RDC : La rougeole a fait plus de 5.000 morts cette année (OMS)


Image Post

Société Publié le : 28/11/19 à 14:44:01
Par : Africanews.com




La rougeole a fait plus de 5.000 morts en République Démocratique du Congo depuis janvier, deux fois plus que l‘épidémie du virus Ebola qui sévit depuis août 2018 dans ce pays, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la Santé.

“La flambée en RDC est la plus grande du monde. C’est l’une des plus importantes que nous ayons vues”, a dit Kate O’Brien, directrice du Département d’immunisation de l’OMS, lors d’une conférence de presse à Genève.

Elle a précisé qu‘à la date du 17 novembre, 250.270 cas avaient été enregistrés en RDC, et 5.110 décès.

 La dernière épidémie de rougeole dans ce pays avait été déclarée en juin et en septembre, une vaste campagne de vaccination avait été lancée en urgence.

L’OMS a indiqué que la campagne devait s’achever d’ici à la fin de l’année.

Mme O’Brien a souligné que l‘épidémie s‘était répandue “dans tout le pays” et que les plus vulnérables étaient “les enfants et les bébés”.

La rougeole, caractérisée par l‘éruption de taches rouges sur la peau, reste une maladie potentiellement mortelle. Elle est causée par un virus qui se transmet très facilement par contact direct ou dans l’air ambiant. Avant l’arrivée des vaccins dans les années 1970, elle tuait dans le monde 7 à 8 millions d’enfants par an.

L‘épidémie de rougeole en RDC a suscité beaucoup moins d’attention que l‘épidémie d’Ebola qui fait rage dans l’est du pays depuis août 2018 et qui a fait quelque 2.200 morts.

Ian Norton, de l’Unité médicale d’urgence de l’OMS, a déclaré que l’agence spécialisée de l’ONU avait commencé à former certaines équipes d’Ebola en RDC afin qu’elles traitent aussi les cas de rougeole.

Mais les efforts des équipes médicales pour venir à bout des deux épidémies sont entravés par la violence qui sévit dans l’Est.

L’OMS a notamment dû retirer 49 agents chargés de lutter contre le virus Ebola de la ville de Beni (est) en raison de l’insécurité.

Depuis le début du mois, 99 civils ont été tués par des groupes armés dans le territoire de Beni, selon le Groupe d‘études du Congo (GEC) de l’université de New York.

“La réponse à Ebola est entravée par l’insécurité”, a déploré M. Norton. “On peut dire la même chose (…) pour la rougeole, pas seulement à Beni, mais dans l’ensemble du pays.”

M. Norton a confié que l’OMS était “extrêmement inquiète” de l’insécurité croissante, en soulignant qu’elle avait “un impact désastreux sur la gestion de la maladie”.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Gratuité : Les enseignants du Sud-Kivu menacent d’être immaitrisables après mars, Mabunda joue ...

A Bukavu, ce 20 février, les enseignants ont été reçus par Jeanine Mabunda présidente de l'assemblée nationale. Les professionnels de la craie, ont exprimé leurs indignations  sur les difficultés qu’ils ...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Bukavu: Albert Migabo face à la population de son entité, ‘‘Nous avons réussi à 80% notre p...

Le chef de Quartier Ndendere l'a  dit au cours d'une assemblée générale tenue ce 18 février en commune d'Ibanda. Cette assemblée avait comme objectif d'évaluer les activités de l'année 2019 et voir les pe...

Société - il y a 2 joursLire la suite

RDC: Une ONG alerte sur les conditions difficiles des enfants victimes d’Ebola

Alors que la violence augmente en RD du Congo, le rapport Ebola de World Vision trouve les enfants «tristes, isolés et stressés ». Une revelation de cette organisation au public lors du Festival Amani qui s’est tenu du 14 au 16 ...

Société - il y a 4 joursLire la suite

Kalehe : la NDSCI craint le retour dans les groupes armés de 33 éléments exclus de la police à K...

La police nationale congolaise a exclus de ses rangs 33 éléments recrutés d'une manière non conforme dans le commissariat de police de kalonge ce week-end. Il est donc interdit à ces hommes de prêster au sein de la police nation...

Société - il y a 5 joursLire la suite

Bukavu : 7 personnes tuées en un mois à Bagira ( Société civile)

La situation sécuritaire ne cesse de se détériorer à Bukavu, plus particulièrement dans la commune de Bagira où l'on enregistre des morts par assassinat, des corps sans ramassés dans différents quartiers, mais des ...

Société - il y a 7 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire