RDC : Me Patient Bashombe recommande au gouvernement de se doter d'un plan de paix.


Image Post

Politique Publié le : 10/12/19 à 03:57:19
Par : Aboubakar Kigabi




Après son élection à la présidence du Cadre de Concertation Nationale de la Société Civile de la République Démocratique du Congo "CCNSC" en sigle, Me Patient Bashombe a inscrit son mandat dans la consolidation de la paix et l'accompagnement des efforts du gouvernement pour arriver à consolider la paix et la sécurité à travers tout le territoire national.

A ce juste titre, Me Patient Bashombe a révélé que le Cadre de Concertation Nationale de la société civile, a recommandé au gouvernement congolais de se, le plus urgemment possible d'un plan de paix pour mettre un terme à l'activisme et aux tueries des groupes armés à l'Est, et a estimé, qu'il est important d'accompagner les actions du gouvernement visant le développement à la base pour le bien être de la population congolaise.

"Les organisations de la société civile vont véritablement jouer leur rôle d'acteurs et de mobilisation communautaire de développement à la base dans une approche participative et inclusive", à insinué Me Patient Bashombe.

Le président du Cadre de Concertation Nationale de la Société Civile renseigne que la République Démocratique du Congo fait face à plusieurs défis et il faut travailler pour fédérer toutes les forces de manière que tout le monde participe dans la reconstruction du pays. 

Élu pour un mandat de 4 ans, Me Patient Bashombe se fixe comme priorités de s'ouvrir aux partenaires pour pouvoir les écouter et apporter sa contribution pour le développement de la République Démocratique du Congo.

Me Patient Bashombe estime que la société civile vient de se doter des animateurs crédibles qui sont devenus des interlocuteurs valables avec le gouvernement, les différents partenaires et qu'elle doit jouer pleinement son rôle, mais aussi dans toute sa neutralité puisse participer au développement de la République Démocratique du Congo.

"Nous voulons dire aujourd'hui que nous qui venons d'être élus, nous allons tout mettre en œuvre pour que les provinces de notre pays se sentent plus concerner par l'action du gouvernement et que tout ne puisse pas se limiter au niveau central", a-t-il martelé.

Pour ce mandat, le comité du Cadre de Concertation Nationale de la société civile se fixe comme rôle des plaidoyers pour que les peuples puissent se retrouver dans plusieurs secteurs de la vie à l'instar de la question gouvernance dans la décentralisation qui doit être encore repensée, mais aussi dépolitiser la société civile pour la rendre neutre et éviter l'inféodation des acteurs de la société civile, ainsi qu'avoir une politique interne de manière à constituer la force qui doit influencer les décisions au pays.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Sud-kivu-Covid-19 : le député Homer Bulakali plaide pour le renforcement des mesures sécuritaires...

Dans une correspondance adressée  gouverneur de province et dont copie est parvenue à libregrandlac.com, l'élu de Bukavu note quelques irrégularités dans la prévention du coronavirus au Sud-Kivu et plaide pour le renfo...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : deux ex-ministres dont celui de la Santé condamnés pour détournements de fonds.

Deux anciens ministres, dont celui de la Santé qui avait géré le début de l’actuelle épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo, ont été condamnés lundi à des peine...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Covid19 en RDC : la NDSCI suggère la mise en quarantaine des membres du gouvernement et la préside...

Dans son communiqué de presse relatif à la propagation de la pandémie de coronavirus en République Démocratique du Congo, la nouvelle dynamique de la société civile "NDCSI" en sigle dit suivre avec inquiétude la pr...

Politique - il y a 1 semaineLire la suite

Coronavirus en RDC : l'opposant Fayulu sensibilise ses compatriotes

Cette fois-ci, ce n’est pas pour appeler les institutions de son pays à établir la « vérité des urnes », donc la victoire à la présidentielle de décembre 2018 remportée selon la commissi...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

RDC : un 2ème ex-chef de guerre condamné par la CPI libéré à Kinshasa

L’ancien chef de guerre congolais Germain Katanga, condamné par la Cour pénale internationale (CPI), a été libéré lundi à Kinshasa, vingt quatre heures après la libération  d’un autre ex-che...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire