Bukavu-suspension d'une greffière : L'ombre de Bahati Lukwebo plane sur l'appareil judiciaire à Bukavu


Image Post

Société Publié le : 13/02/20 à 10:03:00
Par : Aboubakar Kigabi




Attrait en justice par le sénateur Modeste Bahati Lukwebo, Me Alain Shukuru parle d'une cabale Judiciaire juste pour avoir demandé ses honoraires de quatre ans et pour son soutien manifesté à Mme Néné Nkulu, autorité morale de l'AFDC-A aile Front Commun pour le Congo. L'audience qui devrait mettre au prise les deux n'a plus eu lieu bn ce mercredi 12 Février 2020 pour raison de grève entamée par les magistrats.

Néanmoins Me Alain Shukuru condamne la suspension de Mme Nelly Mwanza pour avoir instrumenté un exploit contre Bahati Lukwebo "une citation à témoin".

"Vous allez constaté que Bahati Lukwebo gère la justice au Sud-Kivu. Je comprends pas qu'une greffière qui fait son travail correctement puisse être suspendue, seulement pour avoir signifié un exploit contre Modeste Bahati Lukwebo", s'indigne-t-il.

Il dit curieux de constater que le sénateur Modeste Bahati Lukwebo qui a toujours demandé un état de droit soit le premier à instrumentaliser les instances judiciaires et demande que cette affaire soit tirée au claire devant des juridictions compétentes.

"Si vous ne savez plus payé un avocat que vous avez consulté pendant trois ans, comment pouvez-vous dire que vous vous battez pour un état de droit ? Il devrait d'abord honorer ses engagements. J'ai une procuration qu'il m'avait envoyé et aujourd'hui il me traine déjà la justice, où est l'état de droit dans ses agissements ?, s'interroge Me Alain Shukuru.

Pour lui, ce dossier vise à lui faire taire après avoir déposé un dossier contre le sénateur Modeste Bahati Lukwebo, qui aujourd'hui tous les greffiers refusent d'exploiter par peur d'être suspendus.
Les avocats conseils de Me Alain Shukuru demande que ce dossier soit transféré dans une autre province car au Sud-Kivu, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo fait la loi.

Enregistré sous RP3164, Alain Shukuru est accusé pour imputations dommageables.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Bukavu : 7 personnes tuées en un mois à Bagira ( Société civile)

La situation sécuritaire ne cesse de se détériorer à Bukavu, plus particulièrement dans la commune de Bagira où l'on enregistre des morts par assassinat, des corps sans ramassés dans différents quartiers, mais des ...

Société - depuis hierLire la suite

Bukavu : Une fillette de 4ans retrouvée morte ce vendredi 14 février 2020 à 17h Kasali

Le corps d'une fille de 4 ans été retrouvé le matin du vendredi 14 Février 2020 à quelques de mètres de la maison de la famille sur avenue Rukumbuka au quartier Kasali en commune de Kadutu. Selon les informations de la soci&eac...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Sud-Kivu-Travaux de 100 jours : détournement de 17.581.734$, le CACOOP demande la justice de se sai...

Le caucus des communicateurs de l'opposition au Sud-Kivu a à l'occasion du premier anniversaire de l'alternance en République Démocratique du Congo évalué les travaux d'urgence de 100 jours lancés par la présidence de la ...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Bukavu-pétition contre le Maire : la société civile et les forces vives lancent dès ce lundi 17 ...

Prévu pour ce vendredi 14 Février 2020, le dépôt de la petite exigeant la destitution du Maire de Bukavu n'a plus eu lieu. A la base, la marche projetée pour ce faire a été interdite par l'autorité urbaine. Né...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Médias : JPDDH exige la libération du journaliste Deckson Asani et la protection de Jeannot Kaleng...

Dans une déclaration rendue publique le 11 Février 2020, l'organisation Journalistes pour la Promotion de le Démocratie et des droits humains "JPDDH" en sigle constate la multiplicité des attaques contres les journalistes dans le grand Kivu, ...

Société - il y a 4 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire