RDC - Grogne au sein du parti au pouvoir : une affaire d'interprétation des textes.


Image Post

Politique Publié le : 17/05/19 à 05:50:08
Par : Africanews




Des membres de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ont du mal à s’accorder sur le « camarade » qui devrait être désigné président intérimaire, en raison de l’indisponibilité du président devenu chef de l‘État.

L’affaire continue de défrayer la chronique à l’intérieur de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). L’affaire, ce sont les actes de vandalisme posés le 8 mai dernier dans la résidence d‘Étienne Tshisekedi, fondateur du parti, décédé en 2018.

« La résidence de feu Étienne Tshisekedi demeure le symbole de notre lutte, le temple mythique de la démocratie et lieu sacré de notre résistance politique. Le drame observé le 8 mai constitue un véritable crime de lèse-majesté, en même temps qu’un acte de haute trahison vis-à-vis de toutes les victimes et de tous les martyrs de la démocratie pour la libération du peuple congolais », a déploré mercredi 15 mai, Paul Kapita, un membre du parti.

Pour Kapita, le parti devrait mettre en place « une commission ad hoc pour rétablir les responsabilités des uns et des autres dans l’intérêt supérieur de l’UDPS ».

Combinés aux bagarres qu’il y a eu le même jour entre militants de l’UDPS, ces actes de vandalisme, cachent mal le malaise profond qui rythme ces derniers temps la vie de l’UDPS. Tant le torchon brûle entre des fidèles de Jean Marc Kabund-A-Kabund et ceux de Jacquemin Shabani, respectivement président par intérim et responsable des questions électorales au sein de l’UDPS.

Le président ou les textes ?

Selon les partisans de Shabani, le secrétaire général Kabund-A-Kabund, ne mérite pas d’assurer l’intérim au poste de la présidence du parti. Et cette frange évoque les textes régissant le fonctionnement de l’UDPS.

« En cas de décès, de démission, d’empêchement définitif, expiration de mandat ou interdiction d’exercer du président du parti, un directoire composé du président en exercice de la Convention Démocratique du Parti (CDP), du secrétaire général du parti et du président de la Commission électorale permanente (CEP), assume son intérim pour un délai ne dépassant pas 30 jours au cours duquel il est tenu de convoquer une session extraordinaire du congrès », peut-on lire à l’article 26 des statuts de l’UDPS.

Argument balayé par le camp Kabund-A-Kabund qui rappelle qu‘à l‘époque où le président-fondateur du parti se trouvait en Europe pour des raisons médicales, l’intérim n‘était pas assuré par le directoire, plutôt par le secrétaire général.

Désormais au-dessus de la mêlée en tant que chef de l‘État, le président du parti Félix Tshisekedi semble avoir du mal à départager les deux camps. Et pourtant, c’est bien lui-même qui avait nommé Kabund-A-Kabund à ce poste de président par intérim de l’UDPS. « Jean-Marc Kabund va user de toutes les prérogatives reconnues au président du parti », instruisait Tshisekedi dans une lettre rendue publique en fin janvier dernier au lendemain de son investiture en tant que président de la République.

Voilà qui va plonger l’UDPS dans une question fort délicate. Celle de savoir si la note du président prime sur les textes en vigueur dans un parti.

 

 


Partagez cet article :

Articles à lire sur le même sujet :


RDC : la police empêche une marche interdite de l'opposition

La police a empêché vendredi à Kinshasa une marche interdite en surveillant de près son instigateur, l’opposant et ex-candidat à l‘élection présidentielle Martin Fayulu, qui dénonce les massacres et la &...

Politique - il y a 23 hrsLire la suite

RDC : l'ONU balaie toute "balkanisation" du géant d'Afrique

Les Nations unies ont balayé mercredi toute “balkanisation” de la République démocratique du Congo, plus grand pays d’Afrique sub-saharienne où la peur d’un morcellement de l’unité nationale est de nouveau...

Politique - il y a 2 joursLire la suite

RDC : affrontements entre armée et rebelles dans une province de l'est (médias)

En RDC, la localité de Salamabila dans le Maniema à l’est en feu. D’après des témoins cités par des médias congolais ont fait état de combats qui ont opposé ce samedi Forces armées de R...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Balkanisation de la RDC: Pour l'UNC et l'UDPS, la menace rwandaise a cessé d'exister dès leur acce...

Le débat sur la balkanisation de la République Démocratique du Congo s'amplifie et inquiète plus d'un congolais. C'est le cas de Marcelin CIKWANINE, qui se reconnaît comme un patriote résistant. Il fait remarquer comment en 2009...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Sud-Kivu-Ultimatum aux députés de l'Afdc-a : Si Théo Ngwabidje maîtrisait le jeu politique, il d...

Le Front Commun pour le Congo avance avec le processus de destitution du Gouverneur de province Théo Ngwabidje. Après avoir lancé un ultimatum aux députés provinciaux de l'Afdc-A de se choisir un camp politique, la situation semble to...

Politique - il y a 6 joursLire la suite

Annonce
PROGRAMMES DE VOYAGES
  • Matin (Du mardi au vendredi) : GOMA - BUKAVU
  • Chaque soir : BUKAVU - GOMA - BUKAVU

Contacts :
+243 977749937, +243 975468469, +243 894402457
Partagez nous votre commentaire