depuis bientôt une semaine.  ...

Société - il y a 2 joursLire la suite

RDC : Beni, capitale des violences dans l'est du pays

C’est le conflit le plus violent dans l’est de la République démocratique du Congo, menaçant la stabilité régionale: une quarantaine de civils ont été massacrés en dix jours dans la région de Ben...

Société - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire