Image Post

RDC : Le député Josué Mufula qualifie la taxe RAM d'inopportune et sans sens pour le peuple congolais,

C'est lors de son intervention dans l'assemblée nationale à l’ouverture de la session ordinaire ce 29 septembre 2021, qu'il l’a fait savoir, une occasion de tout dire et éclairé  l'opinion sur l'escroquerie du fameuse taxe RAM (Registre des appareils mobiles) dans cette session ordinaire, le ministre des postes télécommunication et nouvelle technologie de l’information et de la communication (PT-NTIC) Augustin Kibasa Maliba devais  expliquer la raison d’être de cette taxe.

Cette question qui fait des polémiques et fâche le peuple, n'a pas encore des réponses satisfaisantes.

Pour Josué Mufula, se dit touché  par les lamentations de la population qui vit avec un revenu mensuel très faible et qui a dû mal à s'en sortir pour payer chaque mois cette taxe RAM.

A sa prise de parole,  le député  Mufula commence par illustrer son intervention avec des exemples clairs retraçant le quotidien de certaines familles à Goma.

« Peut-on imaginer un instant qu’on impose telle taxe aux sinistrés du volcan Nyiragongo situés par exemple à KISOKO dans le Quartier KATOYI de Goma, lesquels sont abandonnés jusqu'à aujourd'hui et se battent pour survivre ? Peut-on comprendre que dans un pays comme le nôtre où la Communication est encore un luxe qu’on rajoute une telle contrainte ? Peut-on imaginer qu’on soutire les peu de crédits à un étudiant qui vivote loin de ses parents soi-disant pour lui faciliter l’accès gratuit à l’internet WIFI?» Dit-il.

A Goma, une certaine population est contre cette taxe RAM qui a été  imposée  sans consultation ni dialogue et soutient le propos de l'honorable Josué  Mufula.

Il faut comprendre que cette taxe RAM est tout simplement l’escroquerie de l’épargne de nos pauvres populations. Il faut que ça soit supprimé.

Josué  Mufula dit que si cette taxe avait été instaurée pour mobile la création des ressources extrabudgétaires en vue de soutenir les  forces armées et services de sécurité surtout en cette période où quelques régions de notre Pays sont sous état de siège, tous allaient  s'aligner pour le paiement.

Après les analyses, le but de cette taxe RAM est pour faciliter le gouvernement à mettre la connexion  WIFI à certaines  universités officielles de KINSHASA

Josué  Mufula veux  des explications claires et nette sur l'importance  de cette dernière et surtout veux que le ministre  éclaire  l'opinion sur la traçabilité de l'argent qui est en train  d'être payé électroniquement à chaque recharge des unités

Notons  que le vœu de la population  congolaise rencontré déjà l'interpellation du député  Josué  Mufula au ministre des postes télécommunications et nouvelle technologie de l’information et de la communication (PT-NTIC).

Presque tous les députés qualifient cette taxe d’illégale.

 

laissez votre commentaire