Sud-Kivu : 13 mouvements citoyens et organisations de la société civile exigent la libération de Vital Kamerhe dans l'extrême urgence.


Image Post

Politique Publié le : 15/04/20 à 15:27:52
Par : Aboubakar Kigabi




13 Mouvements citoyens et organisations de la société civile en province du Sud-Kivu ont dans une déclaration rendue publique ce mercredi 15 Avril 2020, ont fustigé non seulement l'activisme de certains acteurs sociaux à l'instar de Jean-Claude Katende et Georges Kapiamba qui se positionneraient comme des portes paroles de la justice dans le dossier du directeur de cabinet du chef de l'État M. Vital Kamerhe, mais aussi le non-respect de la procédure judiciaire qui a conduit à son arrestation et détention à la prison centrale de Makala à Kinshasa.

Ces mouvements citoyens et organisations de la société civile constitués de : Rien sans le Peuple, OBAPG/RDC,  Il est Temps, Réveille-toi Kabare, Telema, Lucha/RDC, UJDBU, Prenons Conscience Panafricaine, Ça Suffit, SSO/Sud-Kivu, S40, Refedog, pense à un plan savamment monté contre M. Vital Kamerhe et sont de ceux qui soutiennent un État de droit ; tout en disant non à une justice à double  Vitesse. 

Ils ne comprennent pas comment Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l'État ayant un rang de vice premier ministre qui était invité, puisse être arrêté le même jour et conduit à la prison centrale de Makala, pourtant l'ancien ministre de la santé M. Oly Ilunga, poursuivi pour détournement a été assigné dans une résidence surveillée plus de 6 mois avant sa condamnation ; mais aussi le coordinateur adjoint du mécanisme national de suivi de mise en œuvre de l'accord cadre d'Addis-Abeba, qui dans l'affaire Deo Engulu III, avait été transféré au parquet général de la République près la cour suprême de justice après que le parquet de Matete qui instruit le dossier Vital Kamerhe, se soit déclaré incompétent car l'accusé avait été nommé par ordonnance présidentielle et avait rend de vice-ministre.

Ces organisations estiment , qu'il est impérieux de revenir sur le dossier de l'assassinat de Floribert Chabeya, Rossy Mukendi, les experts des Nations-Unies, le rapport Luzolo Bambi, l'affaire Bukangalonzo et plus récemment les déclarations du secrétaire permanent du PPRD, M. Emmanuel Shadary, sur le détournement présumé de 200 millions de dollars américains par M. Albert Yuma.

Avec des manifestations des pro-Vital Kamerhe à travers toute la République Démocratique du  Congo, ces mouvements citoyens et organisations de la société civile craignent la propagation du coronavirus et la transformation de ce dossier en un conflit tribalo-ethnique qui risquerait d'imploser la paix déjà précaire à l'Est de la République Démocratique du Congo.

En vue de limiter cette propagation du coronavirus et de préserver l'unité du pays, ils exigent la libération  dans l'extrême urgence du directeur de cabinet du chef de l'État, M. Vital Kamerhe, toute en leur rassurant de la poursuite normale du procès afin que justice soit équitablement rendue et que le peuple congolais soit fixé sur cette affaire du programme de 100 jours du président de la République.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Procès 100 jours : Le juge président Raphaël Yanyi Ovungu est mort

La police Nationale Congolaise a confirmé la mort du juge président dans le procès 100 jours en cours à la prison centrale de Makala. Selon la police de Kinshasa, Raphaël Yanyi Ovungu est mort  de suite d'une crise cardiaque aux env...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Procès de 100 jours : Bukavu peint aux affiches réclamant la libération de Vital Kamerhe.

Après la deuxième audience du procès opposant la République au président de l'Union pour la Nation Congolaise M. Vital Kamerhe, la ville de Bukavu, sa base électorale s'est réveillée aux couleurs des affiches r&eac...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Destitution de Kabund-Kasaï Oriental : les jeunes de l'UDPS manifestent et menacent de brûler le s...

Après la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président du bureau de l’Assemblée nationale lundi 25 mai par les députés nationaux, les jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Programme de 100 jours : NGASA-FATSHI invite la justice à élargir les enquêtes au Sud-Kivu.

Dans sa déclaration relative au programme d'urgence de 100 jours du président de la République Démocratique du Congo, la Nouvelle Génération d'accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'État (NGASA) salue et en...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Ass.Nat-déchéance de Kabund : Jeanine Mabunda salue l'esprit démocratique et l'État de droit

La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Lioko, a salué l’esprit démocratique et l’État de droit ayant conduit à la déchéance du député national Jean-Marc Kabund de so...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire