RDC : retour d'exil d'un opposant de l'ancien régime Kabila


Image Post

Politique Publié le : 11/11/19 à 06:53:01
Par : Africanews.com




L’un des fondateurs du mouvement citoyen Filimbi, Floribert Anzulini, est rentré dimanche à Kinshasa après plus de quatre ans en Belgique où il avait fui le régime de l’ancien président Joseph Kabila.

Joint par l’AFP, M. Anzulini a jugé le moment “propice” pour son retour plus de neuf mois après l’investiture du nouveau chef de l’Etat Félix Tshisekedi, proclamé vainqueur de l‘élection du 30 décembre.

Il se félicite que “la mobilisation interne et externe” ait empêché Joseph Kabila de se représenter, puis d’imposer son “dauphin”, Emmanuel Ramazani Shadary, comme vainqueur de la présidentielle.

“Pour nous ce processus électoral n’a pas été suffisamment transparent et démocratique”, ajoute-t-il cependant.

“Le système que nous continuons à combattre est toujours en place”, a-t-il ajouté. “Notre rôle va être d‘éradiquer pacifiquement toutes les racines du système et ses différents maux : corruption, mauvaise gouvernance, détournement des fonds publics, violences politiques…”.

Autres opposants libérés ou rentrés d’exil

Le président Tshisekedi, qui gouverne en coalition avec son prédécesseur, affirme également vouloir lutter contre la corruption.

“Il nous faut aujourd’hui bien plus que des promesses. C’est dans les actes que nous jugerons”, a commenté M. Anzulini.

Cadre bancaire spécialisé dans la gestion des risques, M. Anzulini avait quitté la République démocratique du Congo en mars 2015 après un coup de filet de la police visant Filimbi et des activistes des mouvements Balai citoyen (Burkina Faso) et Y’en a marre (Sénégal).

En son absence, quatre militants de son mouvement Filimbi (“coup de sifflet” en swahili) ont été emprisonnés près d’un an sous l’ancien régime de Joseph Kabila. Ils ont été libérés juste avant les élections du 30 décembre 2018.

Plusieurs opposants sont rentrés de l‘étranger en RDC depuis l’investiture du président Tshisekedi. Le plus célèbre est l’ancien gouverneur du Katanga minier Moïse Katumbi, rentré le 20 mai dernier après trois ans en Belgique.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Sud-kivu-Covid-19 : le député Homer Bulakali plaide pour le renforcement des mesures sécuritaires...

Dans une correspondance adressée  gouverneur de province et dont copie est parvenue à libregrandlac.com, l'élu de Bukavu note quelques irrégularités dans la prévention du coronavirus au Sud-Kivu et plaide pour le renfo...

Politique - il y a 19 hrsLire la suite

RDC : deux ex-ministres dont celui de la Santé condamnés pour détournements de fonds.

Deux anciens ministres, dont celui de la Santé qui avait géré le début de l’actuelle épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo, ont été condamnés lundi à des peine...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Covid19 en RDC : la NDSCI suggère la mise en quarantaine des membres du gouvernement et la préside...

Dans son communiqué de presse relatif à la propagation de la pandémie de coronavirus en République Démocratique du Congo, la nouvelle dynamique de la société civile "NDCSI" en sigle dit suivre avec inquiétude la pr...

Politique - il y a 7 joursLire la suite

Coronavirus en RDC : l'opposant Fayulu sensibilise ses compatriotes

Cette fois-ci, ce n’est pas pour appeler les institutions de son pays à établir la « vérité des urnes », donc la victoire à la présidentielle de décembre 2018 remportée selon la commissi...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

RDC : un 2ème ex-chef de guerre condamné par la CPI libéré à Kinshasa

L’ancien chef de guerre congolais Germain Katanga, condamné par la Cour pénale internationale (CPI), a été libéré lundi à Kinshasa, vingt quatre heures après la libération  d’un autre ex-che...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire