Goma : L’association LIBOKE offre des bons de pharmacie à une centaine de personnes Vulnérables


Image Post

Société Publié le : 16/01/20 à 09:52:04
Par : Gaël MPOYO et Daniel MICHOMBERO




Une centaine de personnes dans l’impossibilité de se payer le médicament pour leurs soins ont reçu ce mercredi 15 janvier 2020, des bons de pharmacie livrés par l’association Liboke dans la ville de Goma au Nord-Kivu.

Cette association sans but lucratif a mis à la disposition de la population du quartier Ndosho, un médecin généraliste pour s’enquérir des véritables maladies et ainsi faire une prescription médicale. Après des examens, l’ordonnance était livrée à la personne qui doit prendre tous ses médicaments dans une pharmacie indiquée. Tous les processus ont été pris en charge à cent pour cent  par l’association Liboke.

L’accès aux soins pour tous reste une réalité compliqué dans la ville de Goma. Des personnes meurent dans leurs maisons suite au non accès aux soins de santé de qualité. C’est cette réalité qui a poussé les jeunes de la diaspora Congolaise à penser, qu’il était possible de sauver des vies humaines en octroyant des médicaments  des personnes vulnérables.

 ‘‘ Beaucoup de décès sont dus parfois à des maladies bénignes qui auraient pu être évité.  Par exemple, un enfant est décédé suite à une infection. La plaie a été nettoyée par l’eau des égouts,’’ a dit Landry MILINGO co-fondateur de l’association Liboke.

Docteur Joël Kabuyaya a constaté que la ville de Goma, a vraiment besoin des médicaments et elle a une liste exorbitante des malades qui s’ignorent.

‘‘ Plusieurs personnes marchent dans cette ville mais, elles sont malades. J’ai constaté que la ville a besoin des médicaments que de la Bière, d’autres personnes meurent par manque de médicaments pour un traitement efficace,’’ a laissé entendre un de représentant de l’association Liboke à GOMA.  

Gabriel Kasereka, un habitant de la ville de Goma, âgé de 50 ans, a vu son fils mourir dans ses mains par manque de moyen pour lui payer les soins de santé  qualité. Cette fois, c’est sa femme qui est gravement malade, le bon moment est donc arrivé. Kasereka vient de bénéficier des médicaments grâce à Liboke, il pense que les médicaments reçu vont aider sa femme.

« Il y a 2 mois, mon fils Charles est décédé, nous avons manqué de l’argent pour lui payer des soins de qualité. Aujourd’hui c’est ma femme qui est gravement malade, quand nous avons entendu qu’il y a l’association Liboke qui donne des médicaments gratuitement ici, nous avons décidé de venir nous ravitailler. Nous avons eu les médicaments et nous pensons que ça va nous aider. Merci beaucoup à Liboke, qu’ils reviennent encore une fois car nous sommes vraiment en difficulté sur cet aspect », souhaite-t-il.    

D’autres habitants de la ville de Goma se disent satisfaits de la réaction de Liboke, pour eux, plusieurs autres associations et ONG locales donnent des jetons et promettent les médicaments ou des soins mais on attend pendant plusieurs années sans suite.

« Liboke vient de montrer qu’il est différent des autres personnes, plus de deux fois j’ai eu des jetons promettant soit les médicaments, les soins ou encore de l’argent, mais au finish rien de positif. Liboke, eux sont venus aujourd’hui, ils vous donnent de jetons et du coup vous avez les médicaments. Merci vraiment pour ces dignes fils du pays. Nous voulons qu’ils s’installent ici chez nous pour nous rendre toujours ces services car la santé est exigeante.» a lancé Kisokero David.  

LIBOKE va mettre en place un site et une application web permettant à la Diaspora du monde entier d’acheter des bons de pharmacie pour leurs proches dans le besoin au pays.

L’idée est de favoriser les dépenses responsables au sein de la population en permettant l’utilisation de ces bons de pharmacie uniquement pour la santé à destination des pharmacies agréées.

Apres Goma, vient le tour de la ville de Beni, l’association Liboke prévoit d’offrir également les bons de soins de qualité et les bons alimentaires.  

Liboke est une association à but non lucratif et Apolitique des jeunes de la diaspora africaine vivant en France œuvrant dans différents domaines, de l’environnement avec des campagnes de lutte contre l’insalubrité, l’éducation, la santé et  octroie des dons  à différents organes. Orphelinats, hôpitaux,…

Le gouvernement congolais dans le domaine de la santé sauterait sur l’occasion pour accompagner ces jeunes dans la protection de la population contre des maladies.

 

 

 

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Bukavu : 7 personnes tuées en un mois à Bagira ( Société civile)

La situation sécuritaire ne cesse de se détériorer à Bukavu, plus particulièrement dans la commune de Bagira où l'on enregistre des morts par assassinat, des corps sans ramassés dans différents quartiers, mais des ...

Société - il y a 17 hrsLire la suite

Bukavu : Une fillette de 4ans retrouvée morte ce vendredi 14 février 2020 à 17h Kasali

Le corps d'une fille de 4 ans été retrouvé le matin du vendredi 14 Février 2020 à quelques de mètres de la maison de la famille sur avenue Rukumbuka au quartier Kasali en commune de Kadutu. Selon les informations de la soci&eac...

Société - depuis hierLire la suite

Sud-Kivu-Travaux de 100 jours : détournement de 17.581.734$, le CACOOP demande la justice de se sai...

Le caucus des communicateurs de l'opposition au Sud-Kivu a à l'occasion du premier anniversaire de l'alternance en République Démocratique du Congo évalué les travaux d'urgence de 100 jours lancés par la présidence de la ...

Société - depuis hierLire la suite

Bukavu-pétition contre le Maire : la société civile et les forces vives lancent dès ce lundi 17 ...

Prévu pour ce vendredi 14 Février 2020, le dépôt de la petite exigeant la destitution du Maire de Bukavu n'a plus eu lieu. A la base, la marche projetée pour ce faire a été interdite par l'autorité urbaine. Né...

Société - depuis hierLire la suite

Médias : JPDDH exige la libération du journaliste Deckson Asani et la protection de Jeannot Kaleng...

Dans une déclaration rendue publique le 11 Février 2020, l'organisation Journalistes pour la Promotion de le Démocratie et des droits humains "JPDDH" en sigle constate la multiplicité des attaques contres les journalistes dans le grand Kivu, ...

Société - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire