Image Post

Nord-Kivu : Street Child-UK et ses partenaires plaident pour l’effectivité de la localisation de l’aide aide humanitaire en RDC, RCA et au Burundi

Lors d’une conférence-débat sous le thème : "accélérer la localisation dans l'action humanitaire", tenu ce jeudi 28 avril 2022 à Goma, l’ONG Street Child-UK et ses partenaires ont ému le vœu de voir l’effectivité de la localisation de l’aide aide humanitaire en RDC, RCA et au Burundi.

Dans le cadre du projet « Appui à l’avancement du
leadership local dans la mise en œuvre des projets pluriannuels de
résilience du système éducatif dans la région des grands lacs et en
RCA (ALLIE) », l’ONG
Street Child en collaboration avec « Expertise Humanitaire et Sociale » préconise que l'action humanitaire soit menée par les ONG locales au maximum et définit les stratégies pour renforcer le leadership local dans la mise en œuvre des projets au profit des communautés locales.

 

 

Cette initiative vise un changement total dans le système de mise en œuvre des actions humanitaires et permettra aux ONG locales d’être des véritables acteurs pour répondre aux besoins des communautés car étant les premiers acteurs sur terrain à palper du doigt les vraies causes et besoins de la population locale. Ceci sera possible si les organisations locales et nationales comprennent leurs forces et améliorent leurs faiblesses.

 

C’est dans cette logique que Street Child à travers le Cabinet de Consultance Expertise Humanitaire et Sociale www.expertisehs.org a mené une étude de diagnostic avec comme visé de ressortir les forces, les faiblesses, les menaces, les opportunités, les difficultés et les recommandations communes aux organisations locales et nationales afin de les appuyer à travers le renforcement des capacités pour les rendent efficaces et performantes dans la mise en œuvre des projets.

 

Mieux comprendre le concept "localisation"

 

Dans cet assise, le cabinet Expertise Humanitaire et Sociale a démontré que les ONG locales ont des acquis, des compétences, des bons projets, mais elles manquent juste la voix et marche à suivre pour atteindre les financements sans passer par l'intermédiaire des ONG internationales. Ainsi, il faut une créance de capacitation sur la localisation afin de valoriser les savoir-faire des actions humanitaires.

"Plus que jamais, le rôle important des acteurs locaux dans les actions humanitaires et de développement n'est plus à démontrer. A l'exemple dans la région de grands lacs, leur soutien aux efforts de gouvernance des pays après les multiples crises consécutives aux conflits et à l'instabilité ne peut être ignoré. Elles sont les plus souvent en première ligne pour piloter des approches innovantes ayant les relations les plus étroites avec les réfugiés, les déplacés internes et autres personnes déplacées de force et les communautés d'accueil", dit le Docteur. Albert NIKIEMA Directeur General de Expertise HS.

 

A cette occasion, les principales découvertes et apprentissages émergentes du projet "localisation" ainsi que les analyses des perspectives des uns et des autres sur les changements attendus au niveau de chaque acteur afin de proposer des actions plausibles pour faire progresser le leadership local et contribuer à la concrétisation de la localisation de l’aide humanitaire ont été présentés aux participants.

 

Street Child et ses partenaires dans l'accompagnement et la mise en œuvre

Largement approuvé dans la communauté humanitaire, le principe "localisation" nécessite une plus grande participation et des partenariats fiables avec les acteurs locaux pour trouver des solutions durables.

 

"Notre focus sur la "localisation" est de faciliter le développement des capacités des acteurs locaux pour identifier et analyser les opportunités de financement humanitaire, développer et soumettre des projets bancables et gérer professionnellement les récompenses. Aussi, plaider pour l'implication des acteurs locaux dans les processus décisionnels nationaux autour des mécanismes de financement dans le pays ainsi que pour l'allègement des critères d'éligibilité afin d'améliorer leur taux de réussite dans l'accès direct au financements", explique M. Jean-Claude Muhindo, coordonnateur de l'ONG Streets child.

Le rôle de l'État congolais

Pendant les travaux, les participants ont soulevé la responsabilité de l'État congolais afin de rélever le défis dans ce secteur. Ils ont recommandé à l'Etat, étant acteur de coordination local, de corriger quelques failles à l'Interne en jouant le leadership dans la discipline pour que les ONG nationales et internationales puissent jouer leurs rôles pleinement pour que les bénéficiaires soient servis correctement. Néanmoins, chaque acteur devra jouer son rôle pour parvenir à une bonne localisation surtout dans la facilitation et l’application des textes régissant les actions humanitaires et permettre aux ONGs nationales d’atteindre la localisation.

 

laissez votre commentaire