RDC : le président Tshisekedi nomme un intérimaire à Kamerhe, ce dernier écroué en prison


Image Post

Politique Publié le : 13/05/20 à 14:19:58
Par : Gaël Mpoyo




Désiré Casimir Kolongele Eberande était l’adjoint de Vital Kamerhe dont le procès pour détournement de deniers publics a commencé lundi à Kinshasa.

La présidence de la République démocratique du Congo a annoncé mardi soir la désignation d’un intérimaire à la place du directeur de cabinet du chef de l’Etat Vital Kamerhe, au lendemain de l’ouverture de son procès pour corruption présumée.

La demande de remise en liberté provisoire de M. Kamerhe, principal allié politique du président Félix Tshisekedi dans sa conquête du pouvoir, a par ailleurs été rejetée, ont rapporté des médias congolais.

“Consécutivement à l’empêchement circonstanciel” de M. Kamerhe, le président Tshisekedi a chargé son directeur de cabinet-adjoint Désiré Casimir Kolongele Eberande “d’assumer l’intérim”, selon un communiqué lu en soirée à la chaîne d’Etat RTNC par un porte-parole du président.

Détenu depuis le 8 avril, M. Kamerhe est accusé avec deux autres prévenus du détournement de 50 millions de dollars. Il n’a pas démissionné de sa fonction.

Il a comparu lundi lors de la première audience de son procès, renvoyé au 25 mai “pour la poursuite de l’instruction”.

Kamerhe est plus précisément accusé d’avoir détourné des fonds destinés au financement de grands travaux lancés par le chef de l’Etat après son investiture le 24 janvier 2019.

“Je n’en étais pas le seul superviseur. Nous étions une équipe de supervision, neuf au total”, a-t-il déclaré lors de l’audience, citant les fonctions et les noms de quelques-uns de ses collègues.

Annoncée par les avocats lors de l’ouverture du procès, sa demande de remise en liberté provisoire a été rejetée, a rapporté la radio onusienne Okapi, qui cite une ordonnance du Tribunal de grande instance”.

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Procès 100 jours : Le juge président Raphaël Yanyi Ovungu est mort

La police Nationale Congolaise a confirmé la mort du juge président dans le procès 100 jours en cours à la prison centrale de Makala. Selon la police de Kinshasa, Raphaël Yanyi Ovungu est mort  de suite d'une crise cardiaque aux env...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

Procès de 100 jours : Bukavu peint aux affiches réclamant la libération de Vital Kamerhe.

Après la deuxième audience du procès opposant la République au président de l'Union pour la Nation Congolaise M. Vital Kamerhe, la ville de Bukavu, sa base électorale s'est réveillée aux couleurs des affiches r&eac...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Destitution de Kabund-Kasaï Oriental : les jeunes de l'UDPS manifestent et menacent de brûler le s...

Après la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président du bureau de l’Assemblée nationale lundi 25 mai par les députés nationaux, les jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Programme de 100 jours : NGASA-FATSHI invite la justice à élargir les enquêtes au Sud-Kivu.

Dans sa déclaration relative au programme d'urgence de 100 jours du président de la République Démocratique du Congo, la Nouvelle Génération d'accompagnement et de Soutien aux Actions du chef de l'État (NGASA) salue et en...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Ass.Nat-déchéance de Kabund : Jeanine Mabunda salue l'esprit démocratique et l'État de droit

La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Lioko, a salué l’esprit démocratique et l’État de droit ayant conduit à la déchéance du député national Jean-Marc Kabund de so...

Politique - il y a 3 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire