RDC : ACAJ s'oppose au projet de décret de création du secrétariat d'un ancien chef de l'État.


Image Post

Politique Publié le : 05/05/20 à 19:30:32
Par : Aboubakar Kigabi




Dans une correspondance adressée au premier ministre congolais et dont copie est parvenue à Libregrandlac.com, l'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice "ACAJ" en sigle demande l'abandon de l'examen du projet de décret portant création, organisation et fonctionnement du secrétariat d'un ancien Président de la République.

ACAJ s'appuie  sur l'état défaillant de plusieurs services publics qui n'ont bénéficié d'aucune attention des régimes politiques passés et estime qu'il est inacceptable que les infrastructures hospitalières et le corps médical soient placés dans l'incapacité de réaliser des dépistages appropriés et d'assurer une prise en charge adéquate des malades avérés en cette période de coronavirus.

Les enseignants, magistrats ainsi que toutes les autres catégories socio-professionnelles qui n'ont jamais vu leurs situations s'améliorer, quelques soient les promesses intenables du régime passé et que pareil processus soit lancé en vue de gratifier certaines personnes.

Cette association rappelle en outre le premier ministre, que le peuple congolais attend de lui la réalisation du programme d'action sur base duquel son gouvernement a été installé par l'Assemblée Nationale et qu'emprunter une voie contraire à la satisfaction des besoins essentiels du peuple éroderait tout le capital qu'il bénéficie de la part des congolais.

L'Association Congolaise pour l'accès à la Justice recommande d'orienter les priorités exclusivement à la rencontre des besoins des plus démunis et plaide pour l'abandon définitif de l'examen du projet de décret en gestation sur les modalités d'application de la loi n°18/021, du 26 Juillet 2018, portant statut des anciens présidents de la République élus et fixant les avantages raccordés aux anciens chefs de corps constitués.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Ituri : La CPI préoccupée par les nombreux rapports signalant une montée de violences graves

Dans un communiqué de la cour pénal international (CPI) dont la copie a été réservée à libre grand lac ce jeudi 04 juin, madame la procureure de la Cour pénale Internationale, Fatou Bensouda, se dit préoccup...

Politique - il y a 22 hrsLire la suite

Covid-19 en RDC : Le CCNSC recommande la mise en place urgente d'une cellule d'analyses sur le bén...

A l'issue d'une réunion des teams leaders du Cadre de Concertation National de la Société Civile de la République Démocratique du Congo "CCNSC-RDC" a adressé un mémorandum relatif au contexte actuel lié à la...

Politique - il y a 4 joursLire la suite

RDC: Le Problème d'insécurité divise les Caucus des députés nationaux de l'est.

Les députés nationaux du Sud-Kivu se sont désolidarisés de la pétition initiée Contre le ministre de la défense nationale. Tout élu de la province du Sud-Kivu qui va signer la pétition Contre le ministre de...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

RDC : Dixième anniversaire de l'assassinat de Floribert Chebeya, PPI lance la campagne "Justice pou...

1 Juin 2010 - 1 Juin 2020, 10 ans jour pour jour après l'assassinat de l'activiste de droits de l'homme Floribert Chebeya à Kinshasa en République Démocratique du Congo. L'organisation Partenariat pour la Protection Intégrée "P...

Politique - il y a 5 joursLire la suite

RDC : Théo Ngwabidje parmi les gouverneurs qui profitent de l'État d'urgence pour museler la liber...

Des activistes des droits de l'homme, les journalistes et les acteurs politiques sont la cible des certaines autorités provinciales en République Démocratique du Congo depuis l'instauration de l'État d'urgence en Mars 2020, par le chef de l'&...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire