Sud-Kivu : Une femme et ses 2 filles torturées puis jetées en prison après s’être opposées à la vente de leur parcelle (Un témoin)


Image Post

Société Publié le : 22/05/20 à 19:11:43
Par : Amani Bafurha




L’histoire s’est déroulée en ville de Bukavu sur Av. Résidence N°36, en date du 06 mai 2020. Selon un témoin qui s’est confié à libre grand lac, le parquet général de Bukavu a réussi à déguerpir la famille de Monsieur Christophe Murhabazi sans jugement ni procès ni une mise en demeure. Madame Bahati Louise, femme du ménage a été humiliée par la police, tabassée puis conduite en prison avec ses deux filles pour avoir refusé de vendre le seul héritage de ses enfants.

  ‘‘ Madame Bahati Louise, alors qu'elle séjournait au domicile de ses parents situé au n°36 de la même avenue a été victime des actes de violation des droits de l'homme. Elle a été tabassée par les policiers qui lui ont enlevé tous les habits, torturé en présence d'une grande foule avant de l’embarquer dans leur véhicule pour l'amener à un endroit inconnu. Aujourd'hui, il y a peu, j'ai entendu qu'elle se trouve déjà en la prison centrale de Bukavu avec sa cousine et sa mère. Tout ceci parce qu'elles ont osé s'opposer à la vente illicite de leur unique maison familiale par son père,’’ explique ce témoin dont nous taisons le nom pour des raisons de sécurité.

 Pour ce témoin, la parcelle a été vendue par monsieur Murhabazi Christophe, père de la famille à des inconnus. Elle appartient à cette famille depuis 2006, et seul le mari gardait les Titres.

 ‘‘ Les enfants ont été dispersés depuis le 06 mai 052020, date du déguerpissement,  la mère et ses 2 filles ont été jetées dans la prison centrale de Bukavu. Actuellement ils sont sans abris et passent la nuit sous la belle étoile,’’ explique ce témoin.

 La famille en difficulté réclame justice, un procès équitable et leur réinstallation dans leur maison. En cette période où le pays fait face à une crise sanitaire, le président de la république avait pourtant interdit tout déguerpissement de la famille dans sa maison quel que soit le motif. Maître Cuma Cizungu Emmanuel,  Avocat de la famille vit en cavale car il craint pour sa sécurité. Il recevrait des menaces sur son téléphone.  


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


Pénurie d’eau à Goma: Les militants de la Lucha en marche pacifique pour réclamer l'accès à l...

Les militants du mouvement de lutte pour le changement LUCHA ont organisé ce vendredi 05 juin, une marche pacifique pour réclamer l'accès à l'eau en ville de Goma pendant cette période du Covid19.  La marche est partie du lieu a...

Société - il y a 17 hrsLire la suite

Sud-Kivu : L'armée a tué 5 éléments de la coalition des groupes armés Gumino, Android et Makani...

La coalition des groupes armés Gumino, Android et Makanika a attaqué les positions des Forces Armés de la République Démocratique du Congo dans 3 villages du territoire de FIZI au Sud-Kivu. Le Capitaine Dieudonné Kasereka, port...

Société - il y a 18 hrsLire la suite

Covid19 : Le Nord-Kivu enregistre 5 nouveaux cas

Selon le rapport épidémiologique du comité multisectoriel de la riposte à la pandémie publié ce vendredi 05 juin, la province du Nord-Kivu a enregistré 5 nouveaux cas.     ‘‘ Depuis le dé...

Société - il y a 19 hrsLire la suite

Mongala : Le PPI dénonce la fermeture de quatre médias et l'arrestation d'un journaliste et trois ...

Dans son communiqué de presse, L'ONG de défense des droits humains Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) dénonce avec la persistance de l'arrestation arbitraire et détention illégale du journaliste Fabrice Ngani d...

Société - il y a 24 hrsLire la suite

Bukavu : la meilleure manière de lutter contre la Covid-19 est de sensibiliser la population au lie...

La ville de Bukavu au sud-kivu compte aujourd'hui 35 cas positifs de coronavirus virus, 6 décès et 3 guéris. Face à cette situation, l'autorité provinciale a pris une série de mesures notamment le confinement de la commune d'Iba...

Société - il y a 24 hrsLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire