Ebola : La RDC tend vers le 3e Vaccin ?


Image Post

Société Publié le : 19/11/19 à 05:14:06
Par : Gaël Mpoyo




Selon un communiqué de l’Ambassade Russe en RDC,  ‘‘EpiVakEbola’’ est le nom d’un autre vaccin de l’origine Russe qui sera bientôt introduit dans la population Congolaise. A part les 500 000 doses du Vaccin Johnson and Johnson prévues pour lutter contre Ebola, 5 000 doses du vaccin Russe seront introduites au pays en province du Nord-Kivu très bientôt. 

Selon la Fédération de la Russie en RDC sur l'assistance de de ce pays dans la lutte contre Ebola en République Démocratique du Congo, un financement de plus de 6 millions de dollars est réservé pour ces activités. 

‘‘ Compte tenu de la situation épidémiologique complexe en RDC et afin de répondre à l’appel du Président de la République Démocratique du Congo, S.E.M. Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, le 28 septembre 2019, le Gouvernement de la Fédération de Russie a décidé d'assister aux efforts de la République dans la lutte contre Ebola.  À cette fin, il est prévu d'allouer 398,5 millions de roubles en 2019-2020,’’ peut-on lire dans ce communiqué.

Et de poursuivre, ‘‘ Il est prévu de former 140 spécialistes congolais, dont 20 en Russie, dans les domaines de l'épidémiologie, de la microbiologie, du diagnostic moléculaire et de la sécurité biologique; livrer deux laboratoires mobiles de fabrication russe à la province de l'Équateur en RDC et apprendre au personnel local à les utiliser;  fournir des systèmes de test modernes et des médicaments à la RDC ainsi que 5 000 doses du vaccin EpiVakEbola qui est enregistré en Russie, ainsi que des vaccins contre le choléra, la peste et la rougeole.  Le financement de plus de 6 millions de dollars est réservé pour ces activités,’’ dit-il. 

Selon le secrétaire multisectoriel de la riposte contre la maladie à Virus Ebola, sans compter le vaccin en cours d’utilisation, trois autres candidats vaccins dans la lutte contre Ebola étaient alignés. Le vaccin Chinois, Russe et J and J. Le pays avait opté pour le dernier compte tenu de son efficacité. Les autres étaient rejetés.

La Russie serait-elle en train d’imposer son produit ? Pour le Docteur Jean Jacques Muyembe, le vaccin Johnson and Johnson n’était pas venu remplacer le premier (SVRV) mais plutôt le compléter. Pendant ce temps la résistance n’a fait qu’augmenter dans le chef de la population qui voulait savoir pourquoi la guerre des vaccins sur une Epidémie.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Covid-19 au Sud-Kivu : Ghislain Barholere appelle à la mobilisation des professionnels de la santé...

Dans son message adressé à la population du Sud-Kivu, Ghislain Barholere, Etudiant en Master de Spécialisation en Sciences Politiques à l'Université Libre de Bruxelles, dit partager l’inquiétude, l’anxiét&eacu...

Société - il y a 11 hrsLire la suite

Covid-19 : la RDC enregistre 11 nouveaux cas positifs.

La République Démocratique du Congo vient de franchir la barre de 3 chiffres soit 109 personnes testées positives au corona virus. Selon les résultats de l’Institut national de recherche biomédicale INRB de ce mardi 31 mars 2020...

Société - depuis hierLire la suite

BENI: trois civils tués par des présumés rebelles Adf.

Des présumés rebelles  ougandais Adf ont rendus une embuscade  aux usagers de la route Oicha Eringeti la soirée de ce dimanche 29mars 2020 aux environs de 17 heures locales.  C’est dans la localité de Kisiki groupement b...

Société - il y a 3 joursLire la suite

Covid-19 au Sud-Kivu : le gouvernement appelé à éviter les morts en cascade des prisonniers (Dép...

Alors que la province du Sud-Kivu a enregistré deux cas de coronavirus dans la ville de Bukavu, le député provincial Homer Bulakali craint la catastrophe dans les maisons carcérales de la province. Cet élu de Bukavu s'appuie sur la me...

Société - il y a 3 joursLire la suite

Bukavu : PPI soutient les poursuites judiciaires contre le commandant ville de la police.

L’ONG de défense des droits humains Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI), condamne l’arrestation arbitraire et voie de faits (détention illégale), suivies des actes de torture du défenseur des droits humains...

Société - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire