Sud-Kivu : début ce lundi 16 Mars des audiences en appel dans l'affaire ministère public et parties civiles Mwami Shisho contre les militants de la lucha.


Image Post

Société Publié le : 16/03/20 à 08:07:42
Par : Aboubakar Kigabi




La première audience en appel dans l'affaire ministère public et parties civiles Mwami Shosho Kamirogosa contre les militants de la Lucha aura lieu ce lundi 16/03 à la prison centrale de Kabare. L'information est livrée par un des conseils de ces militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement et coordinateur pays de l'organisation Partenariat pour la Protection Intégrée "PPI", Me Pascal Mupenda

Dans son communiqué de presse rendu public le 8 Mars 2020, l'ONG de défense des droits humains Partenariat pour la Protection Intégrée  avait regretté la condamnation par le Tribunal de paix de Kalehe  au Sud-Kivu de huit militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement en procès de flagrance le samedi 07/03/2020 à une peine de 15 jours de prison ferme et une amende de 100.000francs congolais et avait saisi le juge d'appel  afin d'annuler l'œuvre du premier juge et ordonner l'acquittement pur et simple de ces militants du mouvement citoyen lutte pour le changement "Lucha".

Le verdict était tombé après qu'ils aient été arrêtés le 05 Mars 2020 en pleine manifestation de sit-in devant le bureau de l'administrateur du territoire de Kalehe en vue de dénoncer le détournement des tracteurs et un canon rapide affecté par le gouvernement au territoire de Kalehe il y a environ cinq ans, et dont ils réclament qu'il y ait éclaircissement sur la question. 

Maitre Pascal Mupenda, Directeur des Programmes en République Démocratique du Congo du Partenariat pour la Protection Intégrée "PPI"  parle de l'insuffisance des éléments présentés par le ministère public pour charger ces militants, mais également dénonce les irrégularités qui auraient entachées cette condamnation, violant de manières flagrantes les articles 3 et 5 de l'édit provincial portant protection des défenseurs des droits de l'homme et des journalistes au Sud-Kivu.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Covid-19-isolement de Bukavu : Le ministère de l'agriculture créera des entrepôts de stockage et ...

Au cours d'une interview accordée à libregrandlac.com le samedi 04 Avril 2020, le ministre provincial de l'agriculture, pêche et élevage au Sud-Kivu Marcelin Bahaya a renseigné que le gouvernement est à pied d'œuv...

Société - il y a 21 hrsLire la suite

Mwenga : un militaire sauvé de justesse après avoir assassiné un creuseur d'or à Lugushwa.

Un militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo a tiré à bout portant  sur un creuseur d'or à lugushwa Mapale. Cet assassinat a entraîné une vive tension entre la population et les militai...

Société - il y a 21 hrsLire la suite

Nord-Kivu : Enlèvement d'un prêtre catholique à Rutshuru

Annoncé ce matin par le bureau du diocèse de Goma, monsieur l'Abbé FAUSTIN VAYIRE curé de la paroisse de Katwe dans la chefferie de Bwito, vient d'être enlevé par les inconnus sur le tronçon Kibirizi-Rwindi en plein parc n...

Société - il y a 2 joursLire la suite

Sud-Kivu: Nous n'avons pas deux chefs au pays, l'eau et l'électricité sont gratuites pendant cette...

Plusieurs opinions s'expriment sur la déclaration du Directeur provincial de la régie de distribution d’eau, demandant à la population de continuer à payer les factures en ces mois de Covid 19, le député national Maisha Bi...

Société - il y a 3 joursLire la suite

Ebola : La protection Civile du Nord-Kivu remet les activités EDS à la communauté et sensibilise ...

Dans un message du Coordonnateur de la Protection Civile du Nord-Kivu de ce samedi 04 Avril, Joseph  MAKUNDI prépare moralement les habitants des zones touchées par l’épidémie à se préparer pour la prise en charge de ...

Société - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire