Sud-Kivu-Imbroglio politique : Théo Ngwabije est tout sauf un homme politique (Claude Muderhwa)


Image Post

Politique Publié le : 21/12/19 à 07:40:36
Par : Aboubakar Kigabi




Alors que le gouverneur Théo Kasi Ngwabije prétendait faire allégeance au FCC pour calmer la situation politique en province,  l'Union pour la Nation Congolaise inter fédération du Sud-Kivu a aussi rompt sa collaboration avec l'administration de Théo Ngwabije. 

Les réactions au sein de la classe politique de la province n'ont cessé d'être enregistrées de suite des événements politiques.  M. Claude Bashizi Muderhwa, Coordonnateur provincial adjoint du regroupement politique AFDC-A/Sud-Kivu aile Néné Nkulu estime que le gouverneur de province joue à l'escroquerie et hypocrisie politique.

Il a fait savoir à libregrandlac.com que son regroupement politique et sa plateforme politique (FCC) ne vont pas le tolérer et l'invitent à revenir au sein du regroupement politique AFDC-A cher à Mme  Néné Nkulu afin de demander pardon pour sa trahison à l'AFDC-A et même au peuple congolais, en même temps, la déclaration de l'UNC/inter fédération du Sud-Kivu prouve à suffisance que l'autorité provinciale actuelle n'a jamais joué un jeu franc avec ses partenaires politiques.

"Il a été élu sur la liste de notre regroupement politique AFDC-A mais depuis que son mentor Modeste Bahati  Lukwebo avait été chassé du Front Commun pour le Congo et de l'AFDC-A m, M. Théo Ngwabije ne s'était jamais prononcé. Pourquoi aujourd'hui ? Il n'est plus de l'AFDC-A et rien n'explique sa position aujourd'hui parce-que tout simplement LUKWEBO n'a aucun député derrière lui. Théo Ngwabije doit démissionner et laisser la coalition FCC-CACH, surtout notre regroupement politique AFDC-A diriger la province du Sud-Kivu pour l'intérêt général de la population", insinue M. Claude Muderhwa. 

 

Il dit soutenir aussi la déclaration de l'Union pour la Nation Congolaise qui venait de démontrer la mégestion, l'hypocrisie politique et l'incapacité du gouverneur de province Théo Ngwabije à bien diriger le Sud-Kivu.

"Nous pensons que Théo Ngwabidje est tout sauf un homme politique, il doit rentrer à l'école pour apprendre. On ne  blague et on ne tolère pas les traitres en politique. Il a choisi une réunion communautaire pour se prononcer au lieu de le faire officiellement à l'AFDC-A et continue à déstabiliser le Front Commun pour le Congo en débauchant et proférant des menaces à travers des tierces personnes aux fidèles de l'autorité morale du FCC en province du Sud-Kivu, en même temps cette pratique est appliquée au sein du parti de son vice-gouverneur qui venait de claquer la porte à sa gestion moins orthodoxe", dit-il.

 Il croit par ailleurs que le gouverneur Théo Ngwabidje est entrain de vouloir protéger son poste car il n'a jamais voulu travailler avec Joseph Kabila, moins encore  Néné Nkulu.  En même temps, il renseigne que la situation du Gouverneur Théo Ngwabije est claire pour avoir choisi de servir Modeste Bahati Lukwebo tout en jouissant des postes du regroupement politique AFDC-A cher à son Excellence Néné Nkulu sous le ticket FCC-CACH. 

"Il n'a jamais travaillé avec les cadres du regroupement politique AFDC-A, cette situation vient se confirmer par la déclaration de l'UNC/SK. Il recrute jour et nuit les bandits  pour déstabiliser notre regroupement politique, mais aussi son partenaire du CACH au Sud-Kivu", insiste Claude Muderhwa.

Pour lui, la seule solution est le départ de Théo Kasi de gré ou de forces afin de doter a province du Sud-Kivu (une province pilote) d'un gouverneur à la hauteur et fédérateur et non pas à la solde d'un individu.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Sud-kivu-Covid-19 : le député Homer Bulakali plaide pour le renforcement des mesures sécuritaires...

Dans une correspondance adressée  gouverneur de province et dont copie est parvenue à libregrandlac.com, l'élu de Bukavu note quelques irrégularités dans la prévention du coronavirus au Sud-Kivu et plaide pour le renfo...

Politique - il y a 18 hrsLire la suite

RDC : deux ex-ministres dont celui de la Santé condamnés pour détournements de fonds.

Deux anciens ministres, dont celui de la Santé qui avait géré le début de l’actuelle épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo, ont été condamnés lundi à des peine...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Covid19 en RDC : la NDSCI suggère la mise en quarantaine des membres du gouvernement et la préside...

Dans son communiqué de presse relatif à la propagation de la pandémie de coronavirus en République Démocratique du Congo, la nouvelle dynamique de la société civile "NDCSI" en sigle dit suivre avec inquiétude la pr...

Politique - il y a 7 joursLire la suite

Coronavirus en RDC : l'opposant Fayulu sensibilise ses compatriotes

Cette fois-ci, ce n’est pas pour appeler les institutions de son pays à établir la « vérité des urnes », donc la victoire à la présidentielle de décembre 2018 remportée selon la commissi...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

RDC : un 2ème ex-chef de guerre condamné par la CPI libéré à Kinshasa

L’ancien chef de guerre congolais Germain Katanga, condamné par la Cour pénale internationale (CPI), a été libéré lundi à Kinshasa, vingt quatre heures après la libération  d’un autre ex-che...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire