Sud-kivu: démolition des maisons à ruzizi I, le gouverneur Théo Ngwabidge serait passible de l'infraction de la rébellion (PCP)


Image Post

Politique Publié le : 18/02/20 à 06:06:33
Par : Aboubakar Kigabi




En date du samedi 15 janvier 2020 le gouverneur a procédé à la démolition que le PCP qualifie de barbare et sauvage des maisons des paisibles citoyens à ruzizi l sur avenue de la montagne au quartier Nyalukemba en commune d'Ibanda dans la ville de Bukavu.

Le parti du Peuple Congolais pour le Progrès signale que sur ce site les citoyens disposent des documents valides notamment des contrats de concession perpétuelle et des certificats d'enregistrement. Dans la même perspective, il passe sous silence le fait qu'à son temps, le gouverneur sortant Me Claude Nyamugabo avait également en 2018 procédé par erreur à la démolition des maisons sur le même site et les propriétaires avaient esté en justice contre la province pour troubles de jouissance. Dans le jugement rendu sous le RC 11629 en date du 25 octobre 2019, comme il ressort du 19ième au 22ième feuillet; le tribunal de grande instance de Bukavu avait condamné la province du Sud-kivu à cesser tout trouble de jouissance sur ce site et laisser les populations y résider car ils sont propriétaires incontestables de leurs concessions et la justice avait condamné la province au paiement des dommages et intérêts pour tous les préjudices qu'elle avait causés aux habitants de cette avenue par la démolition.

Dans une déclaration rendue publique ce lundi 17 Février 2020, le porte parole de ce parti politique Alliés à l'UDPS révèle que le fait pour le gouverneur Théo Ngwabidge d'aller à l'encontre d'une décision judiciaire dont la province n'avait pas relevé appel l'expose à des poursuites judiciaires pour infraction de rébellion prévue par le code pénal congolais suite à sa barbarie politico-administrative.

"En effet, si l'état convoite ce site et voudrait y créer un marché transfrontalier, il devrait procéder par le mécanisme d'expropriation pour cause d'utilité publique car le sol lui appartient. cependant, cette expropriation devrait être précédée par une indemnisation préalable, juste et équitable avant toute démolition conformément aux dispositions légales pertinentes du droit Congolais en la manière", dit-il.

Pour lui, même dans l'hypothèse où l'on peut supposer que les citoyens victimes des démolitions avaient acquis des concessions sur un site non aedificandi, ils ne devraient pas être sacrifiés du fait du dysfonctionnement de l'administration car l'État est en effet, responsable des erreurs de son administration foncière. Et dans cette dernière hypothèses, l'état devrait protéger ses citoyens en leur remboursant la valeur vénale des prix de leurs parcelles et la valeur des constructions entreprises puis se décharger sur ses fonctionnaires véreux sinon le gouverneur s'attaque aux conséquences au lieu de s'attaquer aux causes.

Le Parti Congolais pour le Progrès estime que le gouverneur est entrain de tâtonner dans sa gestion et devrait démissionner avant qu'il ne plonge dans plusieurs dégâts au Sud-Kivu en plus des indices qui prétendent un détournement de 3.500.000 dollars américains.

Pour rappel, le vendredi et samedi de la semaine dernière, le gouverneur de province Théo Ngwabidje a supervisé la démolition des maisons construites sur des sites jugés impropres à la construction à Ruzizi I afin de limiter les dégâts humains et matériels causés par des pluies qui s'abattent sur Bukavu.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC – Violences en Ituri : Tshisekedi change de stratégie

Face aux violences qui perdurent dans la province de l’Ituri dans l’est, le président de RDC, Félix Tshisekedi fait appel à d’anciens chefs de milices. Ces derniers devraient prendre langue avec un groupe armé qui massa...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Désignation des animateurs de la CENI: F. Tshisekedi recommande acteurs intervenants de prendre en ...

Au cours du conseil des ministres de vendredi 3 juillet 2020, le Président de la République a indiqué avoir été informé du fait que la procédure devant conduire à la désignation des candidats au sein de la C...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

RDC : manifestations contre le choix du nouveau président de la commission électorale

En attendant l’approbation du président Tshisekedi, des ONG de RDC ne veulent pas voir Ronsard Malonda à la tête de la commission électorale. Pour de nombreuses raisons. Des images postées sur des résea...

Politique - il y a 4 joursLire la suite

RDC : L' entérinement de Ronsard Malonda par l’Assemblée Nationale à la tête de la CENI,crée ...

Après les déclarations des députés du Cap pour le Changement, allié du Front Commun Pour le Congo au pouvoir et ceux de LAMUKA, le parti présidentiel, rejette formellement l' entérinement de Ronsard Malonda candidat d'une...

Politique - il y a 4 joursLire la suite

Sud-Kivu : La Société Civile s'oppose à une tentative d'émiettement de la RDC (Nicolas Kyalangal...

La matinée de mercredi 1er Juillet 2020, des drapeaux de la République du Kivu ont été hissés dans plusieurs endroits de la ville de Bukavu au Sud-Kivu, dans le but de réclamer l'indépendance de l'ancien Kivu du reste de ...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire