Image Post

Goma : Le PFCGL débute la construction des infrastructures frontalières au Nord Kivu en aout prochain

Dans une rencontre avec la presse de Goma ce jeudi 4 juillet, le coordonnateur provincial du Projet de Facilitation du Commerce dans la Région des Grands Lacs (PFCGL), Shamard shamalirwa, a annoncé le début des constructions des infrastructures frontalières à Bunagana, kasindi et à la petite Barriere de Goma.

Grace au financement de la Banque Mondiale, une entreprise de renommée internationale a gagné le marché et les travaux débutent au mois d’aout.          Le gouvernement de la RDC avec le financement de la Banque Mondiale veut moderniser les infrastructures pour améliorer la qualité du travail des services œuvrant aux frontières et des migrants en particulier les femmes commerçantes ;

Indemniser les personnes affectées par le projet

‘‘Le gouverner Carly Nzanzu Kasivita a promis qu’il va lui-même piloter les activités de ce projet. Certaines réunions, il va lui-même les piloter, et que dès la semaine prochaine, nous allons lui présenter le projet d’arrêté de la  commission d’indemnisation « ajoute Shamard Shamalirwa. Cette commission permettra d’assurer l’indemnisation des personnes affectées par le projet. ‘‘ Nous allons évaluer cas par cas les indemnisations de la petite barrière. La commission va tout faire pour que chaque famille ait son indemnisation et quitter calmement le site. Le projet a donc l’appui du gouvernement provincial,’’ poursuit le coordonnateur du (PFCGL).

Signalons que le même projet étant lancé dans la Région de Grands Lacs, au Rwanda il a avancé à la vitesse de croisière car il n’a pas rencontré des constructions sur les sites choisis comme à la petite Barriere où près de 170 familles seront indemnisées. A bunagana et Kasindi, aucun problème d’indemnisation ne se pose.

 

 

 

Onze familles ont été indemnisées à la petite barrière avant la construction des infrastructures provisoires qu’on y rencontre actuellement.  300 000 dollars américains  ont été décaissés par le gouvernement Congolais pour la cause. 

 

Il sied de souligner que la facilitation du Commerce frontalier passe par la construction des infrastructures modernes aptes à faciliter l’écoulement des biens et services avec fluidité et également à assurer un cadre de travail décent au personnel œuvrant aux postes frontaliers ainsi qu’aux migrants traversant la frontière.

laissez votre commentaire