Sud-Kivu-BARAKA : le ministère de l’agriculture instaure le weekend agricole, qui sera observé par tout le monde (Marcellin AMANI BAHAYA, ministre).


Image Post

Société Publié le : 04/10/19 à 11:06:06
Par : Ibrahim BYAOMBE




En mission d'inspection ce mercredi 02 septembre 2019, dans la ville de Baraka, et en territoire de Fizi, le ministre provincial au Sud-Kivu en charge de l'agriculture, pêche, élevage et développement rural, Marcellin Bahati BAHAYA affirme que le gouvernement provincial va consacrer chaque samedi de la semaine , comme une journée d'activités champêtres qui sera observer par tout le monde, sans exception aucune.

" Nous devons booster le secteur agricole, nous en sommes déterminé, je l'ai même dit au Maire de la ville de Baraka. Désormais  tout le monde est appelé à rentrer  au champ. Nous avons même encouragé et dit à toutes les entités du Sud-Kivu, à emblaver n'est fût-ce que cinq hectares et c'est une politique même de la province puisque nous sommes en train d'instaurer un week-end agricole pour que chaque autorité, ministre soit-il, chef de division, Maire, Bourgmestre ou les citoyens lambda emblave au moins 5 hectares et que surtout chaque samedi soit consacré comme une journée agricole", a déclaré devant la presse locale aussitôt arrivé, le ministre provincial Marcellin Bahati. 

Ce dernier et ses proches accompagné de Maire de la ville de Baraka et son adjoint respectivement en Mr Jacques MMBUCWA HUSSEIN et Mme Émérite Tabisha M'mongelwa, a procédé ce jeudi 03 octobre, à une ronde d'inscription aux différents projets agricoles que mènent le PICAGEL (projet intégré de croissance agricole dans les grands lacs) et ses partenaires en ville de Baraka et en territoire de Fizi.

Le ministre a visité deux champs de multiplication primaire de boutures de manioc de 5 hectares chacun dont l'un à Malinde et l'autre à Kakomba exécutés PAR IITA et un champ école paysanne de riz à Mwandiga exécuté par RIKOLTO.

Selon l'ingénieur et coordinateur de PICAGL au Sud-Kivu, monsieur Jean Damas BULUBULU, 64.000 ménages en ville de Baraka et en territoire de Fizi, bénéficieront intégralement de ce projet de production de manioc.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Gratuité : Les enseignants du Sud-Kivu menacent d’être immaitrisables après mars, Mabunda joue ...

A Bukavu, ce 20 février, les enseignants ont été reçus par Jeanine Mabunda présidente de l'assemblée nationale. Les professionnels de la craie, ont exprimé leurs indignations  sur les difficultés qu’ils ...

Société - il y a 18 hrsLire la suite

Bukavu: Albert Migabo face à la population de son entité, ‘‘Nous avons réussi à 80% notre p...

Le chef de Quartier Ndendere l'a  dit au cours d'une assemblée générale tenue ce 18 février en commune d'Ibanda. Cette assemblée avait comme objectif d'évaluer les activités de l'année 2019 et voir les pe...

Société - il y a 19 hrsLire la suite

RDC: Une ONG alerte sur les conditions difficiles des enfants victimes d’Ebola

Alors que la violence augmente en RD du Congo, le rapport Ebola de World Vision trouve les enfants «tristes, isolés et stressés ». Une revelation de cette organisation au public lors du Festival Amani qui s’est tenu du 14 au 16 ...

Société - il y a 3 joursLire la suite

Kalehe : la NDSCI craint le retour dans les groupes armés de 33 éléments exclus de la police à K...

La police nationale congolaise a exclus de ses rangs 33 éléments recrutés d'une manière non conforme dans le commissariat de police de kalonge ce week-end. Il est donc interdit à ces hommes de prêster au sein de la police nation...

Société - il y a 4 joursLire la suite

Bukavu : 7 personnes tuées en un mois à Bagira ( Société civile)

La situation sécuritaire ne cesse de se détériorer à Bukavu, plus particulièrement dans la commune de Bagira où l'on enregistre des morts par assassinat, des corps sans ramassés dans différents quartiers, mais des ...

Société - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire