Sud-Kivu-frais de lecture du budget rectificatif 2019 : Amka Congo invite le Procureur Générale près la Cour d’Appel à se saisir du dossier.


Image Post

Société Publié le : 20/11/19 à 06:56:33
Par : Gaël Mpoyo




Dans un communiqué de presse parvenu à libregrandlac.com, le Collectif AmkaCongo se dit scandaliser et choquer, de par les informations en sa possession, du comportement de certains Députés provinciaux qui seraient en train d’exiger qu’il leur soit préalablement payé des sommes exorbitantes appelées « frais de lecture». 

Pour ce collectif, ces  frais n’ont aucune base légale, à moins que ces députés se soient décidés de défier leurs bases par la pérennisation de la médiocrité longtemps décriée au pays.

Il note qu’il s’agit des pratiques anticonstitutionnelles qui doivent être combattues à tous les niveaux entre les exécutifs et les parlements (Provinciaux, National) car elles nuisent à l’éthique d’un Parlementaire digne de ce nom et aux règles fondamentales régissant le fonctionnement de institutions.

Pour le Sud-Kivu, le Collectif Amka Congo dit  détenir des informations concordantes, selon lesquelles certains députés auraient contraint l’Autorité provinciale de mettre à leur disposition la somme de mille cinq cents dollars américains (1 500 $ USD) chacun, comme « frais de lecture », lors du prochain examen du budget rectificatif 2019 de la Province et même pour l’exercice 2020.

"Des sources sures précisent que suite à cette pression, ces Députés auraient reçu l’enveloppe de vingt-quatre mille six cents dollars américains (24 600 $ usd) par le canal de la Questure qui l’aurait reçue auprès de l’Ordonnateur des Dépenses de la Province, en payant notamment, à titre d’acompte, un montant de plus de cinq cents douze dollars américains (512 $ usd) accordé à chaque Député, en attendant le complément qui devrait être libéré avant le vote proprement dit", peut-on lire dans communiqué signé par la cellule de communication de Amka Congo.

Le Collectif Amka Congo trouve scandaleuse et trop irresponsable cette manière d’agir et profite pour inviter la population à une vigilance accrue et à se préparer à une présence citoyenne et non violente dans les enceintes de l’hémicycle, lors de la prochaine séance d’ouverture de la Session budgétaire qui sera décisive.

Ce collectif des mouvements citoyens demande au Gouvernement provincial d’examiner les fondements idéologiques susceptibles d’inspirer et de moraliser la vie politique de la Province du Sud-Kivu et d’en dégager des ressources nécessaires et des perspectives d’avenir basées sur la promotion des valeurs éthiques républicaines et la lutte contre toutes les formes de corruption.

Il appelle aussi, les Députés à la conscience, au sens patriotique et au vote d’un budget responsable qui tient compte des besoins sociaux de base de la population du Sud Kivu, dans le cas contraire, il se dit prêt à mener des actions citoyennes de grande envergure qui inviteront le Chef de l’Etat à prendre des mesures qui s’imposent, y compris à dissoudre toute quelconque Assemblée provinciale dont les membres se seront illustrés dans les actes de corruption.

Le Collectif Amka Congo invite également le Procureur Général près la Cour d’Appel du Sud-Kivu à se saisir de cette question, au nom des valeurs, des principes fondamentaux d’un Etat des droits et des attentes citoyennes, pour prévenir et sanctionner certaines conduites irresponsables et immorales de toute personne impliquée et annonce que les propos de l’un de ses membres dans une radio de la place engage tout le collectif et sollicite une enquête approfondie quant à ce pour mettre fin à une pratique impopulaire qui s’annonce dans l'hémicycle provinciale et dénonce un plan de déstabilisation de la province qui n’a pas de place en ce moment Sud-Kivu.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Ituri-Coronavirus : Le village Nyankunde mis en quarantaine après la confirmation par l’INRB d’...

C’est le Vendredi 27 Mars 2020 que l’Institut National des Recherches Biologiques (INRB) a confirmé un cas positif de Coronavirus à l'Hôpital Général de Référence de Nyankunde situé à 52 Km au Sud...

Société - il y a 19 hrsLire la suite

Une année du magazine libre grands lacs : Une équipe jeune, dynamique et professionnelle (NDSCI).

Célébré le 25 Mars 2020, le premier anniversaire du média en ligne libregrandlac.com ne cesse d'être encouragé et soutenu par divers acteurs sociaux et politiques de la République Démocratique du Congo et ...

Société - il y a 19 hrsLire la suite

RDC-Covid-19 : PPI demande de subventionner les médias et artistes engagés en cette période excep...

Dans son communiqué de presse rendu public le Vendredi 27 Mars 2020, l'organisation de défense des droits humains, Partenariat pour la Protection intégré "PPI" dit suivre de près l'évolution de la pandémie de coronavirus ...

Société - il y a 20 hrsLire la suite

Coronavirus en RDC : le confinement de Kinshasa "reporté"

Le “confinement total” de Kinshasa, qui devait commencer samedi face aux risques de propagation du coronavirus, a été “reporté” sine die, a indiqué vendredi l’autorité provinciale de la capitale de la R&ea...

Société - il y a 20 hrsLire la suite

RDC : l'armée affirme avoir tué un chef rebelle de l'Ituri

L’armée congolaise a affirmé vendredi avoir “neutralisé” un chef rebelle accusé du massacre de dizaines de civils en Ituri dans le nord-est de la République démocratique du Congo. “Le 25 mars, le nomm&ea...

Société - il y a 20 hrsLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire