Sud-Kivu : l'AETA recommande la révision des certains articles de la loi électorale.


Image Post

Politique Publié le : 08/09/19 à 11:32:57
Par : Aboubakar Kigabi




"Le système électoral congolais est profondément défectueux et déficitaire. Il nécessite ainsi une réforme pertinente, crédible et transparente en vue de relever le niveau de la Démocratie du pays", écrit l'organisation Agir pour des Élections Transparentes et Apaisées "AETA" en sigle dans son communiqué final des travaux de l'atelier sur la réforme du système électoral en République Démocratique du Congo.

Au cours d'une réunion restitution tenue à Bukavu, le coordinateur de l'AETA au Sud-Kivu M. Laurent KURHENGAMUZIMU a fait savoir que lors de cet atelier qui s'était tenu à Kinshasa, il a été démontré que les résultats des trois derniers processus électoraux ont été chaque fois plombés de failles.

Il a rappelé que les élections du 30 Décembre 2018 ont conduit à une catastrophe démocratique et méritent une remise en question imminente aussi bien du système électoral que du profil des acteurs électoraux et politiques congolais.

Pour l'AETA, la corruption a gangrèné toutes les étapes du processus électoral de 2018 au point d'en constituer le substrat de la vision démocratique et ce, par l'adoption de certaines lois sans un débat franc, le bourrage des listes électorales, le conflit d'intérêt, l'absence de certaines missions d'observation internationale, la désignation ou le remplacement par complaisance des candidats élus,...

Cette organisation a recommandé la révision la révision de certains articles de la loi électorale, notamment l'article 10 et 70, le recensement général de la population, la révision du code pénal et du code de procédure pénale pour criminaliser et réprimer la cybercriminalité, la décentralisation de l'administration de la commission électorale nationale indépendante en vue de susciter la relève électorale, le plaidoyer auprès du président de la République à poser des actes concrets forts qui prouve sa déclaration d'inscrire la lutte contre la corruption parmi ses principales priorités d'actions, ainsi que la construction des alliances avec la majorité des acteurs sociaux et économiques pour le plaidoyer efficace visant une réforme efficace, crédible et intègre du système électoral en République Démocratique du Congo

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Massacre de Beni : Un rescapé affirme avoir vu la Monusco se joindre à l’Ennemi

Selon un rescapé du massacre de la nuit du vendredi au réveil du samedi 16 novembre, interviewé par les confrères de la Radio Moto OICHA, des casques bleus sont venus parler aux rebelles Ougandais en plein carnage.   Des pr&eacut...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : le Congo ne changera pas, si nous ne sortons pas de la distraction, de la main tendue (Cardina...

Dans son Homélie à l’occasion de sa  messe de prémisse de ce dimanche 17 novembre 2019 au stade des martyrs de Kinshasa, le  Cardinal Ambongo,  pense que la RDC ne changera pas si nous ne sortons pas de la distraction, de la mai...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Burundi : l'opposant Agathon Rwasa dénonce des manigances visant à écarter son parti avant les é...

Quelques mois avant l‘élection présidentielle de 2020 au Burundi, le principal dirigeant de l’opposition, Agathon Rwasa, dénonce des “arrangements” visant à “se débarrasser” de son parti, le Conseil ...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : faire cesser les massacres des ADF à Beni, un défi pour l'armée et Tshisekedi

C’est le conflit le plus violent dans l’est de la République démocratique du Congo, menaçant la stabilité régionale: une quarantaine de civils ont été massacrés par des miliciens en dix jours dans la r&...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Durban : Claude Nyamugabo élu à la vice-présidence de la Conférence des ministres africains de l...

Le ministre congolais de l’Environnement, Claude Nyamugabo Bazibuhe, a été élu vice-président de la Conférence des ministres africains de l’environnement, à la clôture des travaux de la 17ème session ord...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire