Dossier AFDC-A : la fédération du Sud-Kivu met en garde les commerçants de l'école de l’économie sauvage se faisant passer pour des politiques et pasteurs.


Image Post

Politique Publié le : 09/02/20 à 18:02:35
Par : Aboubakar Kigabi




Dans une déclaration rendue publique ce samedi 08 Février 2020 à l'issue d'une matinée politique qui a réuni les membres co-fondateurs, le comité exécutif fédéral, les ligues des jeunes et des femmes, les députés provinciaux, les cadres, mandataires, les personnalités, les associations affiliées, les militants et militantes, l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo, fédération du Sud-Kivu est revenue sur le comportement de certains dissidents en mal de positionnement.

 Selon l'esprit de cette déclaration, le regroupement politique AFDC-A enregistré et publié au journal officiel avec comme président statutaire, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo, conformément aux dispositions de l'article 7, paragraphe 4 du protocole d'accord du 17 Mars 2018, le président national et l'autorité morale de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo est le président du regroupement politique et électoral AFDC-A, en cas d'empêchement, ce dernier désigne un intérimaire.

 Les signataires de ladite déclaration estime que nulle ne peut prétendre ignorer le contenu de cette disposition protocolaire tant qu'aucun congrès n'a jamais désavoué le sénateur Modeste Bahati Lukwebo comme président national et autorité morale de l'AFDC-A.

"Que des individus véreux se réunissent en violation flagrante de la constitution et des lois de la République, qu'elles sont pourtant appelées à observer, à défendre et à protéger pour l'intérêt suprême de la nation; l'on ne peut s'étonner que ce comportement soit affichés par des commerçants de l'école sauvage se faisant passer pour des politiciens et Pasteurs. Cela ne peut être perçu comme une haute trahison contre la nation Congolaise en général et leurs électeurs en particulier", peut-on lire dans la déclaration.

Ce regroupement politique révèle que sur 6 députés nationaux élus au Sud-Kivu, seuls deux à l'instar de Didier Okito et Olive Mudekereza ont affichés le comportement des hommes manipulés, corrompus, sans conviction, à la recherche du gain facile.

 "Comment peuvent-ils nier l'authenticité des actes dans lesquels ils acceptent en âme et conscience d'être candidats et de figurer sur la liste électorale de l'AFDC-A et qu'en cas du débauchage, de les remplacer? Peuvent-ils nier l'authenticité des reçus par lesquels ils ont reçu de l'AFDC-A des moyens financiers considérables pour appuyer leur campagne électorale ?", s'interrogent-ils.

 L'alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés met en garde ces députés pour des propos mensongers, provocateurs, sans soubassement et prend acte de la volonté délibérée de certains cadres de l'AFDC-A qui ont pris l'option de quitter ce regroupement politique, mais cette structure leur interdit formellement des propos désobligeants, humiliants et discourtois à l'endroit de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés et son autorité morale, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo.

 Pour rappel, au cours de la cérémonie d'échange des voeux organisée par la fédération de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés/Néné Nkulu à Bukavu, le député national élu du territoire de Walungu était revenu sur la situation de ce regroupement politique après l'exclusion du sénateur Modeste Bahati Lukwebo du Front Commun pour le Congo.

 Comme pour encourager la fédération du Sud-Kivu fidèle à Néné Nkulu et l'autorité morale Joseph Kabila, Olive Mudekereza avait révélé qu'en dehors de 27 députés nationaux qui s'étaient déjà prononcés en faveur de l'Afdc-a aile-FCC, les 25 autres qui étaient fidèles à Modeste Bahati Lukwebo ont en date du 15 Décembre 2019 manifesté leur attachement au FCC et l'AFDC-A de l'autorité morale Mme Néné Nkulu Ilunga.

 "Je vous félicite pour votre dynamisme. La politique est un choix et nous nous avons choisi l'afdc-a qui est restée membre du Front Commun pour le Congo parce que nous voulons faire une politique du développement, de loyauté et de la vérité. C'est de cette manière que nous devons travailler si nous voulons que le pays aille de l'avant", avait déclaré Olive Mudekereza.

L'alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés du sénateur Modeste Bahati Lukwebo parle d'un discours mensonger et le député national M. Olive Mudekereza ne fait que justifier l'argent reçu de ses désormais maîtres frustrés par la croissance exponentielle de l'AFDC-A sur la scène politique en République Démocratique du Congo.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


38e anniversaire de l'UDPS : NGASA-FATSHI invite le chef de l'État à faire des questions judiciair...

A l'occasion de la célébration du 38e anniversaire de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social "UDPS" en sigle, la société civile Nouvelle Génération d'Accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'&...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Sud-Kivu : Bahati Lukwebo a reçu du FCC le fonds de la campagne électorale et n'a jamais financé ...

En réaction à la matinée politique de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés fidèle au sénateur Modeste Bahati Lukwebo, l'AFDC-A du Front Commun pour le Congo a dans une déclaration rendue publique ...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Héritier Ndjadi sur les attaques contre Vital Kamerhe : Cet acharnement vise à renverser le chef d...

Le président interfédéral de la jeunesse de l'Union pour la Nation Congolaise au Sud-Kivu M. Héritier Ndjadi a en plus de fustiger un comportement mal droit du président intérimaire de l'union pour la Démocratie et le Pro...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Bukavu-suspension d'une greffière : la sortie de Me Alain Shukuru n'est que le début d'un surchauf...

En réaction à la sortie médiatique de Me Alain Shukuru sur le dossier qui l'oppose au sénateur Modeste Bahati Lukwebo, le porte parole de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés Me Éphrem Iragi note des con...

Politique - il y a 4 joursLire la suite

Bukavu-requiem pour la paix : Nos assassins sont là et nous gouvernent ( Gervais Cirhalwirwa)

Sous l'initiative de Uwezo Afrika, les habitants de la ville de BUKAVU seront en requiem de la paix en vue de commémorer les victimes des tueries et massacres dans toute la province du Sud-Kivu. L'annonce a été faite ce lundi 10 Février 2020 ...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire