Sud-Kivu-désaveux de Ngwabidje : le FCC peine à convaincre les députés provinciaux de l'AFDC-A.


Image Post

Politique Publié le : 07/01/20 à 09:06:33
Par : Aboubakar Kigabi




Alors que la situation politique continue à se détériorer en province du Sud-Kivu. Désormais au sein de chaque formation ou regroupement politique au compte deux courants, soit des pro-Ngwabidje ou des anti-Ngwabidje. La même situation est vue à l'assemblée provinciale où certains députés provinciaux ne veulent pas entendre parler du gouvernement provincial Théo Ngwabidje et d'autres ne jurent que sur celui-ci.

En vue d'avoir une unanimité des vues au sein de la plateforme politique chère à Joseph Kabila, la coordination provinciale du Front Commun pour le Congo avait tenu une marche en date du 28 Décembre 2019, au cours de laquelle un mémorandum avait été adressé au coordonnateur national du FCC M. Néhémie Mwilanya.

Dans le mémorandum, le FCC avait retiré sa confiance totale au gouverneur de province du Sud-Kivu M. Théo Ngwabidje, mais aussi un ultimatum d'une semaine avait été donné aux députés provinciaux du regroupement politique AFDC-A afin de se prononcer quant à leur appartenance politique en vue de savoir s'ils sont de l'AFDC-A du Front Commun pour le Congo cher à Néné Nkulu ou s'ils sont de l'AFDC, parti politique du sénateur Bahati Lukwebo.

Le même délai avait aussi été donné aux mandataires qui occupent des postes dans le gouvernement provincial au nom de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés.

Le délai étant largement dépassé, aucun député ou alors mandataire de l'Afdc-a ne s'est prononcé ni en faveur ou en défaveur du Front Commun pour le Congo. 

Ce silence peut se traduire comme  une bataille gagnée par Théo Ngwabidje vue qu'à travers ces députés provinciaux, le Front Commun pour le Congo exigerait la déchéance de l'actuel locataire de Nyamoma qui aujourd'hui semble l'emporter sur tous les fronts en créant des dissidences dans toutes les formations politiques en province. Vous vous souviendrez que juste après la déclaration de retrait de confiance en Théo Ngwabidje, environs 16 présidents fédéraux du Front Commun pour le Congo avaient fait allégeance à l'autorité provinciale et condamné la prise de position du coordonnateur du FCC en province M. Joseph Safari Mugaruka.

Sur ce chapitre, il y a lieu de croire que le sénateur Bahati Lukwebo quoi que malmené par le Front Commun pour le Congo, draine encore derrière lui les députés provinciaux et mandataires que réclament l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés du Front Commun pour le Congo.

Toutes fois, la plateforme de Joseph Kabila ne désarme pas. M. Bernard Zagabe cadre de cette plateforme politique fait savoir que de gré ou des forces le gouverneur de province partira. 

"Nous savons tous comment il est devenu gouverneur et nous savons comment faire pour le déchoir et il est conscient que c'est une question de temps", a-t-il insinué.

Pour lui, cette situation ne passera pas inaperçue car le gouverneur de province a touché l'image de l'autorité morale du FCC Joseph Kabila ainsi que son coordinateur national Néhémie Mwilanya pour avoir commandité et organisé des conflits et divisions au sein des formations politiques, mais aussi les injures contre les deux personnalités précitées.

"Nous sommes en guerre et nous y irons jusqu'au sacrifice suprême pourvu que Théo Ngwabije parte", a déclaré Bernard Zagabe.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Sud-kivu-Covid-19 : le député Homer Bulakali plaide pour le renforcement des mesures sécuritaires...

Dans une correspondance adressée  gouverneur de province et dont copie est parvenue à libregrandlac.com, l'élu de Bukavu note quelques irrégularités dans la prévention du coronavirus au Sud-Kivu et plaide pour le renfo...

Politique - il y a 19 hrsLire la suite

RDC : deux ex-ministres dont celui de la Santé condamnés pour détournements de fonds.

Deux anciens ministres, dont celui de la Santé qui avait géré le début de l’actuelle épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo, ont été condamnés lundi à des peine...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

Covid19 en RDC : la NDSCI suggère la mise en quarantaine des membres du gouvernement et la préside...

Dans son communiqué de presse relatif à la propagation de la pandémie de coronavirus en République Démocratique du Congo, la nouvelle dynamique de la société civile "NDCSI" en sigle dit suivre avec inquiétude la pr...

Politique - il y a 7 joursLire la suite

Coronavirus en RDC : l'opposant Fayulu sensibilise ses compatriotes

Cette fois-ci, ce n’est pas pour appeler les institutions de son pays à établir la « vérité des urnes », donc la victoire à la présidentielle de décembre 2018 remportée selon la commissi...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

RDC : un 2ème ex-chef de guerre condamné par la CPI libéré à Kinshasa

L’ancien chef de guerre congolais Germain Katanga, condamné par la Cour pénale internationale (CPI), a été libéré lundi à Kinshasa, vingt quatre heures après la libération  d’un autre ex-che...

Politique - il y a 2 semainesLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire