Ebola en RDC : une radio cesse d'émettre par crainte de représailles


Image Post

Société Publié le : 11/11/19 à 11:41:02
Par : Africanews.com




Une radio locale engagée dans la lutte contre l‘épidémie d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo a annoncé lundi qu’elle cessait d‘émettre par peur de représailles ayant déjà coûté la vie à l’un de ses journalistes.

“Depuis le mois dernier, nous sommes tous menacés. Nous venons de décider de couper le signal de notre radio”, a déclaré à l’AFP Joël Musavuli, directeur de la radio communautaire Lwemba du territoire de Mambasa (Ituri, nord-est).

“Nous sommes victimes de notre engagement dans la sensibilisation contre la propagation de la maladie à virus Ebola (MVE). Nous ne savons pas pourquoi les miliciens nous en veulent”, a-t-il expliqué.

 

Le 2 novembre, un animateur de la radio Lwemba, Papy Mahamba, avait été tué dans sa maison par des inconnus. Son épouse a été  blessée et sa maison incendiée par les mêmes agresseurs. Le directeur de la radio affirme avoir échappé à deux tentatives d’enlèvement.

La direction de la radio regrette l’inaction des autorités. La radio compte reprendre ses activités “après la restauration de l’autorité de l’État dans la zone”.

Vers une stabilisation de l‘épidémie

Depuis septembre, plusieurs radios du territoire de Mambasa ont décidé d’interrompre la diffusion des programmes sur la lutte contre la maladie à virus Ebola en raison de l’hostilité d’une frange importante de la population, selon une organisation de défense de la presse, OLPA.

La RDC lutte contre une épidémie d’Ebola déclarée le 1er août 2018. Elle touche les zones reculées et conflictuelles des provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de l’Ituri.

L‘épidémie a jusqu‘à présent tué 2.193 personnes sur 3.287 cas, selon les derniers chiffres officiels datés de dimanche.

L‘épidémie tend à se stabiliser voire à ralentir, avec aucun nouveau cas ni aucun nouveau décès confirmé enregistré dans ce même bulletin.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Uvira : la journée ville morte suivie partiellement.

La Nouvelle Société Civile du Congo a appelé ce Jeudi 23 Janvier à une journée ville morte pour dénoncer le plan de balkanisation de la République Démocratique du Congo. Dans la matinée, les activité...

Société - il y a 18 hrsLire la suite

Sud-Kivu : Pour non implication du gouverneur, les sinistrés seront en sit-in devant son cabinet ce...

Les sinistrés des incendies du Quartier Nkafu en commune de Kadutu seront en sit in au gouvernorat de la province du Sud-Kivu ce vendredi 24 Janvier 2020. Selon le président de la société civile sous noyau de Nkafu M. Julien Namegabe, ces si...

Société - il y a 20 hrsLire la suite

Beni-Oicha : Deux morts, pillage et incendie des maisons à Mabasele par des présumés Adf

L'information est confirmé par Nicolas KIKUKU Fonctionnaire Délégué d'Oicha "c'était autour de 20h30 ce mercredi que nous avons entendu des crépitements des balles au Quartier MABASELE ,ce matin nous apprenons qu'il y a deux cit...

Société - il y a 22 hrsLire la suite

Beni: 9 Morts ,des Blessées et des disparues dans une incursion des ADF Présumés à Maymoya

Un calme précaire s'observe a Maymoya , quelques habitants y sont mais la majorité s'est déplacé , les jeunes du milieu ont suivis les traces des assaillants et ont retrouvés deux personnes décapités . Ce mercredi vers 11...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Prison Centrale de Mwenga : 3000FC de visite et accès à la nourriture aux prisonniers, le mouvemen...

Les prisons de la province du Sud-Kivu font face à d'énormes défis liés à l'alimentation, la sécurité, les conditions de détention, mais aussi les différentes mesures mises en place par les autorités ...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire