RDC-Dossier VK : L’Inter fédéral des jeunes de l'UNC-SK Héritier Ndjadi parle d'un complot judiciaire et politique contre le Kivu (Tribune).


Image Post

Politique Publié le : 08/05/20 à 08:41:52
Par : Aboubakar




L'arrestation du directeur  de cabinet du chef de l'État M. Vital Kamerhe a suscité des réactions au sein de la communauté congolaise jusqu'à pousser certains à croire que le grand Kivu est victime d'un complot afin d'éliminer ses leaders dans la gestion de la République Démocratique du Congo.

Voici la tribune de L'Interfédéral à d'intérim de la jeunesse de l'Union pour la Nation Congolaise du Sud-kivu, Me Héritier Ndjadi : 

Depuis l'aube des temps, les clivages Est-Ouest ont bloqué le développement d'un grand et richissime pays au centre de l'Afrique, la République Démocratique du Congo.

Ceci parce que certains estiment être congolais plus que les autres et pensent être les seuls à avoir le monopole et le droit de bénéficier des richesses de ce pays, chose que nous devons en ce 21e siècle décourager.

Parce-que le Congo est UN et indivisible.

Ces injustices et inégalités sociales basées aux clivages Est-Ouest refont surface avec fracas en cette année 2020, année à laquelle le peuple Congolais aspirait déjà à une unité suite à l'alternance politique issue des élections de 2018, dans laquelle un Président honoraire de l'Est a quitté le pouvoir pour le Chef de l'État actuel de l'Ouest, précisément au Centre, avec un directeur de Cabinet de l'Est.  Une histoire que nous n'avions jamais vécue dans le passé, et qui donnait déjà espoir, avec un lendemain prometteur.

 

Mais comme chasser le naturel, revient au galop, les enfants du Kivu, ses voient aujourd'hui écarter petit à petit de la scène politique par la justice, comme qui dirait ils étaient les seuls impliqués dans le programme de 100 premiers jours du Chef de l'État Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Le cas le plus étonnant et touchant est celui de l'homme fort du Kivu et Directeur de cabinet du Chef de l'État, l'Honorable Vital KAMERHE victime d'un complot politique, accusé et détenu dans la prison de Makala avec violation de la procédure judiciaire, chose qui laisse croire qu'il était le seul visé pourtant, les personnes comme François BEYA, Jean Marc KABUND, KAZADI, plusieurs fois citées dans le dossier 100 jours, mais jamais invitées, ni interpellés par la justice.

Y ajouter les membres de la famille biologique du chef de l'État, qui sont cités dans plusieurs salles dossiers d'enrichissement dans le secteur minier et rétro-commissions, restent libre comme de l'air. Pouvons-nous croire à une justice de deux poids deux mesures ?

OGEFREM, GECAMINES, OVD, SOCOC, tous des Kivutiens visés par la justice, qu'est-ce qui se cache derrière ce jeu politique ?

Pour le programme de 100 jours, les sociétés de l'Ouest ont toutes bénéficié des costauds financements mais aucun audit ne fait pour elles et jamais interpellées par la justice,  pourtant celles de l'Est qui se sont préfinancées avec un délai d'exécution des travaux jusqu'à Novembre, déjà en Avril nous assistions aux arrestations des opérateurs économiques dont Mr MODE de la SOCOC qui avec son collaborateur Mr Vanny BISHWEKA, ont ménagé aucun effort pour financer les travaux au Nord et au Sud-Kivu avec un crédit négocié à la TMB, et que jusque-là le gouvernement n'a pas remboursé.

Jusqu'à quand devrions-nous laisser passer cette mauvaise foi, qui frise et cherche à écarter les fils du Kivu ?

Notre pays n'est uni que dans certaines circonstances, une unité de façade non bénéfique et équitable pour le Kivu.

Même pour les rétrocessions aux Provinces, seul le Kivu n'en bénéficie presque pas, comment va-elle se développer ? Les barèmes salariaux n'en parlent pas. L’heure est de nous dire les vérités afin de changer les choses et développer notre pays.

Le Congo étant un et indivisible, la répartition de nos richesses devrait se faire de manière équitable, et la justice ne devrait pas être de deux poids deux mesures, car dit-on seule la justice élève une nation.

Aux jeunes de la RDC de se mettre ensemble et trouver solution là où nos ancêtres ont échoué afin de reconstruire un pays grand, rêvé par Lumumba, Mzee Kabila, Kimbangu.

Aux Kivutiens de se lever et dire NON à cette marginalisation qui tue notre pays en général et nos provinces en particulier.

ENSEMBLE NOUS BATIRONS UN PAYS PLUS BEAU QU'AVANT, DANS LA PAIX, LA JUSTICE ET LE TRAVAIL.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Procès 100 jours : Le juge président Raphaël Yanyi Ovungu est mort

La police Nationale Congolaise a confirmé la mort du juge président dans le procès 100 jours en cours à la prison centrale de Makala. Selon la police de Kinshasa, Raphaël Yanyi Ovungu est mort  de suite d'une crise cardiaque aux env...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Procès de 100 jours : Bukavu peint aux affiches réclamant la libération de Vital Kamerhe.

Après la deuxième audience du procès opposant la République au président de l'Union pour la Nation Congolaise M. Vital Kamerhe, la ville de Bukavu, sa base électorale s'est réveillée aux couleurs des affiches r&eac...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Destitution de Kabund-Kasaï Oriental : les jeunes de l'UDPS manifestent et menacent de brûler le s...

Après la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président du bureau de l’Assemblée nationale lundi 25 mai par les députés nationaux, les jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Programme de 100 jours : NGASA-FATSHI invite la justice à élargir les enquêtes au Sud-Kivu.

Dans sa déclaration relative au programme d'urgence de 100 jours du président de la République Démocratique du Congo, la Nouvelle Génération d'accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'État (NGASA) salue et en...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Ass.Nat-déchéance de Kabund : Jeanine Mabunda salue l'esprit démocratique et l'État de droit

La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Lioko, a salué l’esprit démocratique et l’État de droit ayant conduit à la déchéance du député national Jean-Marc Kabund de so...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire