Lutte contre les incendies à Bukavu : le coordinateur de l’ONG Afedem propose l'approche d'analyse de capacité de vulnérabilité.


Image Post

Politique Publié le : 01/10/19 à 19:28:18
Par : Aboubakar Kigabi




La ville de Bukavu fait face actuellement à des incendies répétitifs d'origine inconnue qui souvent entraînent des morts d'hommes et des sans-abris.

Cette situation inquiétante touche les acteurs et organisations de la société civile en province du Sud-Kivu. Le cas de l'ONG AFEDEM qui lie cette situation catastrophique à l'incompétence des autorités à tous les niveaux à juguler ce drame. 

Le coordinateur de cette organisation  et Rapporteur adjoint de la société civile M. Christian Zihindula a au cours  d'un entretien avec libregrandlac.com fait savoir que la persistance de cas d'incendie à Bukavu est due au non équipement de la cellule de lutte contre les catastrophes naturelles et le manque du personnel qualifié au tour du gouvernement provincial dans le domaine.

Il a proposé la mise en application de l'approche d'analyse des capacités de vulnérabilité. Cette approche aura comme point, l'étude par la population victime des sites à risques d'incendies, cibler les causes par une méthode participative et l'implication des cadres base par la création des comités locaux de lutte contre les catastrophes naturelles.

Christian Zihindula invite les autorités provinciales et urbaines de faire recours à l'expertise des aux organisations de la société civile à l'instar de l'afedem qui a déjà menée une étude approfondie liée aux catastrophes.

Il appelle également, à la dotation du service de lutte contre les catastrophes naturelles d'un budget conséquent en vue de prévenir de pareils cas et intervenir en cas de besoin.

"Ce qui s'est fait actuellement n'as pas de sens, les autorités ne doivent pas se limiter à des dons, ils doivent mener des études afin de l'exécution des interventions durables", a conclu Christian Zihindula.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Massacre de Beni : Un rescapé affirme avoir vu la Monusco se joindre à l’Ennemi

Selon un rescapé du massacre de la nuit du vendredi au réveil du samedi 16 novembre, interviewé par les confrères de la Radio Moto OICHA, des casques bleus sont venus parler aux rebelles Ougandais en plein carnage.   Des pr&eacut...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : le Congo ne changera pas, si nous ne sortons pas de la distraction, de la main tendue (Cardina...

Dans son Homélie à l’occasion de sa  messe de prémisse de ce dimanche 17 novembre 2019 au stade des martyrs de Kinshasa, le  Cardinal Ambongo,  pense que la RDC ne changera pas si nous ne sortons pas de la distraction, de la mai...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Burundi : l'opposant Agathon Rwasa dénonce des manigances visant à écarter son parti avant les é...

Quelques mois avant l‘élection présidentielle de 2020 au Burundi, le principal dirigeant de l’opposition, Agathon Rwasa, dénonce des “arrangements” visant à “se débarrasser” de son parti, le Conseil ...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : faire cesser les massacres des ADF à Beni, un défi pour l'armée et Tshisekedi

C’est le conflit le plus violent dans l’est de la République démocratique du Congo, menaçant la stabilité régionale: une quarantaine de civils ont été massacrés par des miliciens en dix jours dans la r&...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Durban : Claude Nyamugabo élu à la vice-présidence de la Conférence des ministres africains de l...

Le ministre congolais de l’Environnement, Claude Nyamugabo Bazibuhe, a été élu vice-président de la Conférence des ministres africains de l’environnement, à la clôture des travaux de la 17ème session ord...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire