Image Post

Sud-Kivu : Des habitants exigent la publication des annexes du rapport Mapping.

Des milliers de personnes ont répondu présent à l'appel des forces vives de la société civile de la province du Sud-Kivu demandant la mise en œuvre effective des recommandations issues du rapport mapping concernant les violations les plus graves des droits de l'homme et du droit international humanitaire commises en République Démocratique du Congo entre 1993 et 2003.

 

A l'occasion de cette marche tenue ce Jeudi 1 Octobre 2020, ces habitants ont à travers leur mémorandum adressé au secrétaire général de Nations-Unies dit être convaincus qu'il n'y aura ni sécurité ni développement durable en République Démocratique du Congo et dans la région de grands lacs sans respect des droits humains et sans recours à une justice indépendante et impartiale, mais aussi la publication des annexes du rapport Mapping reprenant les noms des auteurs des massacres des congolais depuis 1993.

 

Ils ont en outre demandé au secrétaire général des Nations Unies de soutenir les efforts pour l'établissement des mécanismes de recherche de la vérité, de programme de réparation et de garanties de non-répétition, telles qu'une réforme profonde de secteur de la sécurité et de la justice.

 

Cette marche pacifique organisée est partie de la place Munzihirwa, passant par Sonas-feu rouge pour chuter au gouvernorat de province où le mémorandum a été lu et déposé dans les mains du gouverneur de province.

 

laissez votre commentaire