Bukavu : le crédit Kijana Inuka une opportunité pour les jeunes entrepreneurs ( partenariat SMICO et ORHEOL)


Image Post

Économie Publié le : 20/09/19 à 05:45:56
Par : Aboubakar Kigabi




La province du Sud-Kivu en général et la ville de Bukavu en particulier font face à une croissance exponentielle des demandeurs d'emplois. Pour faire face à cette situation désastreuse, l'incubateur Orheol a mis en place des espaces de coaching et d'encadrement des ambitions des jeunes entrepreneurs dans la ville de Bukavu.

C'est ainsi que le lors d'une conférence de presse sur le partenariat SMICO-ORHEOL le mardi 17 Septembre 2019, les responsables de ces deux institutions ont passé à peigne-fin les contours sur la promotion des jeunes entrepreneurs de Bukavu. Pour matérialiser ce partenariat, il a été lancé "le crédit Kijana Inuka".

Le Directeur Général de SMICO M. Pacifique Ndagano a au cours de cette conférence affirmé que son destinataire institution fait confiance en la jeunesse qui constitue aujourd'hui une opportunité commerciale réelle et à travers l'incubateur ORHEOL, les jeunes pourront réaliser leurs visions grâce à un financement réellement adapté aux besoins de la jeunesse.

Le crédit Kijana Inuka s'adresse aux jeunes indépendants; ayant évolué sans être passés dans l'incubateur moyennant paiement d'un mois d'incubation de 50$, les incubés c'est-à-dire ceux qui sont les fruits de l'incubateur (ORHEOL), enfin les débutants c'est-à-dire ceux qui n'ont pas encore commencé et qui doivent suivre le processus de l'incubation sur 3 mois.

" Le montant octroyé va de minimum 500 à maximum 20.000 dollars américains avec limites entre autres : les jeunes indépendants et jeunes incubés : 500 à 20000$, selon la capacité et les jeunes débutants : 500 à 10000$, selon la capacité remboursement et le type d'investissement", a révélé le directeur général de la SMICO.

 Le crédit Kijana Inuka a aussi pris en compte la capacité des jeunes et a allégé les conditions d'accès qui sont entre autres: le taux d'intérêt mensuel qui est de 2%, la gratuite des frais d'ouverture du dossier, pas d'exigence de la caution de 10% et l'échéance est de 6 à 36 mois. Il présente également des avantages notamment : la rapidité dans le traitement du dossier, l'accès facile au crédit sans garantie matérielle et une longue durée de remboursement.

Le coordinateur de l'asbl ORHEOL M. Blaise Sanyila a à l'occasion fait savoir que son organisation a déjà enregistré une dizaine de projets incubés à soumettre à SMICO et lancera un appel à projet en vue de permettre aux jeunes de saisir cette opportunité afin de relever économiquement. 

"Le mercredi est une journée de café connexion et le samedi est dédié au coaching day, ceci pour encadrer les jeunes afin de présenter des projets bancables à soumettre à SMICO", a souligné Blaise Sanyila.

Il a rassuré par ailleurs, que son organisation travail afin de briser les barrières qui ne permettent pas aux jeunes d'entreprendre quel que soient leurs compétences.

"ORHEOL a mis en place des stratégies d'accompagnement à l'instar de mentorship en vue de suivre de près les bénéficiaires du crédit Kijana Inuka, dans l'objectif de faire réussir les jeunes entrepreneurs dans différents domaines d'intervention prise en compte par SMICO" a-t-il martelé.

Le crédit Kijana Inuka peut intervenir dans le financement de l'actif circulant, l'acquisition des équipements et machines de production, ainsi que le financement de la croissance et développement du business.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Sud-Kivu : le président de la dynamique des jeunes entrepreneurs plaide pour la création d'un fond...

Les jeunes entrepreneurs de la province du Sud-Kivu vont face à des problèmes dans l'exercice de leur travail. Pour faire face à cette situation, le président de la dynamique des jeunes entrepreneurs du Sud-Kivu M. Élie Matabaro dit Gr...

Économie - il y a 2 semainesLire la suite

Sud-Kivu : Soutien aux députés nationaux qui n'ont pas voté pour le Projet d’Appui au Développ...

Les jeunes entrepreneurs de la province du Sud-Kivu pensent que les députés qui n’ont pas voté la loi ce jeudi 17/10/2019, portant le projet d’appui au développement des micro, petites et moyennes entreprises d’un montant de 100 millions de dollars américains...

Économie - il y a 4 semainesLire la suite

Bukavu: Arrestations des travailleurs de la Pharmakina qui réclament l'application du décret-loi p...

Depuis 2010, les agents  de la Pharmakina sont sans augmentation des salaires et se sont vus être retirés le don lait, la rupture de gratification annuelle sans notification, la cotisation caisse de sécurité sociale est passée de 3...

Économie - il y a 4 semainesLire la suite

Ituri : Rawbank gèle les comptes des actionnaires Shore Business

La Banque Commerciale de la RDC  gèlerait des comptes des actionnaires du pays. Plus de 6.000 investisseurs membres de Shore Business ont indiqué dans leur mémorandum adressé à Jean BAMANISA SAIDI que leurs entreprises n’ont...

Économie - il y a un moisLire la suite

Sud-Kivu : les études du centre agricole de l'IITA-Kalambo doivent permettre au pays de résorber l...

Le président de la société civile bureau de coordination du Sud-Kivu Me Patient Bashombe a salué l'inauguration du centre de recherche agricole de l'IITA/Kalambo intervenue le mardi 08 Octobre 2019. Cet acteur de la société civ...

Économie - il y a un moisLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire