Image Post

RDC : Jules Alingeti interpellé à l'assemblée nationale

Le dossier "Jules Alingete" prend une nouvelle allure. L’inspecteur général des Finances de la République Démocratique du Congo est sous le coup fait d’une interpellation devant la représentation nationale pour ses propos "négationistes" de la guerre dans l’Est du pays.

L’initiative est du député national Jackson Ausse Afingoto, élu d’Irumu dans la province de l'Ituri. Cet élu se réfère aux différentes dispositions du règlement intérieur de l'assemblée nationale. Son interprétation contre Jules Alingeti a été déposée ce jeudi 28 avril 2022 à l'assemblée nationale.


Le député national Jackson Ausse veut obtenir des explications devant les élus du peuple sur ses propos tenus devant un panel d’investisseurs aux États-Unis. Au cours de cette rencontre, le patron de l’Inspection Générale des Finances (IGF) avait indiqué qu’il n’y a pas de guerre ni insécurité en République Démocratique du Congo et qu’elle se déroulait à plus de deux mille (2000) kilomètres de Kinshasa.

Commentaires (Total : 3)

J
Jules Alengete doit etre consulté par un specialiste. Si un membre de sa famille,, sa femme et ses filles en particulier avaient submit les attrocités subies par les femmes de l'EST de la RDC, il ne tiendrait pas ce languague. IL merite la prison 29/04/2022 13:01:10

L
LWASHIGA FURAHA SOLANGE 29/04/2022 12:53:20

Si j'avais le pouvoir, Jules Alingete devrait etre demis de ses fonctions, repondre devant la justice pour ses propos negacionnistes, humuliant, crachant sur la misère, les violations massive des droits humains et des femmes en particuliers,..se moque des miillions de morts a cause d une guerre im...

P
Philippe Ruvunangiza 29/04/2022 09:08:55

Ce Monsieur devrait être demis de ses fonctions et poursuivi en justice. Le monde doit apprendre à respecter les souffrances des populations congolaises. La recherche d'investisseurs ne justifie pas que même des responsables congolais se permettent de minimiser cette souffrance.

laissez votre commentaire