Bukavu : la SNEL en sérieuse difficulté de perception des factures de consommation du courant électrique, alerte Namur Kantitima


Image Post

Économie Publié le : 28/02/20 à 18:06:09
Par : Aboubakar Kigabi




En dehors de la desserte défectueuse en courant électrique à Bukavu, la Société Nationale de l'Électricité ferait face aujourd'hui à d'énormes difficultés dans la perception des factures de consommation du courant électrique. 

L'alerte est de M. Namur Kantitima, abonné de cette société qui s'est confié à libregrandlac.com pour dénoncer le fait qu'il a déjà enregistré 3 mois impayés non pas parce qu'il n'a pas voulu payer mais parce que la société nationale de l'électricité n'a pas déposé les factures de consommation.

Il sied de noter que la SNEL avait en 2019 signé le contrat de partenariat avec l'organisation Réseau d'Ouvriers d'Impact "ROI" en sigle, en vue de recouvrer toutes les factures de consommation du courant électrique dans la ville de Bukavu. La signature de ce partenariat public-privé était intervenue après que les acteurs de la société civile aient dénoncé la carence en énergie électrique souvent justifiée par le non acquittement des abonnés de leurs consommations mensuelles. 

Namur Kantitima se demande où est passée cette organisation qui sous-traite de la taxe du courant électrique et qui avait promis de mieux faire en maximisant les recettes afin d'améliorer la production du courant électrique.

Pour lui, ce partenariat public-privé serait à la base de cette situation pour avoir mis au chômage forcé les ouvriers de la société nationale de l'électricité qui d'ailleurs faisait mieux leur travail de recouvrement mensuel.

« Est-ce chaque ménage qui est capable de payer 4 factures si elles seraient déposées par les agents de ROI? Et pourquoi cette organisation a choisi, si tel est le cas de ne plus déposer les factures mensuellement? » S’interroge Namur Kantitima.

Pour lui, l'on peut pas à tout moment exiger une bonne desserte en courant électrique et à temps et pas se poser la question de savoir comment l'on paie aujourd'hui le personnel et l'entretien du matériel, si les factures ne sont pas déposées et par ricochet non payées.

 Il demande également que la gestion financière soit orthodoxe et à hauteur de combien les retenues pour l'éclairage public ont réalisé, pour qu'enfin cette situation soit tirée au clair et que les responsabilités soient dégagées.

 Néanmoins, il dénonce le fait que l'Organisation Réseau d'Ouvriers d'Impact qui a pris le risque de distribuer toutes les factures puisse se manifester incompétente et aurait engagé deux frères, 3 cousins et 4 belles sœurs pour distribuer les factures dans toutes la ville de Bukavu.

 

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Uvira: Arrêt de trafic frontalier KAVIMVIRA-GATUMBA à partir de ce mardi 03 Mars

Les organisations des transporteurs et petits commerçants transfrontaliers réunis au sein de la Nouvelle Société Civile Congolaise, décrètent l'arrêt de trafic transfrontalier KAVIMVIRA-GATUMBA à partir de ce mardi ...

Économie - il y a un moisLire la suite

La RDC réduit son budget de 50 %, coup dur pour les grands projets sociaux du président

Moins 50 % : la République démocratique du Congo (RDC) doit revoir son budget 2020 à la baisse de près de moitié, a annoncé lundi le ministère des Finances, un coup dur pour les grands projets anti-pauvreté du pr&e...

Économie - il y a 2 moisLire la suite

Bukavu-Dossier ISP : Tentatives de corruption et d'intimidations, les étudiants signataires mette...

Les étudiants signataires de la lettre adressée au ministre national de l'enseignement supérieur et universitaire demandant un audit financier mixte pour évaluer la gestion du comité de gestion de l'Institut Supérieur Péd...

Économie - il y a 2 moisLire la suite

Bukavu-ISP : Détournement de 323829.4$, les étudiants exigent un audit financier mixte

Dans une lettre adressée au ministre national de l'enseignement supérieur et universitaire, les étudiants de l'Institut Supérieur Pédagogique, dénommés "les Étudiants Bâtisseurs de la Paix", EBP/ISP en sigle,...

Économie - il y a 2 moisLire la suite

Mwenga : Le COJLM alerte sur l’existence d’un circuit mafieux de vente de carburant destiné à ...

Le Collectif des Organisations des Jeunes Leaders de Mwenga "COJLM" en sigle a dans une lettre d'indignation adressée aux partenaires impliqués dans la réhabilitation de la Route Nationale N°5 dénoncé le trafic de vente et achat du...

Économie - il y a 2 moisLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire