Mwenga : Le COJLM alerte sur l’existence d’un circuit mafieux de vente de carburant destiné à la réhabilitation de la RN2


Image Post

Économie Publié le : 04/02/20 à 19:59:55
Par : Aboubakar Kigabi




Le Collectif des Organisations des Jeunes Leaders de Mwenga "COJLM" en sigle a dans une lettre d'indignation adressée aux partenaires impliqués dans la réhabilitation de la Route Nationale N°5 dénoncé le trafic de vente et achat du carburant tiré dans les réservoirs des engins de l’office de route se trouvant entre Kalama et Kasika en territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

Le coordonnateur du COJLM M. Clément MUTEWA WAKANDWA renseigne que son organisation reconnait le plaidoyer mené par la notabilité avec l’appui du caucus des députés provinciaux élus de Mwenga auprès du Gouverneur de province et qui a été fructueuse car l’autorité provinciale s'était montrée soucieuse du bien-être de la population de sa province en mettant à la disposition du directeur de l’office de route le carburant pour la réhabilitation de la route nationale numéro deux (RN2) et tient à encourager l’office de route qui est à pied d’œuvre sur le terrain sur l’axe Kalama – Kasika quelques soient les intempéries.

Néanmoins, les informations faisant foi de ses sources sur le terrain, le COJLM confirme l’existence d’un circuit mafieux de vente de carburant entre les chauffeurs de l’office de route et ceux des camions en provenance de Bukavu en direction de Kamituga.

A travers cette correspondance d'indignation, cette structure annonce qu'elle ne se taira pas face à ce comportement criminel et n’hésitera pas à saisir les instances judiciaires contre tout mauvais citoyen qui sera attrapé dans ce trafic de vente et achat du carburant tiré dans les réservoirs des engins de l’office de route se trouvant entre Kalama et Kasika.

Le COJLM alerte par ailleurs la société civile de ces contrées à faire la police discrète pour mettre la main à ces traficants du carburant, mais aussi demande aux membres des associations ACCO, ALOVETRACO, ATMCO et d’autres particuliers, ainsi que aussi les chauffeurs de l’office de route d’observer une citoyenneté responsable.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Bukavu-Dossier ISP : Tentatives de corruption et d'intimidations, les étudiants signataires mette...

Les étudiants signataires de la lettre adressée au ministre national de l'enseignement supérieur et universitaire demandant un audit financier mixte pour évaluer la gestion du comité de gestion de l'Institut Supérieur Péd...

Économie - il y a 2 semainesLire la suite

Bukavu-ISP : Détournement de 323829.4$, les étudiants exigent un audit financier mixte

Dans une lettre adressée au ministre national de l'enseignement supérieur et universitaire, les étudiants de l'Institut Supérieur Pédagogique, dénommés "les Étudiants Bâtisseurs de la Paix", EBP/ISP en sigle,...

Économie - il y a 2 semainesLire la suite

Sud-Kivu : En percevant l'impot foncier dans les cimetières, le gouvernement reconnait et légalise...

Le gouvernement provincial du Sud-Kivu a lancé la semaine dernière la semaine fiscale. Une semaine au cours de laquelle les assujettis s'acquittent de leurs devoirs civiques envers le pouvoir public. Parmi ces devoirs figure l'impôt foncier dont sa p...

Économie - il y a 2 semainesLire la suite

RDC: si les années passées n’ont été que celles des polémiques et contestations, les dix ans ...

La République Démocratique du Congo est dans une phase tournante où le débat politique semble primer sur le débat de développement durable. Pour Madame Élodie Natamuzinda, membre de la plénière de la Commis...

Économie - il y a 3 semainesLire la suite

Ituri : Après le communiqué de LICOCO sur la vente illicite de 12 lingots d'Or, le gouverneur BAMA...

Le Gouverneur de Province de l’Ituri qui séjourne depuis plus de 2 mois à Kinshasa après sa déchéance par les élus provinciaux en attendant des solutions probables ; juge ce communiqué de LICOCO l'accusant d'avoir v...

Économie - il y a 3 semainesLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire