Sud-Kivu : Ayant refusé délibérément de soutenir l'autorité morale du FCC, le gouverneur de province sera remis à sa place (Bernard Zagabe).


Image Post

Politique Publié le : 14/10/19 à 07:11:59
Par : Aboubakar Kigabi




L'Arrivée du chef de l'État en province du Sud-Kivu est venue jeter de l'huile sur la situation politique en province du Sud-Kivu. Le Front Commun pour le Congo parle du mépris du gouverneur de province à l'endroit de ses cadres, députés provinciaux et mandataires au Sud-Kivu.

Le membre de la cellule de mobilisation de ce regroupement politique M. Bernard Zagabe dit ne pas comprendre pourquoi le président de l'Assemblée provinciale, les députés provinciaux, le maire de Bukavu ont été interdits d'être reçus par le chef de l'État Félix Tshisekedi lors de son récent séjour à Bukavu et ce, par le directeur de cabinet du gouverneur M. Jean-Claude Mubalama. 

 "On ne peut pas comprendre, le FCC a 38 députés provinciaux sur le 48 que compte l'assemblée provinciale. Comment programmer les audiences du Président de la République sans tenir compte de ce poids politique ? Le président de l'Assemblée provinciale, le maire de Bukavu, les députés provinciaux et d'autres dignitaires du FCC ont été chassés comme des chiens à la résidence du gouverneur par son directeur de cabinet. Certes qu'il y a une crise au sein de la province", s'indigne Bernard Zagabe.

Pour lui, le gouverneur du Sud-Kivu, ancien du FCC, soutenu par le FCC a refusé délibérément de soutenir sa famille politique et son autorité morale Joseph Kabila, mais aussi a commis beaucoup d'abus que le Front Commun pour le Congo ne tolèrera pas d'où la raison de l'unité pour remettre chacun à sa place.

"Nous projetons des activités dans des jours proches où nous allons demander aux députés provinciaux, les mandataires du FCC à renouveler leur engagement à l'autorité morale du FCC et de là, nous saurons qui sont restés fidèles à son idéologie en vue de mener des activités qui visent la prise en compte du poids Politique du Front Commun pour le Congo au Sud-Kivu", dit-il.

Il soutient par ailleurs qu'il n'y aura pas développement ou alors une bonne gestion en province sans Front Commun pour le Congo.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Massacre de Beni : Un rescapé affirme avoir vu la Monusco se joindre à l’Ennemi

Selon un rescapé du massacre de la nuit du vendredi au réveil du samedi 16 novembre, interviewé par les confrères de la Radio Moto OICHA, des casques bleus sont venus parler aux rebelles Ougandais en plein carnage.   Des pr&eacut...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : le Congo ne changera pas, si nous ne sortons pas de la distraction, de la main tendue (Cardina...

Dans son Homélie à l’occasion de sa  messe de prémisse de ce dimanche 17 novembre 2019 au stade des martyrs de Kinshasa, le  Cardinal Ambongo,  pense que la RDC ne changera pas si nous ne sortons pas de la distraction, de la mai...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Burundi : l'opposant Agathon Rwasa dénonce des manigances visant à écarter son parti avant les é...

Quelques mois avant l‘élection présidentielle de 2020 au Burundi, le principal dirigeant de l’opposition, Agathon Rwasa, dénonce des “arrangements” visant à “se débarrasser” de son parti, le Conseil ...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : faire cesser les massacres des ADF à Beni, un défi pour l'armée et Tshisekedi

C’est le conflit le plus violent dans l’est de la République démocratique du Congo, menaçant la stabilité régionale: une quarantaine de civils ont été massacrés par des miliciens en dix jours dans la r&...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Durban : Claude Nyamugabo élu à la vice-présidence de la Conférence des ministres africains de l...

Le ministre congolais de l’Environnement, Claude Nyamugabo Bazibuhe, a été élu vice-président de la Conférence des ministres africains de l’environnement, à la clôture des travaux de la 17ème session ord...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire