Image Post

RDC : Voici le schéma de Dénis Mukwege pour mettre fin au cycle infernal des violences à l'Est

Le Prix Nobel de la paix, Docteur Denis Mukwege est, lors de la grande conférence internationale sur la paix organisée par KOPAX à Charleroi le 16 septembre 2022, revenu sur la crise qui affecte l'Est de la République Démocratique du Congo depuis presque 30 ans. La RDC déchirée par des guerres d’agression à répétition et des cycles des conflits ayant entrainé une crise humanitaire majeure où les morts, les femmes violées et les déplacés se comptent en millions.

Le gynécologue souligne que la République Démocratique du Congo n’a pas été réellement pacifiée sur l’ensemble de son territoire et la violence armée se poursuit dans cinq provinces. Il estime que le temps est donc venu pour briser le cycle infernal de la violence et de l’impunité afin de sortir le pays du chaos organisé qui facilite le pillage des ressources, dont regorge l’Est de la RDC.

L’homme qui répare les femmes a, par ailleurs, proposé un schéma qui renferme des pistes de solution durables. 

“Les solutions existent : elles passeront en priorité par : 1. la restauration de la sécurité ; 2. la mise en œuvre de la justice transitionnelle et l’instauration de l’état de droit ; 3. la consolidation de la démocratie par des élections libres, crédibles et apaisées en 2023 et enfin 4. la transparence du commerce des minerais stratégiques”. Quatre piliers majeurs qui constituent ainsi le plan de sortie de crise du Docteur Denis Mukwege. “Il faut impérativement restaurer la sécurité et assurer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire”, soutient-il

Denis Mukwege trouve paradoxal que les décisions politiques du régime en place de décréter l’état de siège et de multiplier les partenariats militaires avec l’Ouganda et le Burundi et avec la nouvelle force régionale en gestation de la Communauté des États de l’Afrique de l’Est dans le cadre du processus de Nairobi, aillent de pair avec une insécurité croissante à l’Est du pays.

Pour le Prix Nobel de la Paix, les récentes initiatives ayant conduit à des accords de coopération militaire tant bilatérale que multilatérale illustrent non seulement l’échec de l’état de siège mais aussi que les autorités de la RDC poursuivent une politique d’externalisation de la sécurité nationale à des forces étrangères, entrainant une sur-militarisation très inquiétante de la région. 

“Nous avons alerté à diverses reprises l’opinion tant nationale qu’internationale sur les dangers de recourir à cette stratégie de pyromanes-pompiers car chacun le sait : la majorité des pays voisins de la RDC et membres de la Communauté des États de l’Afrique de l’Est qui vont déployer leurs troupes sur le territoire congolais, sont à la base de la déstabilisation, des cycles de violence et du pillage des ressources naturelles de l’Est du Congo depuis 25 ans. Il est déjà établi dans un rapport récent publié par le Groupe d’Etudes sur le Congo avec son partenaire de recherche Ebuteli que des intérêts économiques, commerciaux et géopolitiques expliquent en grande partie l’intervention de l’armée ougandaise à l’Est du Congo”, explique Denis Mukwege.

Commentaires (Total : 3)

Élie BADERHA , Coordinateur de l'Ong PPPDI. Partenaires pour la paix le pain et le développement intégral 20/09/2022 11:36:25

Nous encourageons et félicitatons Dl Denis Mukwege Prix Sakharov 2014,pour le schéma proposé. Si les autorités congolaises auraient écouter ce vaillant défenseur des droits humains, la République démocratique du Congo serait déjà un paradis où règne la paix et la sécurité. Les congol...

Y
Yafustan Atido 19/09/2022 13:38:42

Son schéma ne dit pas comment restaurer la sécurité d'autant plus que toutes les forces habilitées à restaurer cette sécurité (FARDC, POLICE, TROUPES DE L'EAC, MONUSCO) n'y parviennent pas ?

S
Shekatsana Shematara Japhet 19/09/2022 06:17:03

Ce schéma est idéal mais théorique. Avec la classe politique et les fonctionnaires actuels en place ce schéma est un vœux pieux une berceuse pour endormir l’électorat. Ce qui importe le plus c’est la mise en place de la gouvernance électronique, l’intelligence artificielle et la retrait...

laissez votre commentaire