Goma-Ville morte : Un journaliste interpelé et agressé


Image Post

Société Publié le : 29/11/19 à 18:51:57
Par : Daniel Michombero




Alors qu’il couvrait la journée ville morte décrétait par la société civile Urbaine de Goma ce vendredi 29 novembre 2019 à 10h. Dieudonné Mongo, Journaliste Reporter du media en ligne www.libregrandlac.com a été agressé lors de son interpellation à la police de la ville de Goma en face de la base logistique de la Monusco RVA. La rédaction centrale du media en ligne www.libregrandlac.com , condamne avec fermeté cette agression de son reporter en plein reportage et invite ces éléments de la police au respect des droits des journalistes. Elle se réserve, le droit de saisir la justice pour ces préjudices.

 ‘‘ Les militants du mouvement de Lutte pour le changement (LUCHA) scandaient des chants de compassion avec les familles des victimes des massacres à Beni. Devant la porte de la Base Logistique de la MONUSCO où un dispositif de la police était visible. Trois minutes après, j'ai vu un peloton des policiers venir vers moi. Sans rien me dire,  brutalement ils ont dit seulement ‘‘ Mr donne ton téléphone, pourquoi tu nous tire des photos ?, j'ai vite été brutalisé, ils  m’ont mis dans la jeep 4×4 et j’ai été conduit dans un coin inconnu ou ils ont dit que je suis arrêté. Ils m’ont demandé de payer 50$ pour ma libération. Le téléphone a été fracassé. Je me suis expliqué sans succès, leur problème était seulement de trouver le 50$. 3 heures de détention après, il fallut une intervention des militants de la LUCHA qui ont assisté à la scène et qui ont suivi le véhicule de la police qui m'a ramené. On a donné 5000 FC pour ma libération,’’ explique notre Journaliste à sa rédaction.

 Tout en invitant les éléments de la police au respect des droits des journalistes, la rédaction libre grands lacs, rappelle que la mission de la police reste celle de protéger la population et ses biens. La presse et le police ne doivent jamais constituer un front dans la récolte, traitement et diffusion des informations. Une collaboration mutuelle est vivement souhaitée.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC-Une année de l'alternance : Le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje réaffirme son appartenan...

24 Janvier 2019-24 Janvier 2020, une année depuis la passation pacifique du pouvoir entre le président sortant Joseph Kabila et l'actuel Félix Tshisekedi. Malgré la non organisation d'une fête commémorative de cette premiè...

Société - il y a 4 hrsLire la suite

Sud-Kivu : Manifestation des agents de la riposte contre Ebola pour demander leurs arriérés de sa...

Tôt dans la matinée de ce vendredi 24 Janvier 2020, les agents de la riposte contre la maladie à virus Ebola se sont massés au bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu avant d'entamer la marche jusqu'au gouvernorat...

Société - il y a 12 hrsLire la suite

Uvira : la journée ville morte suivie partiellement.

La Nouvelle Société Civile du Congo a appelé ce Jeudi 23 Janvier à une journée ville morte pour dénoncer le plan de balkanisation de la République Démocratique du Congo. Dans la matinée, les activité...

Société - depuis hierLire la suite

Sud-Kivu : Pour non implication du gouverneur, les sinistrés seront en sit-in devant son cabinet ce...

Les sinistrés des incendies du Quartier Nkafu en commune de Kadutu seront en sit in au gouvernorat de la province du Sud-Kivu ce vendredi 24 Janvier 2020. Selon le président de la société civile sous noyau de Nkafu M. Julien Namegabe, ces si...

Société - depuis hierLire la suite

Beni-Oicha : Deux morts, pillage et incendie des maisons à Mabasele par des présumés Adf

L'information est confirmé par Nicolas KIKUKU Fonctionnaire Délégué d'Oicha "c'était autour de 20h30 ce mercredi que nous avons entendu des crépitements des balles au Quartier MABASELE ,ce matin nous apprenons qu'il y a deux cit...

Société - depuis hierLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire