RDC-premier congrès de NGASA FATSHI : la coordination du Sud-Kivu encourage la convocation d’un dialogue avec les groupes armés nationaux


Image Post

Politique Publié le : 27/02/20 à 07:45:46
Par : Aboubakar Kigabi




Il s'est ouvert à Kinshasa le 24 Février 2020, le premier congrès de la Société Civile Nouvelle Génération d'Accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'État à l'issue duquel un cahier de charge qui contiendra les pistes de solutions aux problèmes que connaissent les populations de toutes les provinces sera déposé au Président de la République.

Dans son mot de circonstance, le coordinateur de NGASA/FATSHI Sud-Kivu M. Joël MUBAKE a soutenu l'adresse du Chef de l’Etat devant le Parlement réuni en Congrès où il avait décrété l’année 2020 « Année de l’Action » et s’engage à l’accompagner afin que ce vœu ne reste pas un slogan vidé de tout sens. 

C'est dans cette optique que NGASA/FATSHI Sud-Kivu a organisé à son niveau des consultations avec tous ses acteurs au niveau provincial pour présenter un Cahier des charges pour que tous les participants à ce premier Congrès National de s’en approprieront.

A son deuxième point, NGASA/FATSHI au Sud-Kivu insiste sur la sauvegarde de l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale. C'est ainsi qu'elle encourage la poursuite des opérations de grande envergure lancées par le Chef de l’Etat contre les Forces et Groupes Armés actifs à l’Est du pays, la poursuite par le Chef de l’Etat des consultations au niveau régional et international pour trouver des solutions durables en vue de la pacification du pays, le recensement général de la population suivi de la digitalisation des documents identitaires.

La Société civile Nouvelle Génération d'Accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'État croit que la paix à l'Est est possible à travers la restitution du pouvoir de contrôle d’identités aux Chefs de Cellules de base du ministère de 

l’intérieur pour les voyageurs et autres migrants, le remplacement de tous les Officiers militaires cités dans la malversation des sommes allouées aux opérations militaires, la dénonciation et poursuite judiciaire de tous les acteurs politiques et civils impliqués dans la déstabilisation de notre pays, mais aussi par le changement de l’ordre institutionnel établi, la consolidation des acquis de l’alternance politique du 24 janvier 2019 par le renforcement des pouvoirs régaliens du Chef de l’Etat, la fin de l’impunité pour les animateurs des institutions qui se croient protégés par leurs regroupements politiques respectifs, la désignation des mandataires et autres dignitaires de l’Etat non sur base des affiliations politiques mais compte tenu de leur détermination à travailler pour les intérêts de la République. 

 

Cette structure de la société civile d'appui aux actions du chef de l'État encourage ardemment la convocation d’un dialogue avec les groupes armés nationaux en vue leur démobilisation volontaire et demeure convaincue que la population a plus besoin de paix que toute autre chose en vue de son développement.

Concernant la situation sécuritaire très volatile au Sud-Kivu, plus particulièrement dans les hauts plateaux de Fizi, Uvira et Mwenga, une table ronde intercommunautaire entre les jeunes, des actions de grande envergure contre les forces négatives œuvrant dans le Sud-Kivu, le renforcement du mandat de la MONUSCO dans le sens du Chapitre 7 des Nations Unies, sont des voies pour la pacification durable de cette région en proie aux conflits intercommunautaires, suggère NGASA/FATSHI.

Ce premier congrès de la Société Civile Nouvelle Génération d'Accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'État se clôture le 29 Février 2020.

 

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC – Violences en Ituri : Tshisekedi change de stratégie

Face aux violences qui perdurent dans la province de l’Ituri dans l’est, le président de RDC, Félix Tshisekedi fait appel à d’anciens chefs de milices. Ces derniers devraient prendre langue avec un groupe armé qui massa...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Désignation des animateurs de la CENI: F. Tshisekedi recommande acteurs intervenants de prendre en ...

Au cours du conseil des ministres de vendredi 3 juillet 2020, le Président de la République a indiqué avoir été informé du fait que la procédure devant conduire à la désignation des candidats au sein de la C...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

RDC : manifestations contre le choix du nouveau président de la commission électorale

En attendant l’approbation du président Tshisekedi, des ONG de RDC ne veulent pas voir Ronsard Malonda à la tête de la commission électorale. Pour de nombreuses raisons. Des images postées sur des résea...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

RDC : L' entérinement de Ronsard Malonda par l’Assemblée Nationale à la tête de la CENI,crée ...

Après les déclarations des députés du Cap pour le Changement, allié du Front Commun Pour le Congo au pouvoir et ceux de LAMUKA, le parti présidentiel, rejette formellement l' entérinement de Ronsard Malonda candidat d'une...

Politique - il y a 4 joursLire la suite

Sud-Kivu : La Société Civile s'oppose à une tentative d'émiettement de la RDC (Nicolas Kyalangal...

La matinée de mercredi 1er Juillet 2020, des drapeaux de la République du Kivu ont été hissés dans plusieurs endroits de la ville de Bukavu au Sud-Kivu, dans le but de réclamer l'indépendance de l'ancien Kivu du reste de ...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire