Sud-Kivu : Port obligatoire des cache-nez, la NDSCI décourage la consécration de l’arbitraire et des tracasseries


Image Post

Politique Publié le : 29/04/20 à 05:35:43
Par : Aboubakar Kigabi




La Nouvelle Dynamique de la société civile "NDSCI" a dans son communiqué de presse rendu public le mardi 28 Avril 2020, fustige les dérapages et autres tracasseries dont sont victimes les citoyens de la part de certains éléments de services de sécurité qui ont trouvé dans la pandémie de coronavirus une occasion cynique de s’enrichir.

Pour la NDSCI, le port des masques demeure une des mesures efficace pour se protéger contre covid-19, mais il ne doit pas constituer une raison de plus d’angoisser les citoyens, pauvres, au départ, et qui ne sont pas tous, en mesure de s’en procurer.

Pour l’après midi de mardi 28 avril, cette structure a noté plus d’une centaine de cas d’interpellation par les éléments de la Police nationale congolaise, notamment à Nyawera où des citoyens ne portant pas les masques ont été arrêtés, suivi d’un rançonnement indu et injustifié allant de 10.000 à 50.000FC.

La NDSCI décourage l’autorité provinciale dans sa démarche visant à officialiser les tracasseries dont sont victimes ses concitoyens par cet énième arrêté annoncé et fixant à 5000 FC l’amende à payer pour non port des masques.

Le président national de la NDSCI M. Jean-Chrysostome Kijana, porte à la connaissance de l’autorité provinciale que depuis sa mesure décrétant obligatoire le port des masques, ils sont plusieurs milliers de ses administrés à Bukavu comme à l’intérieur de la Province, à avoir été interpellés, torturés, humiliés et soumis à des fortes amendes.

Lesquelles amendes n’ont jamais été canalisées ni empochées pour le compte du trésor public et/ou de la Province.

"Faut-il rappeler à l’autorité provinciale que c’est suite à tous ces dérapages que le Commissaire Provincial de la PNC, réceptif des plaintes et autres doléances d’organisations de défense des droits humains et de certains élus du peuple, venait il y a pas très longtemps d’ordonner à ses éléments de mettre fin à ces comportements belliqueux et portant atteinte à la dignité humaine", peut-on dans son communiqué de presse.

Tout en encourageant le port des masques, cette structure citoyenne estime aussi que toute nouvelle mesure du Gouverneur de Province, sans une étude et consultation préalable ne serait que la consécration de l’arbitraire et des tracasseries de la part des éléments de services de sécurité et risquerait d’entrainer une confrontation déplorable entre les citoyens et leurs services de sécurité.


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Procès 100 jours : Le juge président Raphaël Yanyi Ovungu est mort

La police Nationale Congolaise a confirmé la mort du juge président dans le procès 100 jours en cours à la prison centrale de Makala. Selon la police de Kinshasa, Raphaël Yanyi Ovungu est mort  de suite d'une crise cardiaque aux env...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Procès de 100 jours : Bukavu peint aux affiches réclamant la libération de Vital Kamerhe.

Après la deuxième audience du procès opposant la République au président de l'Union pour la Nation Congolaise M. Vital Kamerhe, la ville de Bukavu, sa base électorale s'est réveillée aux couleurs des affiches r&eac...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Destitution de Kabund-Kasaï Oriental : les jeunes de l'UDPS manifestent et menacent de brûler le s...

Après la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président du bureau de l’Assemblée nationale lundi 25 mai par les députés nationaux, les jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Programme de 100 jours : NGASA-FATSHI invite la justice à élargir les enquêtes au Sud-Kivu.

Dans sa déclaration relative au programme d'urgence de 100 jours du président de la République Démocratique du Congo, la Nouvelle Génération d'accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'État (NGASA) salue et en...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Ass.Nat-déchéance de Kabund : Jeanine Mabunda salue l'esprit démocratique et l'État de droit

La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Lioko, a salué l’esprit démocratique et l’État de droit ayant conduit à la déchéance du député national Jean-Marc Kabund de so...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire