Sud-Kivu : Dans son discours à la population, le chef de l'État a semblé ignorer les victimes de Mbobero et des coopératives de Bukavu (Jean-Chrysostome Kijana).


Image Post

Politique Publié le : 09/10/19 à 15:45:08
Par : Aboubakar Kigabi




Le président national de la nouvelle dynamique de la société civile a dans sa conférence de presse tenu ce mercredi 09 août 2019 à Bukavu salué la visite du chef de l'État Congolais Félix Tshisekedi, qui selon lui, est le résultat des sacrifices suprême des acteurs de la société civile et Politiques qui réclamaient l'alternance au sommet de l'État.

Jean-Chrysostome Kijana s'est aussi réjoui de l'engagement du président de la République à rendre gratuit l'ensemencement de base et la restauration de la situation sécuritaire dans la partie Est du pays longtemps meurtrie étrangers par des groupes armés locaux et étrangers. 

Par ailleurs, il a noté la prise en considération des dossiers fonciers et de faillite des institutions de microfinance et des coopératives dans la province du Sud-Kivu.

"Le chef de l'État a oublié deux aspects cruciaux de la province. En premier lieu, la situation des victimes de l'expropriation des parcelles à Mbobero par l'ancien chef de l'État Joseph Kabila et en second lieu, les victimes de l'escroquerie des institutions de microfinance tombées en faillite", a souligné Jean-Chrysostome Kijana.

Il estime que le chef de l'État devrait se prononcer sur ces aspects qui touchent la vie de la province et y apporter des pistes de solution.

  1. Jean-Chrysostome Kijana rappelle que lors de la campagne électorale au terrain de Funu à Bukavu, le chef de l'État avait promis qu'une fois élu, il s'investirait à fond pour que les parties en conflits obtiennent gain de cause.

"Le chef de l'État pour même s'arrêter à Murundu ou alors organiser une descente à Bombero pour se rendre compte de la réalité de la situation de ces victimes", s'indigne-t-il.

Le président national de la nouvelle dynamique de la société civile M. Jean-Chrysostome Kijana invite donc le chef de l'État Félix Tshisekedi à prendre en considération les différents cahiers de charges qui lui ont été transmis par cette structure citoyenne en vue de trouver une solution dans ce dossier qui n'a fait que trop duré.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


TSHOPO: Je vais militer pour matérialiser les droits réservés aux provinces et aux entités terri...

Azarias Ruberwa ministre national en charge de décentralisation lancé ce lundi 14 octobre 2019 un séminaire interinstitutionnel à Kisangali. Les députés et Ministres provinciaux de la province orientale ont donc début&eac...

Politique - il y a 7 hrsLire la suite

RDC : 5 policiers blessés lors du retour d'un ex-gouverneur dans le Kasaï

Cinq policiers ont été blessés, trois véhicules de police endommagés en marge du retour d’un ex-gouverneur du Kasaï-oriental proche de l’ancien président Joseph Kabila dont la résidence a été...

Politique - il y a 19 hrsLire la suite

Sud-Kivu : Ayant refusé délibérément de soutenir l'autorité morale du FCC, le gouverneur de pro...

L'Arrivée du chef de l'État en province du Sud-Kivu est venue jeter de l'huile sur la situation politique en province du Sud-Kivu. Le Front Commun pour le Congo parle du mépris du gouverneur de province à l'endroit de ses cadres, déput...

Politique - il y a 19 hrsLire la suite

Insécurité en RDC : l'arme secrète de Tshisekedi

S’il est conscient des difficultés de toutes sortes rencontrées par ses soldats dans la lutte contre les groupes armés, le président de RDC fait néanmoins preuve de volonté. Atout non-négligeable dans un c...

Politique - il y a 20 hrsLire la suite

Sud-Kivu : le professeur Néhémie Mwilanya constitue une opportunité pour l'émergence de la provi...

La cellule de mobilisation du Front Commun pour le Congo a tenu ce weekend une conférence sur la présence de Néhémie Mwilanya à la tête du FCC, une opportunité de l'émergence du Sud-Kivu en particulier et de la R&ea...

Politique - il y a 20 hrsLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire